Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 42
Invisible : 0
Total : 47
· student27 · ode3117 · Traalndoor · Paul Ferguson · Tychilios
13019 membres inscrits

Montréal: 20 nov 13:25:30
Paris: 20 nov 19:25:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Mystic4Ever Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



Le tant me manque et toi bien plus encore!
   

Mystic4Ever

Poèmes : 760
Commentaires : 10424
Connexions : 4263
Pages consultées : 147304

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 21 mars 2005
Dernière connexion : il y a un mois

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : Mystic de Brocéliande
Sexe : Féminin
Lieu : Vénus
Profession : Intermittente de l'Amour



Autres informations

Film préféré : celui que je me fais
Personnage de bande dessiné préféré : Marvel DC Comic et surtout Mystic






Son histoire

Au diable la luxure… l’invitée de Marc



Un soir de pleine plume au diable la luxure
Ton encre a giclé sur mes pages d’écriture
Je n’étais point vierge au propre au figuré
Tu n’en étais pas à ton premier coup d'essai.

Tu m’avais dit « ne t’approche pas trop de moi »
Alors bien sûr je t’avais demandé pourquoi :

« Tant va la peau au soleil qu’à la fin elle se plisse »
Quelle belle métaphore pour les cous lisses
J’en perds mon satin, tu es si prétentieux
Tel épris qui croyait prendre mon vieux.

Une bataille débutait en rythme élégant
Cette éloquence nous allait comme un gant

Le torchon brûle entre les poêles et les fourchettes
Je te plumerai les fesses avec mon art belette
Mon cher ami : « qui trop s’ embrase, mal éteint »
Ma chérie, « il n’y a pas de buée sans coups de reins. »

"C’est dans les vieux mots qu’on fait les meilleurs poèmes"
Et des rimes inspirées par le meilleur des érythèmes
C’est la loi du talon : orteil pour orteil, sang pour sang
Tu crois que je suis une bigote avec ton drôle d’accent.

Tu veux que je prenne le messie pour une lanterne
Si c’est le cas tu n’as pas intérêt à avoir le drapeau en berne
Ne dit-on pas « C’est au pied de la grue qu’on voit le gai luron
Si jour de fièvre, Joëlle au balcon, pas de nichon ? »

Entre chienne et loup, je te tire ma préférence
Discutons- en à bâtons repus en toute transparence
Tu n’as vraiment pas inventé la foudre à canon
Je t’en prie arrête de me prendre pour Madame de Maintenon.

De toute façon, tu n’attraperas pas ma bouche avec du vinaigre
Je le sais mais la bible ne fait pas le moine de la pègre
Je pense que tout cela va se terminer en queue de cheval
"Jouira bien, qui jouira le premier" à l’horizontal ou vertical.

Petit dicton : L’homme fait la prose et la flamme s’impose
Et pourtant, tu n’es pas un Cyrano quand tu prends la pose
Moi j’ai un vers dans le nez et c’est une horreur
L’alcool ne fait pas la rime ni le printemps des viticulteurs.

Ne nous éparpillons pas parlons peu mais parlons mâle
Adieu ne plaise, je viens t’offrir mon séant sur la malle
O mon Dieu, je suis l’aimant le plus heureux, le plus chanceux
Ah ben j’aurais dû dire cela plutôt, l’amour est impétueux…

Mystic4Ever
Le 19 Février 2013







Projets futurs

Le tant me manque et toi bien plus encore!



Autre

Crie au génie (sept cents et des poussières de lune..)



Je sais mes poèmes vont rester dans l’oubli
Personne ne me fera une éloge funèbre
Que devant le marbre pas un signe d’en vie
Je vais trépasser sans pouvoir être célèbre.

Un ami me proposa donc la cryogénie
Quoi je suis un génie ?
Mais non c’est une nouvelle science
Ah non je ne veux pas en faire l’expérience…..

Je décidais donc moi même
En m’inspirant de la cigale et la fourmi
Puisque personne ne m’aime
D’écrire la vestale et la souris
En guise de joyeuse oraison
Ni voyez qu’un moyen d’en rire avec dérision…


La Vestale et la Souris

La vestale ayant gardé
Toute sa virginité
Se trouva fort mise à nue
Quand la mort fût venue.
Pas le moindre amoureux
Juste son seul vœu.
Elle alla crier son désarroi
Chez la souris, une fille de joie,
Demandant de lui abandonner
Son meilleur amant pour l’essayer
Jusqu’à ce que la mort me prenne
Je vous rembourserai sans peine
Je vous le promets avant la nuit des temps
Avec les intérêts sonnants et trébuchants.
Mais la souris n’a point de cœur
Juste une pierre à la place.
Pourquoi quand vous étiez jeune fleur
Vous restiez devant l’amour de glace
Dit elle à la vestale.
-nuit et jour je rêvais et j’écrivais l’amour
Je ne suis pas vénale
Lui répondit elle d’un ton sourd.
-Vous rêviez ? vous n’avez pas saisi votre chance
alors je vous prie de mourir en silence.

Moralité : l’amour ne se rêve pas, ne s’écrit pas
Il se vit au lit….


Mystic4Ever
Le 16 Avril 2012


Ce texte est la propriété de Mystic4Ever Tous droits réservés ©



Dernière entrée au journal

Publiée : 29 décembre 2014 à 05:10
Titre : Des Chiffres et des Lettres... - 31 commentaires sur cette entrée


Si je ne me trompe pas dans mes calculs
dans 5 mois j'en serai à 800
donc plus que 55
je crois qu'aucune femme ne m'égale
Enfin je me comprends et comprendra qui pourra

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      

 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
Visiter son site web
"eros m’a tuer" (Poèmes d'amour)
- L’amour sans conditionnel (Poèmes d'amour)
- La nouille de la raie publique (Poèmes loufoques)
- Dernier recours (Poèmes d'amour)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 968/13019

8.6%
 
 83 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 74 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5.1%
 
 49 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.9%
 
 154 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 104 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 187 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31%
 
 300 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0677] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.