Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 32
· ode3117 · Obsidiane · andre · Lapoètesse · feethy
13053 membres inscrits

Montréal: 11 déc 08:53:05
Paris: 11 déc 14:53:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Profil de Babybooh Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



J'αi l'hαbitudε, j'αi vu pirε.. Jε n'αi vu quε cα..
   

Babybooh

Poèmes : 6
Commentaires : 5
Connexions : 59
Pages consultées : 767

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 9 juin 2005
Dernière connexion : il y a 13 ans

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : Klαudiα
Date de naissance : 6 décembre 1986
Sexe : Féminin
Lieu : Sαinte-Foy
Profession : Étudiαntε



Autres informations

Film préféré : L'hommε qui murmurait α l'orεillε dεs chεvαux
Style musical préféré : RnB & Hip-Hop
Personnage de bande dessiné préféré : Némo




Passe-temps

Équitαtion, musiquε, mon αmour, sortir dαns lεs clubs



Projets futurs

Finir mεs εtudεs, dεmεnαgεr αvεc mon hommε... εt mε fiαncεr biεntot



Dernière entrée au journal

Publiée : 11 août 2005 à 02:14
Titre : Lettre de désespoir... (venant de mon amoureux) - 4 commentaires sur cette entrée

Ce soir là... je l'ai laissé... ce soir là je me suis rendue compte à quel point il faut bien y réfléchir.. Je m'excuse mon chéri ...

Voilà la lettre qu'il m'a écrit... Prenez la peine de la lire, ça fait réfléchir..

Ce soir, je suis laissé seul avec moi-même. Je travaille mais je suis loin d'avoir le coeur à l'ouvrage. Je pense à une seule chose et je ne crois pas avoir à la spécifier... J'en travaille mal à force d'y penser. Je ne regarde même plus ce que je fais... Je me contente de regarder dehors, la pluie tombe et chaque goutte représente un souvenir qui s'effondre. Avant, tu brillais pour éclairer mes nuits, mais ce soir.. il fait sombre. J'écoute le tonnerre gronder comme si le ciel me parlais.. Il est loin d'avoir de belles choses à me raconter. Le ciel me juge pour chaque gaffe que j'ai fais. Je les vois passer une à une et lui se contente d'une éclair pour chacune. Ce soir, plus que les autres, je suis content de travailler seul. Car depuis le début, c'est impossible de sécher mes larmes. Le coeur qui bat si fort que j'en ai mal. Lui qui a l'habitude était si chaud.. ce soir, il est de glace. Ma tête se repète sans cesse les deux même phrases. La première est celle où tu m'as demandé d'oublier tout ce que tu as pu me dire.. En sachant très bien que tout ça c'est impossible. Je pourrais remplir des pages entière de souvenirs. J'arriverais même à en écrire un livre. J'dois travailler mais j'arrive parfois à fermer les yeux et à en voir les images. Je me rappelle nos premières rencontres, ma réaction quand j'ai appris ton accident.. J'avais le coeur qui voulait sortir de mon corps.. Je me rappelle la première soirée chez toi.. Je me rappelle que tu as posé tes lèvres sur ma joue puis par la suite j'ai pu poser mes lèvres sur les tiennes pour la première fois. Je me rappelle nos premières nuits, on passait nos nuits collées en sachant qu'au réveil l'autre serait encore là. Je me rappelle ces batailles de coussin.. tu trichais en me disant que tu avais mal au dos mais quand j'avais le dos tourné, t'en profitais pour t'en donner à coeur joie. Je me rappelle nos premières larmes.. triste et à oublier tu vas me dire.. Mais c'est là que j'ai vu à quel point je tenais à toi.. De me voir pleurer pour toi, me rendais sur de moi.. Je savais enfin ce que je voulais, c'était toi. Je me rappelle toutes ces soirées passées à rien faire, de rester dans les bras de l'autre tout deux ça nous contentait.. Je me rappelle mes crises de jalousie, j'en devenais bleu.. L'idée que l'autre pose les yeux sur toi me rendait fou... Peur que tu le trouves de ton goût. Je me rappelle le début de notre vraie relation ensemble. Du nouveau pour moi, c'était si beau, si parfait, si bon que je ne contrôlais plus mes émotions. Je me rappelle tes compétitions, où toute la journée je me sentais si fier quand on nommait ton nom, peu importe la position.. à mes yeux, t'étais la meilleure et je me disais en moi-même que cette fille-là qui remportait des places et bien elle était avec moi et qu'elle m'appréciait.. Je me rappelle tous ces endroits où on a pu aller.. Ciné, resto, bars et bien d'autres... tous ces endroits où j'étais fier de marcher à tes côtés et encore plus lorsque j'arrivais à glisser ma main dans la tienne et de voir que tu ne voulais plus la lâcher. Je me rappelle comme tu es belle.. Je me rappelle tes yeux, ton nez, tes lèvres et le sourire qu'elles me faisaient en me voyant arriver. Je me rappelle tes mains, celle que tu posais sur moi, me rappelant comme j'étais bien. Je me rappelle ta peau si douce, le fait de coller la mienne contre la tienne me fesait rêver tout en étant éveillé. Je me rappelle toutes ces fois où tu m'as dit je t'aime.. Je me rappelle toutes ces belles promesses et ces belles paroles. Je me rappelle tous ces projets fous dont on rêvait et ce qu'on tenait à réaliser ensemble plus tard. Je me rappelle qu'on a parler de fiancailles, de bébé, de grande maison, d'écurie.. Je me rappelle que tu m'avais promis de ne jamais me laisser tomber.. Nos querelles étaient pour moi toujours du passé... et je ne retenais que les beaux moments dans ma tête, car c'est le plus important pour moi...
Pourtant, mon souvenir le plus proche est ta deuxième phrase. Celle dont je vais toujours me rappeler. Celle où tu m'as dit "C'est fini..".. celle que je ne pourrai jamais accepter. Le matin est proche, les oiseaux ont déjà commencé à chanter... Ce matin c'est loin de me plaire, de les entendre...

Ce matin, je me dis que je donnerais tout ce que j'ai pour que j'aie rêver tes derniers mots. Je voudrais partir du travail comme je le fais à chaque matin et me rendre où je vais chaque fois que c'est possible... chez toi. J'aimerais ouvrir la porte et apercevoir tes souliers dans l'entrée. J'aimerais te savoir dans ta chambre entrain de rêver.. Mais ce matin, je ne te réveillerais pas. Je resterais assis à te regarder. Je te regarderais pendant des heures sans dire un mot. je me contenterais de rester là près de toi et je prendrais conscience de la chance que j'ai d'être avec toi. Je me rappelerais tous ces souvenirs avec le sourire mais sans rire pour ne pas faire de bruit. Je m'imaginerais l'avenir et je pourrais me rendre jusqu'à la fin de ma vie et sois en sure... tu en ferais encore partie. Mais ce matin, je suis chez moi, je suis seul avec mes idées noires et mes regrets. Je sais que je t'aime et que jamais rien ne pourra changer ça même si tu met fin à notre histoire. Je sais que je ne pourrai jamais oublier aucun détails de toi et de tout ce que l'on a pu vivre ensemble. Je sais que je ne regretterai jamais rien de tous ces beaux jours écoulés. Je sais que je continuerai de t'aimer seul et que jamais personne n'arrivera à enlever la place que tu as prise dans mon coeur. D'ailleurs, un coeur, je n'en ai plus.. tu l'as emmené avec toi. Garde-le, à moi il ne me sert à rien.. si la vie m'a donné un coeur, c'est pour t'aimer... et je sais qu'il continuera malgré moi. Je sais que tu ne retrouveras jamais quelqu'un qui pourra t'aimer comme je t'aime. Peut-être qu'il sera mieux que moi mais il t'aimera moins ça j'en suis sur.. Pour aucun autre tu seras ce que tu es pour moi. Aucun, crois-moi. Je sais aussi que jamais je ne pourrai abandonner car, pour moi c'est impensable de baisser les bras car j'ai trop besoin de toi. Je sais que je vais toujours t'aimer, et si tu veux vraiment m'oublier... Ignore-moi car je ne pourrai jamais accepter de vivre ma vie sans toi. Je sais aussi qu'un jour viendra la chose que je redoute le plus : Que tes je t'aime seront dédiés à un autre que moi. J'veux pas voir ça... Je sais que si je pouvais revenir en arrière, il y a bien des choses que je ferais d'une autre façon. Si j'avais la possibilité d'avoir un seul souhait, je souhaiterais d'être à toi pour la vie, que tu m'aimes sans jamais passer à autres choses et m'oublier. J'aimerais tellement savoir que ta décision n'est pas formelle et que tu penses encore un peu à moi et que j'ai toujours cette petite place dans ton coeur. Je voudrais tant te crier de ne pas me quitter. J'pourrai jamais t'oublier.. Jamais...
Ce matin, je regrette tout ce que j'ai fais. Je n'ai qu'un flot de larmes qui manifeste ma tristesse et mes doigts qui tremble à écrire cette lettre pour toi.. Cettre lettre que je n'aurais jamais voulu avoir à écrire car si je l'ai fait, c'est que ce matin.... Tu n'es plus là....

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      

 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
Visiter son site web
- Les nuits sont froides... (Poèmes d'amour)
- Elle m'a dit (Poèmes tristes)
- Choisir d'aimer (Citations personnelles)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 975/13042

8.5%
 
 83 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 74 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5%
 
 49 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

16%
 
 156 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.9%
 
 106 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 188 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31%
 
 302 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0263] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.