Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 15
· Le Poète Masqué
13203 membres inscrits

Montréal: 26 jan 02:00:52
Paris: 26 jan 08:00:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Profil de Hubix-Jeee Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   

Hubix-Jeee

Poèmes : 74
Commentaires : 6471
Connexions : 6018
Pages consultées : 186279

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 25 décembre 2010
Dernière connexion : il y a 14 heures

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : Hubix-J.Felert
Sexe : Masculin
Lieu : Près de Sagittarius A*
Profession : Ambidextre adroit



Autres informations

Film préféré : le prochain
Style musical préféré : tout ce qui s'écoute
Écrivain ou poète préféré : Prévert, Vian, A.Christie, J.Fante, R.Char
Personnage de bande dessiné préféré : Gaston Lagaffe, Gai Luron




Passe-temps

Ciné, musique, bd, polar, jardin,



Son histoire

Quelle histoire!



Projets futurs

Vivre



Autre

Chat, café, chocolat, sac à dos,



Dernière entrée au journal

Publiée : 25 décembre 2019 à 06:31
Titre : Discours final de Charlie Chaplin, pour "le Dictateur" en...

Je n'ai pas l'habitude de proposer des textes d'autres poètes, ou artistes de tous genres, mais, aujourd'hui je ferais exception...

Le jour de Noël 1977, nous a quitté Charlie Chaplin. Cet artiste a créé un personnage, Charlot, devenu universel, intemporel et, à travers celui-ci, une idée de ce que l'homme se doit de faire pour survivre, par n'importe quel moyen, bon ou mauvais...

Il a également, en 1940, écrit, interprété, réalisé et dialogué, le film "The Great Dictator" (Le dictateur), en opposant un barbier juif et un dictateur Hynckel, liés par leur ressemblance, mais en tout point différent...

Lors de la dernière scène du film, le barbier juif, que tout le monde prend pour Hynckel, même les nazis, fais un discours, c'est celui-ci que je propose, dans sa traduction française, par ce qu'il a traversé le temps et a gardé, toute sa force, sa lucidité et une certaine naïveté humaniste...

À l'heure actuelle, où la violence existe toujours autant, de par le monde, ce discours à un goût quelque peu amer, mais l'utopie qu'il véhicule reste une juste cause... celle d'un homme qui a compris ce que l'être humain devrait être...

Le voici:

Je regrette, mais je ne veux pas être empereur. Ce n'est pas mon métier. Je ne veux pas gouverner ni conquérir qui que ce soit. J'aimerais venir en aide à tout le monde - si possible - aux Juifs, aux Gentils... aux Noirs... aux Blancs.
Nous voulons nous aider les uns les autres. Les hommes sont comme ça. Nous voulons vivre du bonheur des autres et non pas de leur malheur. Nous n'avons pas envie de nous haïr ni de nous mépriser. Dans ce monde, il y a de la place pour tous. Et la bonne terre est riche et peut subvenir aux besoins de chacun.
La vie peut être libre et belle, mais nous nous sommes égarés. La cupidité a empoisonné l'âme humaine, elle a dressé dans le monde des barrières de haine, elle nous a fait marcher au pas de l'oie vers la misère et le massacre. Nous avons découvert le secret de la vitesse, mais nous nous sommes cloîtrés. La machine qui produit l'abondance nous a appauvris. Notre science nous a rendu cyniques ; notre intelligence nous a rendu cruels et sans pitié. Nous pensons trop et ne sentons pas assez. Nous avons besoin d'humanité plus que de machines. Plus que d'intelligence nous avons besoin de bonté et de douceur. Sans ces qualités, la vie ne sera que violence et tout sera perdu.
L'avion et la radio nous ont rapprochés. La nature même de ces inventions est un appel à la bonté de l'homme, un appel à la fraternité universelle, à l'unité de tous. En ce moment même, ma voix atteint des millions de gens à travers le monde, des millions d'hommes, de femmes et de petits enfants désespérés, victimes d'un système qui pousse les hommes à torturer et à emprisonner les innocents. À ceux qui peuvent m'entendre, je dis:"Ne désespérez pas". Le malheur qui nous accable n'est dû qu'à la cupidité, qu'à l'amertume des homme qui redoutent de voir l'humanité progresser. La haine des hommes passera, et les dictateurs meurent, et le pouvoir qu'ils ont arraché au peuple, le peuple le reprendra. Et tant que les hommes mourront, la liberté ne périra jamais.
Soldats! Ne nous livrez pas à ces brutes, à ces hommes qui vous méprisent, qui vous asservissent, qui enrégimentent votre existence, qui vous dictent vos actes, vos pensées et vos sentiments! Qui vous font marcher au pas, qui vous mettent au régime, qui vous traitent comme du bétail et qui vous utilisent comme de la chair à canon! Vous n'êtes pas des machines! Vous êtes des hommes! Avec l'amour de l'humanité dans vos cœurs! Ne haïssez pas! Seuls ceux qu'on n'aime pas haïssent... ceux qu'on n'aime pas et les monstres!
Soldats! Ne luttez pas pour l'asservissement. Luttez pour la liberté!
Dans le dix-septième chapitre de l'Evangile selon saint Luc, il est écrit que le royaume de dieu est au milieu de vous... non pas au cœur d'un seul homme ou d'un groupe d'hommes, mais en tous les hommes. Et vous! Vous, le peuple, avez le pouvoir... le pouvoir de créer des machines. Le pouvoir de créer le bonheur! Vous, le peuple, avez le pouvoir de rendre la vie libre et belle, de faire de cette vie une merveilleuse aventure. Alors, au nom de la démocratie, usons de ce pouvoir, unissons-nous. Luttons pour créer un monde neuf, un monde qui accordera à tous les hommes la possibilité de travailler, qui donnera un avenir à la jeunesse et la sécurité à la vieillesse.
C'est en vous promettant tout cela que des tyrans ont pris le pouvoir. Mais ils mentent! Ils ne tiennent pas leurs promesses. Ils ne les tiendront jamais! Les dictateurs se libèrent mais ils asservissent le peuple. Luttons maintenant pour libérer le monde, pour abattre les barrières entre les nations, pour en finir avec la cupidité, la haine et l'intolérance. Luttons pour un monde bâti sur la raison, un monde où la science et le progrès conduiront au bonheur universel. Soldats, au nom de la démocrtaie, unissons-nous!
Hannah, est-ce que tu m'entends? Où que tu sois, lève les yeux! Lève les yeux, Hannah! Les nuages se dissipent! Le soleil perce! Nous émergeons des ténèbres pour trouver la lumière! Nous pénétrons dans un monde nouveau, un monde meilleur, où les hommes domineront leur cupidité, leur haine et leur brutalité. Lève les yeux, Hannah! L'âme de l'homme a reçu des ailes et enfin elle commence à voler. Elle vole vers l'arc-en-ciel, vers la lumière de l'espoir! Lève les yeux, Hannah! Lève les yeux!


(j'y vois certaines similitudes avec le monde d'aujourd'hui, malheureusement son discours reste toujours d'actualité!)

Hubix.

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      

 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
- Le Jardin des Songes... (Autres poèmes)
- L'échelle des perceptions... (Autres poèmes)
- Le legs à terre du môa... (Autres poèmes)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1016/13185

8.7%
 
 88 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.7%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.9%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.8%
 
 161 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 196 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.1%
 
 316 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,3840] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.