Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 312
Invisible : 0
Total : 313
· Rayon de soleil
12998 membres inscrits

Montréal: 20 juin 20:36:02
Paris: 21 juin 02:36:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Profil de Bernard Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



Si quelqu'un te parle avec des flammes réponds-lui avec de l'eau (Souleymane Diamanka)
   

Bernard

Poèmes : 93
Commentaires : 127
Connexions : 474
Pages consultées : 7030

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 30 janvier 2015
Dernière connexion : il y a 5 jours

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : Moreau Bernard
Sexe : Masculin
Lieu : Le Quesnoy (France)





Autre

Les textes figurant dans mes "favoris" ne sont pas exhaustifs. Chaque titre listé constitue une invitation sincère et enthousiaste à parcourir l'ensemble du recueil de l'auteur concerné.



Dernière entrée au journal

Publiée : 14 mai à 06:14
Titre : Charles Baudelaire - L'examen de minuit - 4 commentaires sur cette entrée

Mis en musique par Léo Ferré et "murmuré" par Jean Louis Murat.

Vidéo

L'EXAMEN DE MINUIT


La pendule, sonnant minuit,
Ironiquement nous engage
À nous rappeler quel usage
Nous fîmes du jour qui s’enfuit :
— Aujourd’hui, date fatidique,
Vendredi, treize, nous avons,
Malgré tout ce que nous savons,
Mené le train d’un hérétique.

Nous avons blasphémé Jésus,
Des Dieux le plus incontestable !
Comme un parasite à la table
De quelque monstrueux Crésus,
Nous avons, pour plaire à la brute,
Digne vassale des Démons,
Insulté ce que nous aimons,
Et flatté ce qui nous rebute.

Contristé, servile bourreau,
Le faible qu’à tort on méprise ;
Salué l’énorme Bêtise,
La Bêtise au front de taureau ;
Baisé la stupide Matière
Avec grande dévotion,
Et de la putréfaction
Béni la blafarde lumière.

Enfin, nous avons, pour noyer
Le vertige dans le délire,
Nous, prêtre orgueilleux de la Lyre,
Dont la gloire est de déployer
L’ivresse des choses funèbres,
Bu sans soif et mangé sans faim !
— Vite soufflons la lampe, afin
De nous cacher dans les ténèbres !

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      

 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
- Ressasser, c'est rêver à l'envers (Autres poèmes)
- Pah-bô le robot (Autres poèmes)
- C'est quoi ce drame ? (Autres poèmes)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 941/12992

8.6%
 
 81 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.8%
 
 73 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5.1%
 
 48 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.6%
 
 147 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.9%
 
 103 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 182 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

30.8%
 
 290 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0623] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.