Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 23
· Lipstick Cindy · Margo1668
12891 membres inscrits

Montréal: 26 juin 20:03:22
Paris: 27 juin 02:03:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Tilou8897 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   

Tilou8897
Administrateur

Poèmes : 632
Commentaires : 18482
Connexions : 10026
Pages consultées : 663630

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 12 décembre 2006
Dernière connexion : il y a 19 jours

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : Eric
Date de naissance : 12 mars 1979
Sexe : Masculin
Lieu : Paris
Profession : Consultant (Informatique)



Autres informations

Film préféré : L'auberge espagnole, Entre deux rives, Lost In Translation, etc..
Style musical préféré : un peu tout... un faible pour le Trip-hop
Écrivain ou poète préféré : Musset, Ferré
Personnage de bande dessiné préféré : Me suis jamais posé la question…




Passe-temps

Rêvasser



Son histoire

Deux romans à son actif et quelques autres en préparation.

Engrenages
Et l'on ira nulle part, je te le promets

Pas mal de nouvelles sur l'établi...
Et quatre recueils de poèmes en cours de mise en page...

Pour le reste : il y a les journaux (nombre indéterminé, toujours en cours de classement car écrits dans le désordre le plus complet au niveau chronologique à la fois papier et numérique)

- voir le site personnel pour voir l'avancée des choses -



Projets futurs

Déconstruire le passé



Autre

IM/Mail : pitilou8897@hotmail.fr



Je n'ai pas l'habitude de m'exprimer, de pousser une gueulante même masquée. Je n'ai pas l'habitude non plus de renoncer à partager.
A ceux qui se plaignent qui voudraient lire davantage ce qui correspond à leur poésie, je voudrais leur dire : écrivez, commentez, partagez. Je voudrais dire à ceux qui se cachent derrière des remarques à trois francs six sous sur la valeur d'un texte, allez-y, essayez de convaincre, de guider, de conseiller, de faire état de votre goût. Personne ne pratique une poésie de qualité supérieure à une autre. Cette vision n'est que le résultat de l'enfermement d'un esprit qui croit avoir atteint un palier... Mais des paliers, il y en a autant que d'individus sur cette terre. Il n'y a en a pas un qui soit la porte des dieux... Il n'y a pas de progression liée à l'âge, à l'alambiqué d'un vers, à la controverse d'un phrasé... Ceux qui croient cela n'ont rien compris à ce qu'est l'altérité.

Autres poèmes collectifs :
--------------------------
Scritch-scratch (avec keep me)
Quand ton vent à mes lèvres (avec Eleven)
Ailleurs Pastels (avec Louann)
L'erreur nous sied si bien (avec Caelie)
Imphonie à quatre temps (avec Lunastrelle)
On n'sait jamais. (avec Caelie)


Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière ; et on se dit : " J'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j'ai aimé. C'est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui.
Alfred de Musset



Dernière entrée au journal

Publiée : 23 octobre 2016 à 11:10
Titre : Impasse d'avenir

La vie est très étrange parfois. Des fois, je me dis qu’elle ne sait pas ce qu’elle veut, un peu comme une enfant gâtée à qui on aurait donné un peu trop de «péripéties-bonbons » à manger. Et peu importe de la manière dont on le regarde, on ne peut s’empêcher de se dire : « demain, je serai dans l’impasse. »

Mais en fait, ceci, c’est ce que l’on se dit dans notre tête et ce n’est pas ce qui se réalise. C’est un peu le principe de l’esquive. Tu te dis qu’il est impossible que les choses se passent bien, qu’il va y avoir un mur et qu’on va se le prendre en pleine figure : et puis non. C’est un peu comme cette révolution dont on me parlait autrefois, un peu comme cette solidarité qu’on me brandissait comme le plus précieux des trésors à conserver, un peu comme tout finalement dans cette vie où l’on dit qu’il faut faire pour avoir ça, qu’il faut bosser pour gagner sa croûte, s’acheter une maison et se marier à une femme (à moins que ce soit le contraire) et faire des mômes… « Parce que tu verras avec des mômes, tout change ». Je n’aime pas trop les anglicismes mais là, je leur emprunterai bien leur expression : « bullshit ».

Tu vois : « avec les mômes », je ne vois pas trop ce que tu as changé dans ta vie. Ah oui, tu t’en occupes… C’est vrai. En même temps, encore heureux, vu que c’est un peu de ta faute qu’il est là sur cette terre, le môme… Ce que je me demande, c’est ce que tu aurais fait avec des mômes qui n’auraient pas été les tiens : tu les aurais laissés au bord de la route ? Tu les aurais refilés à la SPA ? Je me souviens de ce que tu disais un soir. Ta future femme, fallait qu’elle soit « vierge » de ce côté-là. Et moi, je me demandais comment – parce que ne commence pas à culpabiliser tout seul dans ta tête, t'es loin d'être un cas isolé – comment pouvait fonctionner cette société où l’on essaie de dépasser les schémas classiques, comment avec des raisonnements comme ceux-là, la fameuse famille « recomposée » pouvait couler des jours heureux. Ce n’est pas à moi, donc je n’en suis pas responsable… Que voilà une belle devise…

Mais bref, je digresse. Qu’est-ce que je disais ? Ah oui, que la vie était bien étrange parfois et que c’était systématiquement au milieu de l’impasse que l’opportunité surgit. Le chemin alternatif. Le truc que tu voulais et tu avais fini par abandonner d’espérer. Ouais, c’est à rien y comprendre tout cela. Presque à te convaincre qu’il faut baisser les bras pour rebondir. Cela n’a aucun sens mais en faut-il encore un pour avancer ?

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      


 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
Visiter son site web
On arrache bien les ailes des fées... (Poèmes tristes)
- La rue meurt et renaît [titre provisoire] (Autres poèmes)
- R-Éveil [ébauche] (Autres poèmes)
- Bloc-notes (Poèmes par thèmes)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 893/12881

8.4%
 
 75 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.7%
 
 69 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5.2%
 
 46 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.7%
 
 140 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.9%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

11%
 
 98 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 172 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

30.9%
 
 276 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0633] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.