Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 22
· ori · Andesine
13204 membres inscrits

Montréal: 17 sept 19:20:35
Paris: 18 sept 01:20:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Profil de last_cry Aller en bas de page Cacher le panneau de droite


last_cry

Poèmes : 11
Commentaires : 826
Connexions : 566
Pages consultées : 16723

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 24 février 2004
Dernière connexion : il y a 14 ans

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : Nab
Date de naissance : 10 mai 1989
Sexe : Féminin
Lieu : Suisse



Autres informations

Film préféré : Moulin Rouge
Style musical préféré : Rock, métal et bcp d'autres




Autre

Bonjour chers poètes et poètesses! Je vous quitte. Je reviendrai de temps en temps pour vous lire et commenter quelques textes. Vous m'avez beaucoup apporté alors je vous remercie sincérement du fond du coeur! J'ai supprimé tous mes poèmes à part les duos et les poèmes dédiés. Merci encore à tous et bonne continuation!

Nab



Dernière entrée au journal

Publiée : 28 mars 2005 à 14:11
Titre : Pensées du soir

Ben merde là... la déprime revient...
Je suis sencée faire quoi cette fois? Faire comme avant... mentir aux gens en disant que je vais bien? leur sourire de mon habituel sourire figé dans un faux réalisme? Rire à ne plus pouvoir respirer juste pour faire croire à mes amis que mon coeur est heureux?

Je sais pas si cette fois ça va encore marcher... mon coeur commence à ne plus pouvoir contenir toute cette peine accumulée... Laisser sortir ma peine? oui mais pour quoi faire? ça ne fera qu'inquiéter mes amis et les faire déprimer aussi...pour moi...
Non je peux pas... Faire quoi alors? j'en sais fichtrement rien...

Partir... oui j'aimerais... mais après on me dit égoïste. Je ne sais plus quoi faire. La meilleure chose à faire est donc garder ça en soi et voir les gens autour de nous heureux. MAIS CA FAIT MAL!!! Vivre est donc que souffrance?

Un jour on aime. Par la suite on apprend que cet amour s'envolera loin parmis les étoiles. On garde espoir, on ne croit pas à la mort. Quand le jour arrive on ne sait plus que penser. Tout s'éffondre autour de nous en à peine quelques jours alors que notre monde s'était construit tellement lentement. Tout détruit en l'espace de quelques mots. Cela peut arriver tellement vite. Avant on disait comprendre ceux qui ont vécu la même chose. Maintenant qu'on vit ça on sait qu'on avait jamais vraiment compris ce que ça voulait dire perdre quelqu'un qu'on aime.
Du coup on arrive plus à contrôler ses émotions. Pendant les cours, en ville, à la maison... partout ça lache. La moindre allusion à la personne qui nous est chère nous fait brûler le coeur de souffrance, le déchirant, le taillardant de toutes parts jusqu'à nous asphixier d'un manque d'amour intense qui nous pousse à mettre fin à nos jours. Les âmes ayant vécu une telle souffrance auraient assez de générosité à nous laisser partir tandis que ceux qui n'ont pas vécu ça nous repousseraient la faute dessus en disant que nous sommes égoiste... Ce sont eux les égoistes... mais ce n'est pas de leur faute... ils ne comprennent pas.

Ma fois, après tout c'est ça la vie. Un monde d'imcompréhension et de souffrance. Et où Dieu dans tout ça? Existe-t-il vraiment? J'y ai cru. Mais plus maintenant. Plus capable de croire, malgré l'amitié qui rassemble une grande énergie. Je n'ai même plus vraiment envie de cette énergie. Assez de me battre sachant qu'il n'y a plus de but à atteindre.
Assez! Seulement partir...

(ceci est juste une petite pensée du soir, rien de très sérieux )

En passant je salue tout le monde (ça faisait un moment!)



Nab

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      

 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
- Fines perles de nuit (Poèmes tristes)
- [extrait] by Nicolas Reuge & last_cry (Poèmes collectifs)
- Suicide amoureux d'un orteil (duo Nicolas Reuge & last_cry) (Poèmes collectifs)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1003/13201

8.5%
 
 85 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 76 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

16%
 
 160 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.9%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.1%
 
 192 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.2%
 
 313 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0165] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.