Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 335
Invisible : 1
Total : 338
· In Poésie
Équipe de gestion
· Maschoune
12943 membres inscrits

Montréal: 16 déc 05:46:23
Paris: 16 déc 11:46:23
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Profil de Adamantine Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



Avatar : Aude Doiderose
   

Adamantine
Administratrice

Poèmes : 369
Commentaires : 11315
Connexions : 16775
Pages consultées : 516782

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 18 novembre 2012
Dernière connexion : il y a une heure

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Date de naissance : 5 octobre 1901
Sexe : Féminin



Autres informations

Film préféré : Moulin Rouge




Autre

Je suis joignable à cette adresse : adamantinelpdp@yahoo.com

Merci à Aude Doiderose pour cet Avatar.



Dernière entrée au journal

Publiée : 26 novembre à 03:46
Titre : Vente privée - 12 commentaires sur cette entrée

En ces temps moroses et pluvieux (c’est un pléonasme), il devient vital que je vous livre un nouvel épisode de ma vie trépidante rose et bleue.

Avant d’entamer la looooooonnnnnngue période des conseils de classe, une de mes amies et collègue m’a conviée à une vente à domicile.
Note pour les néophytes : chez les profs, les collègues sont souvent des amis : ça rapproche de pouvoir parler des 3 mois de vacances pour 18 h par semaine, des 3 mois de congés maladie et de l’emploi à vie (vous en rêvez ? N’hésitez pas à venir vivre avec nous dans le monde merveilleux de l’éducation nationale peuplé d’elfes pédagogues et de lutins farceurs).

Bref ! Ma copine Léontine m’a donc invitée à cette vente privée : Pas de thermomix cette fois ni de dessous féminins non. Du Olé olé ; je devrais dire du Olay olay tant c’était chaud :


Une seconde vente de Sextoy !


Il y a deux ans de cela, je m’étais laissée tenter et y avait acheté pour belle-maman, un tenseur pour visage tel qu’il y en avait dans le catalogue de la redoute : Elle ne m’en a jamais reparlé : j’espère qu’elle a aimé...

Nous nous sommes donc retrouvées chez Léontine : Il y avait ma copine Debbie, prof d’anglais délurée, grande habituée, Vinie, la documentaliste coincée, Nath, prof d’art plastique et deux ou trois autres auxquelles je n’adresse pas la parole (Ce n’est pas parce que j’enseigne la musique que je dois être la copine de tous hein?).

Après le café et les petits gâteaux de rigueur, est arrivée Ambre, notre VDI (vendeuse à domicile indépendante). Jolie et jeune brunette. Si jeune, que je ne savais même pas qu’on pouvait être née dans ces années là (genre 1994).

Le début, très soft, a fait rougir Nath 2 minutes avant qu’elle ne s’amuse à faire de la musique avec les grelot des boules de geisha et ne décide d’en acheter une paire à offrir à son chat (le dit chat, Norbert, adorant les jouets sonores).

Après cette mise en bouche — oui oui, la poupouff assume les mauvais jeux de mots — Ambre a sorti le grand jeu ; que dis-je l’énooorme jeu : Une musique soft, de bon goût, suggestive à souhaits et toujours très classe : Ce tube des Poetics Lover : « Prenons notre temps. »

Note pour les néophytes (mon côté pédagogue reprend le dessus parfois), les poetic lover sont à la musique ce que je suis l’art pictural (ceux qui ont déjà vu mes bonhommes bâtons peuvent en témoigner). Un rappel des paroles de ce top hexagonal : « Darling faisons l’amour ce soir, tous deux émergés dans le noir, car ton corps m’appelle, délire sensuel, des plaisirs charnels... ».

Et c’est sur ce doux refrain, après avoir tamisé la lumière que la jolie Ambre nous a apporté le :

« FATAL BAZOOKA ».


Hum... comment dire... Un mélange entre une courgette transgénique et une belette. Le tout noir (pour le côté bazooka peut-être...).
J’avoue que j’ai été dubitative (ce mot m’a toujours fait rire). Sans voix.

C’est à ce moment que nous avons perdu Vinie. Choquée mais conquise, elle a posé LA question : « Il coûte combien ? » L’annonce des 195€ ne lui a absolument rien fait : Elle en a pris 2 (des fois que le premier tombe en panne).

Je n’ai rien acheté, ne voulant pas ternir ma réputation (on a beau dire, acheter un sextoy devant ses collègues de boulot ne me semble décidément pas être une bonne idée). Du coup, à peine sortie, je me suis offert une délicieuse jupe en tweed pour les journées d’hiver. Un régal.

Poupouff un jour, poupouff toujours !

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      


 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
Visiter son site web
Cadeau (Poèmes d'amour)
- Elixir (Autres poèmes)
- Nuit (Poèmes tristes)
- Mot tus sur lèvres closes (Poèmes tristes)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 919/12936

8.4%
 
 77 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.8%
 
 72 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5.1%
 
 47 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.5%
 
 142 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

11%
 
 101 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.7%
 
 181 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

30.7%
 
 282 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0252] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.