Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 308
Invisible : 0
Total : 308
12978 membres inscrits

Montréal: 23 juin 00:04:39
Paris: 23 juin 06:04:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Contes fantastiques :: Point noir sur vaste blancheur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ange


Olivier que je ne revois plus à mon Carle Coppens Le Grand Livre des Entorses...c'est dommage mais b
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
326 poèmes Liste
1947 commentaires
Membre depuis
5 mai 2002
Dernière connexion
14 avril 2016
  Publié: 7 mai 2002 à 19:45
Modifié:  31 jan 2009 à 07:19 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Au milieu d’un désert de glace
D’où la vision est éternelle et le vent hurle au sarcasme
Se dresse une infinie tour de cendre sans ombre
Sculptée par l’esprit obscur du monde

A son trône adossé
La tête appuyée sur un poing clouté
Le regard perdu sur ses terres conquises
Cherchant dans le lointain celle promise

Entouré du brouhaha de ces milliers de pas
De cris, de murmures de différents timbres de voix
De tous ceux désirant les faveurs du grand maître
Qu’il leurs octroient quelques paroles même s'il sont bêtes

Mais toute tentative est vaine
Car le grand seigneur du domaine
A l’âme meurtrie par la peine
Et devant cette faiblesse, le cœur empli de haine

Gnomes et fées ont tout tenté
Orcs et gobelins ont ironiquement paradé
Les diablotins ont organisé des fêtes
Même quelques Démons n’ont pu l’y soumettre

Baignant dans son aura des ténèbres
Prenant de son corps une trêve
Il attend sa succube reine
Pour enfin s’unir dans l’obscène

Ange


Les ailes déployées
La ténébreuse reine amusée
Sème la terreur
Propage le malheur
Sur ses terres devenues maudites
Reléguant la féerie au statut de Mythe

De ses meurtres rassasiés
Une fois lasse et fatiguée
Reniant ses ancestrales abysses
Langoureusement vers une sombre tour elle glisse
Resserrant son emprise sur l'ombre roi qui s'y renferme
Doucement ses griffes infernales elle referme.

Elendily



Corps de déesse façonnée dans l’obscurité
Se présente enfin fièrement dressée
Dans leurs regards de braise
Ils se consument et s’y complaisent
Le corps mutilé
Par l’envie de se posséder

Nul mot n’est cité
A peine leurs mains se sont touchées
Déjà leur être est enflammé
La proximité cède sous une combustion spontanée
Dans cet infini moment
Pour eux, rien d’autre n’est important

Dans les murs étouffés de la noire tour élevée
L’on chuchote dans le langage sacré
Qu’en ces nouvelles unions est née
La mort du monde telle qu’on l'a créée
Que ce terrifiant amour
Engendrera le néant qui avalera le jour

Ange

  décidément...
Ange


Olivier que je ne revois plus à mon Carle Coppens Le Grand Livre des Entorses...c'est dommage mais b
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
326 poèmes Liste
1947 commentaires
Membre depuis
5 mai 2002
Dernière connexion
14 avril 2016
  Publié: 28 juin 2002 à 10:58 Citer     Aller en bas de page

C'est aussi un de mes préféré

  décidément...
Ange


Olivier que je ne revois plus à mon Carle Coppens Le Grand Livre des Entorses...c'est dommage mais b
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
326 poèmes Liste
1947 commentaires
Membre depuis
5 mai 2002
Dernière connexion
14 avril 2016
  Publié: 16 juil 2002 à 13:47 Citer     Aller en bas de page

J'suis pas un dieu....juste un ange

On ta choisie pour répandre pa prophétie..
Tu est l'élu!!

  décidément...
Bo Cet utilisateur est un membre privilège



'Cause nothing is forever, 'cause my life is not enough...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
205 poèmes Liste
2098 commentaires
Membre depuis
5 mai 2002
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 1er août 2002 à 01:08 Citer     Aller en bas de page

nom de dieu, faut etre timbré ^pour prophetiser Ange en tant que dieu de l'écriture.....

Tu imagine ou il nous menerais avec son esprit triturer de recoin et de detours...

brrrrr....j'aime mieux ne pas y penser...!!

Néanmoins, je dois avouer que "point noir sur vaste blancheur" se défend asser bien....! et puis, les réplique de Kim sont aser croustillante.....Hé, sebas, t'a du spinner longtemp pour répondre aux vers de Kim!!!!!

Mais, blague a part, j'aime bien....c'est toujours agréable de relire de vieux poemes....si je puis m'exprimer ainsi!!!

Héhé, j'vous aime tous!!!!

Bo.

  «...Ancients Souls, From Ancients Times, Runs Deepers...»
Ange


Olivier que je ne revois plus à mon Carle Coppens Le Grand Livre des Entorses...c'est dommage mais b
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
326 poèmes Liste
1947 commentaires
Membre depuis
5 mai 2002
Dernière connexion
14 avril 2016
  Publié: 1er août 2002 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

Bien au contraire cher ami bien au contraire...
Lorsqu'en plus d'être une muse , celle si participe a la création inspiré....les mots viennent en raz de marée!!

  décidément...
PeNnY*LaNe
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
5 août 2002
Dernière connexion
22 mai 2007
  Publié: 6 août 2002 à 18:24 Citer     Aller en bas de page

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
20719 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
29 décembre 2017
  Publié: 30 avr 2008 à 14:08 Citer     Aller en bas de page

J'aime vraiment beaucoup celui là...


Et cette histoire du Yin et du Yang, remaniée sous vos deux plumes...


Amitiés


Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2058
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0403] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.