Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 325
Invisible : 0
Total : 330
· Dyonisos · De Margotin · doux18 · samamuse · Galatea belga
13085 membres inscrits

Montréal: 21 juil 11:20:04
Paris: 21 juil 17:20:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Dis Pa'! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 oct 2006 à 05:09
Modifié:  2 oct 2006 à 14:35 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

Dis Pa’!


Y paraît que tout va changer,
c’est un camarade qui m’a dit ça.
Oui il m’a dit ça à la récré.
C’est vrai que bientôt, on pourra mieux manger?
Dis-moi Pa’!
Dis-moi si c’est vrai ce que dit mon copain.
qu’on pourra manger à not’ faim
C’est vrai !
Dis-moi Pa’
Oh ! j’sais bien qu’c’est pas ta faute à toi,
Que si tu trimes comme un noir,
Que tu travailles même le soir,
J’sais bien que tu fais tout ça pour moi.
Mais tu verras, tout ça changera,
Oui Pa’
tout s’arrangera.
Tu ne dis rien Pa’?
Oh ! dis, pourquoi tu pleures Pa’?
Tu sais… j’ai pas voulu te faire de peine,
Tu mérites tant qu’on t’aime.
Et si tu veux, je pourrais t’aider
Je pourrais t’aider à travailler,
Tu veux pas?
Dis, pourquoi tu veux pas?

Pourquoi?
Je vais te le dire, fiston
Parce que je ne veux pas,
Que tu fasses comme moi.
Est-ce que tu comprends ça, fiston?
Si je pleure, c’est de joie.
Si je trime comme un noir,
Comme tu le dis si bien.
Si je bosse tous les soirs,
C’est comprends-moi bien,
C’est pour que tu apprennes
Tout ce que je n’ai pas appris.
C’est pour que tu comprennes,
Tout ce que je n’ai compris.
Et c’est avec des fils comme toi,
Que notre monde Changera.
Ce que je souhaite, c’est qu’un jour…
L’on soit compris.
Ce que je te souhaite, c’est que tu sois suivi.
Bûches mon petit, travailles, apprends, lis.
Sois juste et bon avec tes copains
Avec ceux qui comme toi,
Ne mangent pas à leur faim.
Déjà tu luttes pour la bonne cause.
Tu verras, que tout dans la vie n’est pas rose.
Maintenant fiston, fini pour ce soir.
Viens me dire bonsoir et va te coucher.
Car demain c’est l’école,
Et tu sais bien petit !
Qu’il est dur de se lever.

Yvon


 
Purple Chamane


Le monde est ce que tu veux qu'il soit... Il te suffit de le rêver...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
466 commentaires
Membre depuis
7 juin 2006
Dernière connexion
25 mai 2011
  Publié: 2 oct 2006 à 09:06 Citer     Aller en bas de page

Texte magnifique que je mets en parallèle avec "Belle Grande et Forte" de DenisX: dialogue avec ton fils et lui avec sa fille ... ....

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16104 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 2 oct 2006 à 09:36 Citer     Aller en bas de page

quel père n'a pas eu un jour ce genre de discussion avec son enfant ?

et quel père n'a pas un jour douté, en lui répondant ?

s'il suffisait d'y croire, mais il faut commencer par y croire, et en cela, le père que tu es a su transmettre l'espoir d'un monde meilleur....plus juste, plus humain....


tu as un grand coeur l'ami.....

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 2 oct 2006 à 09:45 Citer     Aller en bas de page

Belles questions censées belles réponses qui ne le sont pas moins
Amical Mian
JC

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 oct 2006 à 09:55 Citer     Aller en bas de page

Oui Fanny une discussion que j'ai eu, dans une période de disette ou j'allais voler des salades dans les champs et que mon épouse accommoder en soupe

Une période difficile de ma vie, mais que l'on apprécie d'autant plus quand on s'en sort

Merci pour ton commentaire Fanny

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 oct 2006 à 10:05
Modifié:  2 oct 2006 à 10:06 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

Oui c'est vrai l'amour de la famille a une importance capitale, l'enfant peut comprendre et ainsi mieux accepter certaines difficultés

Mais il est intolérable qu'aujourd'hui encore existe ce genre de situation

Oui protégeons nos petits

Merci Ayumi

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 oct 2006 à 10:28 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Purple Chamane

Oui j'ai lu ce merveilleux poème de Denix un dialogue aussi très émouvant

Merci de ton passage et je suis content qu'il t'est plu

Tu sais je suis allé relire avec un très grand plaisir "tes 5 éléments " et j'invite ici tous les poètes à les lire, poèmes de voyages et de réflexions

Je t'embrasse

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 oct 2006 à 10:52 Citer     Aller en bas de page


Combien tu as raison Guido quand tu dis

"Quel père n'a pas un jour douté, en lui répondant ?"

C'est par les actions positives de tous les jours, dans les petites choses de la vie que l'on peut montrer l'exemple, il faut souvent se faire violence pour ne pas se laisser aller.

Ainsi peut être pourrons-nous avoir l'esquisse d'un monde meilleur.

Mes amitiés Guido

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 oct 2006 à 11:00 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ton passage JC c'est toujours un plaisir

Mais dis-moi ta plume ne s'arrête jamais, j'ai vu de la fumée sortir de mon écran...

Continu à nous faire plaisir JC

Mes amitiés Ami

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 2 oct 2006 à 12:56 Citer     Aller en bas de page

A la fois dialogue et monologue.. comme si le souvenir revenait à te revoir enfant.... je l'ai ressenti ainsi, peut-être parce que ces mots-là me sont très proches...

Bisous...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 oct 2006 à 14:43 Citer     Aller en bas de page

Tu as raison Ambre, tu as vu juste

et merci encore merci

je t

 
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 2 oct 2006 à 15:05 Citer     Aller en bas de page

Je n'ai jamais vécu la souffrance de voir mon enfant ne pas manger à sa faim, mais j'ai dû répondre plus d'une fois avec le doute au coeur que bientôt tout irait mieux...

Ce dialogue m'a touché profondément, Yvon, il a mis des larmes dans mes yeux...

"Oh ! j’sais bien qu’c’est pas ta faute à toi,
Que si tu trimes comme un noir,
Que tu travailles même le soir,
J’sais bien que tu fais tout ça pour moi."


Mon père a presque toujours eu deux boulots pour arriver à nous faire vivre convenablement, il ne s'est même jamais octroyé quoi que ce soit qu'il n'ait pu offrir à ses enfants....

Je l'adorais ! Tu dois ressembler à ce père magnifique que j'ai eu !

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 oct 2006 à 15:49 Citer     Aller en bas de page


Oh! merci Chantal ça me touche énormément

Je t'embrasse très fort

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 3 oct 2006 à 10:31 Citer     Aller en bas de page

Eh bien! MarYjo tu m'a ému aux larmes avec ton poème en commentaire

Merci pour ton passage qui me fait toujours un sourire même quand c'est triste

Je t'embrasse

 
xelan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
149 commentaires
Membre depuis
3 mars 2006
Dernière connexion
15 juin 2007
  Publié: 8 oct 2006 à 15:53 Citer     Aller en bas de page

un très très beau poème , j'ai eu moi aussi la chair de poule..
si je peux me permettre une petite pensée, je crois qu'il y a quand même une note d'espoir (c'est ce que j'ai ressenti) quand on manque de tout mais qu'on ne manque pas de l'essentiel: l'amour familial.
je crois que la disette est aussi grande quand on a le confort mais qu'on manque d'amour, ou de preuves d'amour de la part des siens.
et le petit du poème me donne à penser qu'il pourra aller de l'avant, même si le matériel manque de temps en temps, puisqu'il a eu la chance d'avoir un père présent, aimant et instructeur..

merci pour cette lecture

  xelan
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 11 oct 2006 à 14:59 Citer     Aller en bas de page

Oui xelan il y a une note d'espoir, et je crois que l'on peut mieux apprécier ce que l'on a quand on a eu des difficultés, même passagères

Merci pour m'avoir lu

Mes amitiés

 
DenisX


Que l'inspiration soit toujours vôtre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
200 commentaires
Membre depuis
2 juin 2006
Dernière connexion
6 février 2011
  Publié: 15 oct 2006 à 15:24 Citer     Aller en bas de page

Mon ami... mon ami Yvon, Dieu que j'aime ton écriture, toujours prompt à s'adapter et à évoluer avec le propos...

Et Dieu que celui est riche de sens et de profondeur !

Et Dieu que ton message est quasiment universel... surtout quand on regarde la jeunesse d'aujourd'hui...

Fondamentalement, je crois que rien ne change sans effort... et c'est ce message là que j'aime à en retenir... Nous pouvons tout changer si nous y travaillons !!!

A tout changer... et à nous changer...

Denis.

  Que l'inspiration soit toujours nôtre !
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 16 oct 2006 à 17:17
Modifié:  16 oct 2006 à 17:20 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

Oui mon Ami Denis à nous "changer, pour tout changer"

Voilà une maxime qu'il faut retenir afin que nos enfants

n'aient pas honte de ce que nous allons leurs laisser et

je n'aimerais ne pas avoir à dire, il n'est pas trop tard

pour changer tout çà!

Merci mon Ami et à bientôt pour te lire à promouvoir tes

poèmes merveilleux de tendresse et d'amour

 
VisionsIntimes


Voyager par le rêve... des mots...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
407 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2007
Dernière connexion
10 juin 2008
  Publié: 22 nov 2007 à 12:37 Citer     Aller en bas de page

Je constate et tu as raison de le souligner, que la pauvreté va souvent avec le fait d'être raisonnable. Je m'explique : Les parents qui sont en difficulté triment et sont obligés de faire des choix à la fois pour eux et pour leur enfants là par nécessité. Mais les enfants qui comprennent tout, eux, sont raisonnables par "solidarité" et accompagnent leurs parents dans l'effort et souvent par eux même. Et ces enfants là, je suis sûr, ont beaucoup plus de chance de s'en sortir, d'être débrouillards dans la vie que les enfants qui ont tout, à qui l'on fait tout...
Je ne sais pas si je me suis bien exprimé...
Beau texte et belle clairvoyance...

Amitié
V.I.

  VisionsIntimes : Multiples Visions quelques fois Intimes : http://visionsintimes.blogspot.com/
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 16 déc 2007 à 16:35 Citer     Aller en bas de page


Merci V.I j'abonde dans ta réflexion et tu as bien exprimée mon ressenti...

Merci pour ce très beau commentaire...

Au plaisir de te lire mes amitiés

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17668 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 21 juil 2010 à 14:44 Citer     Aller en bas de page

Merci Yvon, il n'est jamais trop tard pour découvrir de telles perles de lectures

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1723
Réponses: 21
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1022] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.