Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 153
Invisibles : 2
Total : 159
· Coeur Noir · HF.TELLER
Équipe de gestion
· Maschoune · Catwoman
13144 membres inscrits

Montréal: 30 mars 12:36:53
Paris: 30 mars 18:36:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Pleurer dans tes bras Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 19 mars 2007 à 14:38 Citer     Aller en bas de page

Pleurer dans tes bras


Viendra l’aube du jour dernier
Quand plus jamais ne coulera
Le désert dans le sablier
Et j’irai pleurer dans tes bras.

Des sombres cieux désespérés
L’averse noire tombera
Sur une lande désolée
Et j’irai pleurer dans tes bras.

Matin de la lente agonie
Verra s’effondrer tous les toits
Sous la force du tsunami
Et j’irai pleurer dans tes bras.

Au loin grondera le tonnerre
Qui passera vie à trépas
Les sacrifiés de mille guerres
Et j’irai pleurer dans tes bras.

Le soleil immense au zénith
Ventre gonflé d’une nova
Ne sera bientôt plus qu’un mythe
Et j’irai pleurer dans tes bras.

Lorsque la terre tremblera
Et que la lave jaillira
Le grand abîme s’ouvrira
Et j’irai pleurer dans tes bras.

Au soir de la journée funeste
La pluie de fusées frappera
Ne laissant que le temps d’un geste
Et j’irai pleurer dans tes bras.

Naîtra l’éternel ouragan
Qui de son souffle couchera
Les arbres sages et géants
Et j’irai pleurer dans tes bras.

Et quand la nuit viendra nous prendre
La Lune rousse brûlera
Jusqu’au dernier croissant de cendres,
Et j’irai pleurer dans tes bras.

Cristaux de neige craqueront
Figeant les âmes dans le froid
D’un air plus glacé que Pluton
Et j’irai pleurer dans tes bras.

A minuit tu me rejoindras
Et des larmes tu verseras.
La seconde qui restera
Je te serrerai dans mes bras.

Le firmament nous scruterons,
Etoiles interrogerons,
Mais en l’absence de raison
Dans la mort nous enlacerons.


B.
(février 2005 – révisé en 2006)

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 19 mars 2007 à 23:39 Citer     Aller en bas de page

Bravo pour ce poème, je l'ai aimée et le n'omîmes et c'est un coup de coeur

  Nicole chaput. *Okana *...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 21 mars 2007 à 13:56 Citer     Aller en bas de page

C'est une image d'apocalypse que tu nous offres là... de l'amor à la mort...et j'y ressens entre les lignes une certaine fébrilité...


bisous...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Little stella


La sensibilité de chacun, c' est son génie. BAUDELAIRE
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1616 commentaires
Membre depuis
1er mars 2007
Dernière connexion
6 janvier 2012
  Publié: 21 mars 2007 à 16:57 Citer     Aller en bas de page

J' ai beaucoup aimé...

Et je n' irai pas dans tes bras !

Amitiés et de So

  Little stella
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16125 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
15 mars
  Publié: 22 mars 2007 à 15:27 Citer     Aller en bas de page

Ses bras comme un havre de paix semble dire tes mots, si beaux.

Amitiés

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 26 mars 2007 à 14:45 Citer     Aller en bas de page

Okana
Un coup de coeur, à condition que ça reste un cauchemar.

Venise
Tout découle d'une image que j'avais en tête avant même de commencer à écrire. Et cette image me vient d'une chanson du début des années 80 qui n'a jamais été rééditée en CD.

Ptitebulle
Mon inspiration était effectivement apocalyptique à la base. Mais comment la pillule amère pourrait-elle passer sans l'amour ?

So
Si la fin du monde devait advenir, je te souhaite néanmoins de trouver ces bras là.

Guido
Le dernier havre de paix quand plus rien va...


Merci beaucoup pour vos commentaires.
Amitié.
Bises aux filles.
Bertrand.

 
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 10 avr 2007 à 17:30 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup pour ton commentaire Tanguy.

Amitié.
Bertrand.

 
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 13 mai 2007 à 16:37 Citer     Aller en bas de page

Espérons qu'il est une autre paix que cette paix... définitive.
Merci Sonatine.

Bises.
Bertrand.

 
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 16 mai 2007 à 17:28 Citer     Aller en bas de page

Je ne peux pas croire que j'ai manqué ça ! Tu sais qu'il s'agit d'un de mes préférés!

Et j'irai pleurer dans tes bras, une ritournelle si belle, si envoûtante aussi...

Bravo pour ce poème, Bertrand, il est magnifique de tendresse et d'amour.

Chantal

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 17 mai 2007 à 06:19 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Chantal,
Mais tu n'as rien manqué finalement !

Bises.
Bertrand.

 
Pikabu
Impossible d'afficher l'image
Rien ne sèche plus vite qu'une larme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
309 commentaires
Membre depuis
16 mars 2007
Dernière connexion
11 septembre 2013
  Publié: 5 juil 2007 à 06:52 Citer     Aller en bas de page

Bravo pour ce poème à la fois triste et plein d'amour... J'adore cette répétition "Et j'irai pleurer dans tes bras"...

  Pikabu
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 25 juil 2007 à 17:57 Citer     Aller en bas de page

Merci Pikabu.
Moi aussi j'aime les répétitions.

Bises.
Bertrand.

 
Nullepart (Ailleurs)


Tiens..une fleur...je vous l'offre! Tiens...un sourire...je vous l'offre aussi!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
2749 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2013
  Publié: 6 août 2007 à 20:28 Citer     Aller en bas de page

Je reste silencieuse...
J'ai vraiment aimé ma lecture...
Sais pas pourquoi une petite larme m'est montée à l'oeil...
Bref..
Merci pour ce moment

  Faut brosser ses dents!
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 20 août 2007 à 14:38 Citer     Aller en bas de page

C'est moi qui te remercie Nullepart...

Bises.
Bertrand.

 
Éphémère


...parce qu'il y a des pourquoi qui se perdent...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
1350 commentaires
Membre depuis
15 avril 2007
Dernière connexion
19 septembre 2014
  Publié: 20 août 2007 à 14:43 Citer     Aller en bas de page


Oh oui, c'est magnifique !!

Empli de tristesse, empli d'amour...

C'est un texte très profond...


Merci

 
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 20 août 2007 à 16:54 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup pour ton commentaire Ephémère.

Bises.
Bertrand.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 7833
Réponses: 15
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Fous de désir (Amour)
Auteur : okana
Le lavoir (Amour)
Auteur : Le_chat_mauve
Juste un regard (Tristes)
Auteur : Epsilon Cygni
Les humains de passage (Autres)
Auteur : Fontclaire
Existence pluvieuse, envies mortes, âme désertée (Tristes)
Auteur : Billie
Jardin sous les étoiles (Amour)
Auteur : Le_chat_mauve
Jour de marché (Autres)
Auteur : Epsilon Cygni
Rêves de chimères (Autres)
Auteur : Epsilon Cygni
Les ors félins... (Tristes)
Auteur : (...)
L'écriture en soie (Amour)
Auteur : JCMian
Rédemption d'une Rose (Amour)
Auteur : Lunastrelle
Châteaux de sable (Autres)
Auteur : Tilou8897
L'autiste (Tristes)
Auteur : Symphonie
Rouge-neige et les sept riens (Tristes)
Auteur : Maan
Il m'écrit comme il m'aime (Tristes)
Auteur : Nullepart (Ailleurs)

 

 
Cette page a été générée en [0,0785] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.