Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 23
· samamuse · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· In Poésie
13259 membres inscrits

Montréal: 17 oct 04:13:26
Paris: 17 oct 10:13:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Pleurez, fontaines... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 30 oct 2004 à 02:01
Modifié:  6 avr 2010 à 05:35 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Pleurez, fontaines…



Trouverai-je à nouveau l’amour
Un de ces jours ?

Où sont toutes ces belles femmes ?
Ô ma triste âme…

Celles que recherchent les cœurs
D’hommes en peine…

Ne voyez-vous pas, mes sœurs ?
Vous, ces madeleines,
De par qui les larmes versées

(Ô reines de mon cœur percé!)

Ont inondé
Nos vies errantes d’esseulés.
Pleurez fontaines,
Hors de nos corps abandonnés

Saignez, coulez…

De par nos veines,
Videz vos pleurs
Dans mon âme déjà baignée
De par vos fleurs
Gisant sur ma tombe noyée.

Et de ces ombres éplorées
D’amour défunts
Vont, comme fantômes timorés
Mourir à jeun…

De ne pas avoir pu aimer
Parmi les morts
Dans les cimetières animés
Funeste sort!

De nos âmes si solitaires
Dûment hantées
Par les durs remords et les prières
Et dépitées

De tous ces amours
Qui ont heurté
Et pour toujours

… Nos cœurs désertés.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
4017 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 30 oct 2004 à 02:38 Citer     Aller en bas de page

Un jour, à force de semer l'amour, de l'arroser de quelques larmes....un jour, il finira bien par pousser quelque chose

J'ai beaucoup aimé te lire.....et il me reste beaucoup à découvrir.
Je n'y manquerai pas.


 
NBG


Un poème, c'est parfois déceler un autre horizon au pouvoir fondateur du mot.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
162 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2004
Dernière connexion
7 octobre 2010
  Publié: 30 oct 2004 à 04:44 Citer     Aller en bas de page

A toi,

J'ai lu avec attention ton texte.

J'aime quand il y a des rimes, cela donne une dimension encore plus attrayante au poème, surtout quand elles coulent et se fondent harmonieusement à l'ensemble.

Tu as usé des parenthèses au milieu du texte et j'y suis très sensible car la mise entre parenthèses à un effet paradoxal: au lieu d'amoindrir le sujet, elle l'amplifie.

Ton texte est beau avec ce bel ornement.

A bientôt.
NBG




  NBG/Bernard
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 30 oct 2004 à 09:38
Modifié:  4 mars 2005 à 09:26 par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Merci Myo...
Je vais tenter de te suivre aussi.
Et quant à toi, NBG, merci pour ce commentaire aussi.
J'ai lu ta prose pour "rupture", tu as beaucoup de talent...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 4 mars 2005 à 09:29 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton passage, Valter! Et de ton commentaire, c'est plus qu'apprécié!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 4 mars 2005 à 10:07 Citer     Aller en bas de page

Ô merci, belle Athéna...
C'est plus que gentil
Et combien apprécié...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 11 mars 2005 à 08:36 Citer     Aller en bas de page

Un texte où rôdent les fantômes du passé ...
Un très beau texte de spleen, presque gothique au sens romantique du terme ...
Bravo Lograth

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Optostar


La vie est un grand pays rempli de soi-même, avec au centre un bel amour qui nous garde en vie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
70 commentaires
Membre depuis
8 juin 2006
Dernière connexion
18 août 2007
  Publié: 5 juil 2006 à 23:38 Citer     Aller en bas de page

Superbe! Les rimes et les sons coulent dans l'oreille comme une douce musique...
Et mon Dieu, que tu écris bien le français!!! (comme trop peu...)


optostar ;o)

  Optostar ;o)
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 6 juil 2006 à 02:33 Citer     Aller en bas de page

Quel poème Martin !

Il me touche, il m'égratigne..... où es- tu Martin?


Marie

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1663
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0392] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.