Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 288
Invisible : 0
Total : 288
13154 membres inscrits

Montréal: 25 févr 23:20:03
Paris: 26 févr 05:20:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Cathédrale Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
atouthasard


La vie est écrite dans les mots c'est mon trésor et mon tombeau (Gilles Vigneault)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
1534 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2004
Dernière connexion
13 juin 2013
  Publié: 26 oct 2006 à 18:33 Citer     Aller en bas de page

Cathédrale de Reims au seul ange sourire
De Chagall en vitraux au bleu digne des cieux
À l’écart de l’ombre dans le soleil des aïeux
Sous gothiques oraison de pourvoir les non-dires

Quand le noir est sans terre et le taire… délire
De fixer l’horizon quand si près est un lieu
Ouvragé de fresque-homme au chevet du prie-Dieu
Chapelet de la plèbe à l’aurore de la lyre

De Pierre en épeautre sur le champ d’un parvis
La facture de l’âme… orgue de barbarie
Y avait-il un faux pieu fait de pâles buissons

La torture raison de plier les genoux
Devant toute scène maquillée d’un filou
Cantique des cantiques interpelle son nom

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 26 oct 2006 à 21:53
Modifié:  27 oct 2006 à 22:09 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Si j'ai bien compris les dessous bassement aux cultes;
l'ex pape défroqué que je suis ne peut être insensible à ta vision poétique de la chose!!!
oui ces cathédrales bâties à la sueur des larmes à la lueur du sang et ne peut m'empêcher d'ajouter:
Oh vous qui avez passé votre vie à genoux, ayez au moins le courage de mourir debout.
A part ca comment ça va mon Real du Québec, la forme?
amitié
jc

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
6591 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
24 février
  Publié: 27 oct 2006 à 02:45 Citer     Aller en bas de page

Un texte à la hauteur de ces majestueuses constructions.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
311 poèmes Liste
17996 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
24 février
  Publié: 27 oct 2006 à 09:54 Citer     Aller en bas de page

"Quand le noir est sans terre et le taire… délire"

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
atouthasard


La vie est écrite dans les mots c'est mon trésor et mon tombeau (Gilles Vigneault)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
1534 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2004
Dernière connexion
13 juin 2013
  Publié: 27 oct 2006 à 17:55 Citer     Aller en bas de page

Ah mon St-Père défroqué que j'ami, ca va pas si pire tu sais au QUÉBEC , Le Canada pour moi est un pays étrangé oupssss suis indépendantiste moi

Merci Patrick, pas beaucoup de temps là on se reparle

Mici Vinie

Vous donne

Réal

 
R.


*Yeux gris*
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
993 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2005
Dernière connexion
19 septembre 2017
  Publié: 27 oct 2006 à 22:19 Citer     Aller en bas de page

Comme je ne suis pas très doué pour les commentaires je veux juste te dire que j'ai très simplement aimé ton poème et son atmosphère...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 627
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0401] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.