Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 573
Invisible : 0
Total : 577
· Tychilios · Fried
Équipe de gestion
· In Poésie · Catwoman
13159 membres inscrits

Montréal: 11 déc 13:03:00
Paris: 11 déc 19:03:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Meilleure chance la prochaine fois Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 4 juil 2007 à 19:37
Modifié:  16 févr 2009 à 16:58 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Au marché de l’amour on fait la file
Entre ceux qui passent, par millions,
Ceux qui sortent rien qu’un sur mille

On fait l’amour dans les tranchées
Et la guerre sous nos couettes
Parce que c’est bon
D’être égoïste par exprès,
Un fusil dans l’abdomen
Qui gratte et qui gratte,
Meilleure chance la prochaine fois.

Aux militaires et aux marchands,
Qui vendent l’amour, qui vendent la guerre,
Meilleure chance la prochaine fois
Parce que l’un et l’autre
Finiront
La sang en morceau
Vidés de leur cœur
Dans un berceau souterrain

Aux militaires,
Meilleure chance la prochaine fois
On a déjà volé l’amour
Dans un quartier de lune,
Entre deux gorgées de sperme
Et trois avortements

On a déjà volé l’amour
Et le coupable est en prison.
Il sort demain.

Meilleure chambre la prochaine fois,
Le matelas est cloué au sol
Et j’ai mal au nombril
De l’avoir trop regardé
Car mes yeux lancent des éclairs
Et j’ai pas trouvé d’antenne
Au magasin du coin

Meilleure chance la prochaine fois
Tu m’donnes envie de vomir
Meilleure chance encore une fois
Prends un ticket et fais la file
« Tu vois j’ai peur qu’on m’assassine »
John Kennedy s’en va chantant
Tombe dans une mer de Marilyn
« Et moi j’ai peur de devenir grand »

Au marché de l’amour on fait la file
Entre ceux qui passent rien qu’un sur mille
Atteindra la porte

Et le clown s’en va chantant,
Le clown s’en va pleurant
À un monde de salauds

Meilleure chance la prochaine fois
À toi et ton frère,
Le sperme en boîte a monté ses prix
Et l’école du coin est en feu
Et le parc est mort hier
Plus d’endroit pour courir vos jambes
En l’air

Au marché de l’amour on fait la file
Entre ceux qui passent, à la pelletée
Rien qu’un sur mille
En sortira vivant

Meilleure chance la prochaine fois
Prends un ticket et tais-toi
Fais la file comme tous les autres
Et pis si par malheur c’est toi
Qui détient l’billet gagnant
Eh ben alors on verra
Mais pas avant,
Non pas avant.

Meilleure chance la prochaine fois
Aux marchands
Aux militaires
Troués
Cloués
Et j’ai leurs yeux comme luminaire
Vitré
Et leurs espoirs
Bien profond
En arrière

Meilleure chambre la prochaine fois
La lumière est cassée
Les yeux se sont éteints
Par magie
Un réverbère qui tombe
Com’ les mouches
Dehors

Horreur !
Ce sont les bombes
Et ma couette est salie
Par le sang de nos ongles
Horreur !
J’ai des oreilles même sous mes pieds,
Chuchotez j’entends parler
Même si vos gueules’ sont cousues
Par la corde de la potence

Meilleure chance la prochaine fois,
Qu’on fasse l’amour ou bien la guerre
Peu importe
Puisqu’en bout de ligne
Tous en ressortiront perdants

Meilleure chance la prochaine fois
Même si d’autre fois il n’y en aura pas
Meilleure chance
La prochaine
Fois
Même en sachant
Que celle-ci est la dernière


 
Billie


Ma bouteille à l'amer, je la vide, néant inné d'idées perdues en mer...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
1718 commentaires
Membre depuis
11 février 2007
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 4 juil 2007 à 19:47
Modifié:  4 juil 2007 à 19:48 par Billie
Citer     Aller en bas de page

Ton texte est long mais à aucun moment j'ai eu envie de quitter ma lecture... Une écriture automatique me semble-t-il... De plus, j'aime le fond, j'aime les gens qui ont le courage de dire ce qu'il pensent... J'aime ce cris... Alors merci...



Billie

  CAUSTiQUE
Mademoiselle Phébus


Just let me fall out the window with confetti in my hair. (Tom Waits)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
1548 commentaires
Membre depuis
9 mars 2005
Dernière connexion
30 novembre 2014
  Publié: 5 juil 2007 à 22:11 Citer     Aller en bas de page

Va te faire foutre, princesse.

Va te faire foutre, tu me fous les larmes aux yeux.


  (Là-haut l'absence entière et le bleu charbonnant.) Par le jour se levaient des géants tristes, un violon en carton-pâte sous le rêve. (Fernand O. -Le Soleil sous la mort)
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 17 juil 2007 à 20:56 Citer     Aller en bas de page

Billie,
Semi-automatique, je dirais... non en fait, automatique, mais en plusieurs fois ^^
Tant mieux si tu aimes les cris... on pourra crier ensemble... sur les toîts... ou sous les ponts de Paris, qui sait ^^
(merci)


Marquise,
Touché coulé... tout un commentaire que tu m'as fait là... j'suis toute à l'envers... merci...
Tu sais... nan laisse, j'crois que t'as compris en fait... si, t'as tout compris.
Merci à toi... en espérant revoir ta bette ici le plus vite possible


Datura,
Un immense merci, vraiment.


Mademoiselle Phébus,
J'suis tellement allée me faire foutre souvent que ça m'fait plus rien de l'entendre ahah
nan sérieusement... merci... ça m'fait plaisir de te faire rager, pleurer, et toute la panoplie d'émotions qui va avec. (merci)


edna,
Même chose... m'fait plaisir de t'avoir tuée... après toi, une fois de plus ou de moins... on va tous mourrir pour de bon un jour, aussi.
Merci à toi


Tizen,
Nah j'ten veux pas Julien... prends, prends tant que tu veux... tout ce que j'ai encore à offrir... je te le laisse, de toute manière j'sais bien qu'tu va pas le gaspiller.
Merci.


headache,
Bonjour. Je t'observe de haut, toi par terre et moi au dessus... c'est assez bizarre comme sensation... mais c'est pas méchant.
(en passant... j'voulais te dire... merci pour... pour l'autre fois. Cette chanson... pfiou... elle tourne en boucle depuis... merci.)

 
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 21 août 2008 à 15:30 Citer     Aller en bas de page

(merci)

 
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 5 avr 2009 à 18:57 Citer     Aller en bas de page

Merci. Je ne comprends pas quand tu dis que tu es de l'avis de certains mais de celui des autres, et que tu as gagné ton ticket, mais c'est pas grave. Ce doit être moi.

 
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 13 avr 2009 à 22:18 Citer     Aller en bas de page

Oh, ben ça c'est tout un compliment...
Merci beaucoup.

Et puis, de toute manière, l'important c'est que tu l'aies compris à ta façon à toi, peu importe laquelle c'est.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2405
Réponses: 6
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

3ème gagnant : Silence (Poèmes par thèmes)
Auteur : Julie
Densité ouatée (Poèmes par thèmes)
Auteur : Billie
Fleuve d'encre aux méandres sanguins (Autres)
Auteur : Billie
Si tu lis ces quelques mots... (Tristes)
Auteur : Saskia N. R.
Rêve d'étoiles... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Je t'écris d'un ailleurs... (Autres)
Auteur : (...)
Mot Rose... (Autres)
Auteur : (...)
Thétys (Autres)
Auteur : Le_chat_mauve
La voile à tes airs (Autres)
Auteur : Rouge
L'oeil Poésie... (Autres)
Auteur : (...)
Le silence ne s’entend qu’à travers les attentes (Poèmes par thèmes)
Auteur : cartouche
La nuit (Autres)
Auteur : Löou
Avant la nuit, Mademoiselle... ( Tizen / Tilou ) (Collectifs)
Auteur : Tilou8897
Les passions anonymes (Tristes)
Auteur : Tilou8897

 

 
Cette page a été générée en [0,0803] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.