Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 541
Invisible : 0
Total : 545
· QUOIQOUIJE · Lucie Granville · Jacques-Marie JAHEL · fée de blé
13106 membres inscrits

Montréal: 13 nov 05:45:55
Paris: 13 nov 11:45:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les temps dûs... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 6 juil 2007 à 06:22
Modifié:  22 août 2009 à 19:38 par (...)
Citer     Aller en bas de page


S'il m’était redonné de vivre mes vingt ans
Ceux que j’ai amusés de ma fichue dégaine
Ah s’il me revenait ces étés ces printemps
Qu’en ferais-je aujourd’hui, autre qu’une rengaine ?

Le temps nous étourdit quand la vie nous entraîne
Il s’émousse sans fin dentelant l’illusion
Mais le temps nous sourit en laissant à la traîne
Quelques rides d’un jour, des bulles en fusion !

Ah s’il m’était admis de retourner l’envers
De ce décor géant où flottait ma jeunesse
Ah s’il m’était permis de ranimer ses vers
Je vous en conterais leur lourdeur, leur finesse !

Le temps nous apparaît comme un vil maraudeur
Lors qu’il blanchit les fils cousus sur nos paupières
Mais le temps disparaît si d’appétit frondeur
Nous le vidons au mieux, du creux de nos soupières

Alors je l’ai puisé, j’en ai mis en réserve
Je le bois à l’envi, sans le gâcher pourtant
Parfois je m’en reprends, veux-tu que je t’en serve ?
C’est de moi qu’il s’éprend, de moi qui l’aime tant !

Ah s’il m’était donné de dévoiler la chance
Qui persiste à ma vie de vivre mes vingt ans
Je vous en dirais trop des heures en balance
Qui me bercent encor de leur rythme tentant !

Me voyez-vous en paix ? Voyez-vous ces secondes ?
Ces étoiles qui jouent, juste là, dans mes yeux ?
Elles sont mes vingt ans ! Elles sont mille rondes !
Mille mondes dansant aux plaisirs facétieux !


© LR

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 6 juil 2007 à 08:29 Citer     Aller en bas de page

Toujours aussi beau, Ambre, garde tes vingt ans au fond de tes yeux, c'est assurément une bonne cachette !


un coup de coeur pour ces vers :

"Alors je l’ai puisé, j’en ai mis en réserve
Je le bois à l’envi, sans le gâcher pourtant
Parfois je m’en reprends, veux-tu que je t’en serve ?
C’est de moi qu’il s’éprend, de moi qui l’aime tant !"

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Essence-fugace


Entre draps et ciel, deux corps en suspension...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
453 commentaires
Membre depuis
22 avril 2004
Dernière connexion
21 décembre 2017
  Publié: 6 juil 2007 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

Je n'ai pas encore vécu mes vingt ans, mais j'espère qu'ils me donneront des lueurs dans les yeux comme pour toi !
Très joli poème !!

  Misère et Décadence d'une Vie [ que je voulais ] Sans Présence
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 6 juil 2007 à 11:12 Citer     Aller en bas de page

Douceur, nostalgie, le temps qui coure, qui nous vole nos années de jeunesse, nos illusions se sont fanées, dispersées, mais rien ne peut effacer les souvenirs de notre coeur. C'est si joliment écrit... Alex

J'adore: " Il s'émousse sans fin dentelant l'illusion "

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
661 poèmes Liste
18593 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
3 novembre
  Publié: 6 juil 2007 à 14:44 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé..... Mais je peux une remarque ?...

"C’est de moi qu’il s’éprend, de moi qui l’aime tant !"... Celui m'a gêné un peu.... Et je savais pas pourquoi...

Alors j'ai relu... et j'ai vu que la "rime", enfin les deux syllabes à la fin.... (je sais pas comment on dit^^....) bah l'était pas construite comme les autres... Je sais pas si c'était voulu... Mais voilà... Pour une fois que j'ai quelque chose sur toi^^... J'en profite^^

Bah sinon... Qu'est-ce que tu veux ?...... J'ai encore aimé.... Mais je m'en lasse pas^^....

(plein...) Bulle....


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Billie


Ma bouteille à l'amer, je la vide, néant inné d'idées perdues en mer...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
1718 commentaires
Membre depuis
11 février 2007
Dernière connexion
7 novembre
  Publié: 6 juil 2007 à 19:10 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup te lire... Le temps qui passe, toujours, le temps qui s'écoule et parfois déborde... (de belles sonorités, j'adore les deux derniers vers)
Merci pour cette lecture...

Amicalement

Billie

  CAUSTiQUE
Fontclaire


C'est ce qui divise les hommes qui multiplie leurs différents
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2006
Dernière connexion
10 juin 2016
  Publié: 7 juil 2007 à 04:31 Citer     Aller en bas de page

C'est du ptitebulle, c'est-à-dire que c'est du tout bon!
Le titre c'est "les temps dus" ou "les temps durs"?
Je sais, faut que je chinoise!
(Je t'envoie un petit courriel)

Amitiés

Miche

  fontclaire
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 7 juil 2007 à 17:21 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ambre, c'est magnifique le retour à nos vingts ans, je me demande où je serais si je pouvais retournée les pendules avant que je naisse.j'ai adorée ma lecture.Amitié.Okana. . Coup du coeur.

  Nicole chaput. *Okana *...
Lucie*


S’émerveiller comme un enfant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
479 commentaires
Membre depuis
30 avril 2007
Dernière connexion
10 octobre 2016
  Publié: 8 juil 2007 à 00:29 Citer     Aller en bas de page

Magnifique, j'ai aimé, ces jeu que tu fais qui donne l'impression d'allé et retour (Je me comprend).
Très beau.

sasuke onomorie

 
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 10 juil 2007 à 09:59 Citer     Aller en bas de page

enivre-toi donc et profite

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 17 juil 2007 à 10:50 Citer     Aller en bas de page

Hello Ptitebulle (marraine ou mère spirituelle, tu n'as toujours pas choisi !)

En fait, contrairement à ce que ce premier vers peut nous suggérer, je ne vois pas dans ce poème de la nostalgie. S'il est vrai que la nostalgie exprime une volonté de retourner dans un passé remarquable et de s'y baigner momentanément, alors mon impression est confirmée par cette définition ! J'y vois tout simplement une décision, pas une résignation, mais une décision de garder en soi et de toujours porter la fraîcheur de ces jeunes années-là dans sa vie de tous les jours, que ce soit à vingt ans ou plus tard ! Désillusion et tristesse peuvent se hisser sur ce chemin mais il y a toujours cette force qui se hisse, que tu hisses, te permettant de garder cette fraîcheur d'esprit ! À voir "l'étendue" de ta "jeunesse dans l'esprit", j'ai envie de contredire Bruel qui a dit que "l'on n'a pas tous les jours vingt ans" !

J'ai aimé ma lecture !

Amicalement

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 17 juil 2007 à 11:34
Modifié:  17 juil 2007 à 11:37 par (...)
Citer     Aller en bas de page

Merci mon filleul (l'autre me paraît trop "pompeux" )
Je commence par le bas, ne m'en veuillez pas, mais c'parce que j'ai bondi en découvrant le commentaire d'Andjik..

Tu as saisi l'essence même de ces mots... Je ne suis en rien passéiste.. (je ne nostalgise que sur des souvenirs).. je ne me considère d'aucun temps.. je le traverse tout simplement, du mieux que je le peux.. Alors oui, c'est un éclatement de vie que j'ai voulu transmettre.. de ces heures qui nous forgent, qui nous forment, qui nous font avancer et transpercer toutes ces vies qui s'offrent à nous.. toujours dans le même esprit de découverte, d'apprentissage.. et d'émerveillement, le plus possible..


Merci à vous tous d'avoir accompagné ces temps là..

Sanguine (Eutopia) merci à toi.. émue à mon tour..

Virginie ... tu sais combien je t'apprécie.. merci tellement..

Idem, je ne vais pas faillir, je vais faire tout mon possible pour aller le plus loin que je pourrai.. merci..

Ah ! Si tu l'as vu Pascalinou c'est que je ne sais pas mentir.. et que cette passion ne peut se démentir non plus (merci à toi)

Je ne m'en étais pas rendue compte Sasuke.. je chante, tout simplement.. merci d'avoir entendu cette musique-là..

Ils sont toujours en toi Nicole, je n'en doute pas... tu es tellement rebondissante.. merci beaucoup

Ah mon ptit François.. tu sais déjà
Merci pour.. cela et pour... ben tu sais aussi..

Vais t'appeler Maître number 3 Michel.. j'y tiens.. grâce à toi je vais encore mettre mon cerveau à rude épreuve, et pour cela, je te remercie... vraiment..

Oh Billie c'est gentil.. tu sais les étoiles chantent aussi .. et pas seulement la nuit .. Merci beaucoup..

Non plus JB.. non je ne regrette rien... le 'maintenant' est ce que nous en avons retenu nan ? Merci m'sieur 100 000 volts ..

Alors pour ça mon Tilou, demander à Fontclaire qui m'a grondée aussi.. Mais comme mon instinct n'écoute que lui, il ne se rend pas toujours compte des contre-sons foireux.. Je ne construis rien du tout tu sais ? Je chante je chante.. comme ça vient. Merci ...

Houlà Venise, aucune leçon nan, loin de là.. ce n'est qu'une chansonnette toute simple... Merci d'être passée par ici..

Ben voilà Alex, toute l'explication se trouve en haut de page.. ce temps-là n'est pas F'années.. il est tant... tout simplement.. Merci beaucoup...

Et j'espère surtout que ces lueurs ne disparaîtront jamais Prisoner.. je te le souhaite de tout coeur.. Merci à toi..

L'insouciance est toujours là Jacques, je te rassure (elle est même parfois un peu encombrante)... et je crois plus que jamais en mes rêves... Merci beaucoup..

Je suis certaine qu'ils sont aussi dans les tiens Chantalou.. je ne peux penser autrement... merci toi..

Un message personnel, pour moi-même peut-être.. Non pour me persuader, mais pour m'aider à continuer le chemin.. un réel stimulant... Merci encredelanuit..


Baci a tutti per questo tempo

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Le_chat_mauve


Changer les rêves en projets...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
845 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 19 sept 2007 à 09:43 Citer     Aller en bas de page

Toujours amoureux de tes poèmes sur le temps, j'ai été ravi de ma lecture...

Merci à toi.

  LCM
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
9 mai 2018
  Publié: 1er oct 2007 à 14:56 Citer     Aller en bas de page


"Le temps nous apparaît comme un vil maraudeur
Lors qu’il blanchit les fils cousus sur nos paupières
Mais le temps disparaît si d’appétit frondeur
Nous le vidons au mieux, du creux de nos soupières"

Oui!
Vivons! Vivons encore comme si nous avions 20 ans, ou 12, ou 8!

Suis tout à fait en accord (et heureux) avec cette approche du temps qui passe (ou qui ne passe pas pour le coup, qui est, dans l'instant tout simplement).

Le grand Jacques a chanté :

L'enfance
Qui nous empêche de la vivre
De la revivre infiniment
De vivre à remonter le temps
De déchirer la fin du livre


Ben voilà...

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 30 jan 2008 à 16:59
Modifié:  30 jan 2008 à 17:03 par (...)
Citer     Aller en bas de page

Il est grand temps que je vous remercie petit chat et Dav.. mais le temps passe si vite.. ou nous accapare tellement que...

Merci d'avoir pris le votre pour vous arrêter sous le mien...

Le grand Jacques a raison Dav... et il savait de quoi il parlait...


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3548
Réponses: 14
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La petite voix... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Je vous parle d'un pays (Autres)
Auteur : bekrimation
Moi qui n’ai rien vécu qu’une vie sans histoire (Autres)
Auteur : IciOuLa
Peine ombre... (Tristes)
Auteur : (...)
Prémices du temps (duo Alhéna & Guido) (Collectifs)
Auteur : Guid'Ô
Pré... Visions... (Amour)
Auteur : (...)
Rayon de sommeil... (Autres)
Auteur : (...)
Ode à Brassens (Autres)
Auteur : pengyou42

 

 
Cette page a été générée en [0,0800] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.