Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 777
Invisible : 0
Total : 779
· Fried · Aude Doiderose
13140 membres inscrits

Montréal: 22 févr 03:59:16
Paris: 22 févr 09:59:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal : Les mots des Autres... :: Bill Mc Guire 1945-1990 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
chatnoirmeshommages

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
1325 commentaires
Membre depuis
26 mars 2008
Dernière connexion
15 décembre 2017
  Publié: 17 avr 2009 à 17:04 Citer     Aller en bas de page

"La petite ville américaine s'éveille. C'est une ville de l'est. Les villes de l'Est ont quelque chose de désespéré en elles. Comme si elles savaient qu'elles n'avaient été conçues que pour permettre à ceux qui arriveraient après d'aller plus loin sur les terres. Une étape sur le long chemin de la Californie et la mainmise du continent. Elles sont les camps de réfugiés temporaires devenues cités devenues mégalopole des chercheurs d'or. Elles sont des purgatoires gris où l'on nourrit les hommes avec la même merde partout, Elles verront l'Atlantique sortir de sa robe et leur apporter la paix.

La petite ville s'éveille maintenant car le soleil a dépassé la dernière cheminée de l'usine qui borde la voie ferrée, près de la gare de triage. La vue est belle. Il y a des graffitis, des trains de marchandises et du orange sur les cailloux, c'est le soleil qui peint le monde chaque matin.
Dans la rue Boston, quelques voitures passent. Le plus souvent il n'y a qu'un homme dedans, souvent moustachu, toujours la cigarette à la bouche. Il(s) part(ent) à l'usine. Ils parent combattre pour rapporter de quoi survivre jusqu'au prochain week-end o`ils pourront poser les pieds sur leur balustrade, devant la maison, et regarder les choses rester les mêmes.

La petite ville s'éveille, il y a les voitures les premiers joggers, quelques détritus de la veille au pied des poubelles et il y a cet homme qui attend le bus, une jeune fille par la fenêtre ajuste son chemisier et se prépare à aller au lycée une vieille femme minuscule est là. Elle a les cheveux courts et des béquilles. La rue ressemble à un décor de David Lynch. Et puis il y a aussi ce type là-bas. Jeune, le type. Il marche un peu maladroitement, on lit la peine sur lui, comme une parure dorée. On devine aussi un sourire sous la fatigue et l'ivresse fuyarde. Il est habillé d'un manteau gris qui lui descend sous les fesses. Genre Allemagne de l'Est. C'est pas laid, mais ça va pas avec le reste. Ses jambes sont nues aux mollets, on voit un tatouage très noir, il porte un bermuda marron. Vacancier ténébreux pour la frime, on pourrait croire. En fait on sait bien que non. Il est perdu, on dirait qu'il se donne un air volontaire mais rêveur, on voit les pensées s'échapper de sa tête tellement il est loin dedans. La vie y prend trop de place. Le type rentre se coucher, cela fait 12 jours qu'il voit l'aube dans cette petite ville de l'est américain."

Bill Mc Guire, "Le chant des champions, au petit déjeuner".

  barbant et embourbé
chatnoirmeshommages

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
1325 commentaires
Membre depuis
26 mars 2008
Dernière connexion
15 décembre 2017
  Publié: 18 avr 2009 à 16:50 Citer     Aller en bas de page

Vouaip....
Bill c'est le meilleur.

  barbant et embourbé
Tizen

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
105 commentaires
Membre depuis
16 mars 2009
Dernière connexion
12 février
  Publié: 19 avr 2009 à 05:01 Citer     Aller en bas de page

oui, surtout pour la ville..

 
chatnoirmeshommages

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
1325 commentaires
Membre depuis
26 mars 2008
Dernière connexion
15 décembre 2017
  Publié: 20 avr 2009 à 23:17 Citer     Aller en bas de page

tellement...

  barbant et embourbé
chatnoirmeshommages

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
1325 commentaires
Membre depuis
26 mars 2008
Dernière connexion
15 décembre 2017
  Publié: 25 avr 2009 à 15:47 Citer     Aller en bas de page

"lawl" c'est bien de lui que parle cette chanson des Dandies.
Au début elle devait être intégré à un EP qui lui était tout entier consacré mais leur tournée en amérique du sud a changé leurs plan.


le sagan du beat, c'est plutôt pas mal, hein hein

  barbant et embourbé
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 507
Réponses: 4

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1020/13121

8.6%
 
 88 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.9%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.9%
 
 162 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.2%
 
 196 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.3%
 
 319 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0396] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.