Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 70
Invisible : 0
Total : 70
13267 membres inscrits

Montréal: 19 oct 21:55:52
Paris: 20 oct 03:55:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le printemps... (III) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 20 avr 2004 à 15:04
Modifié:  20 avr 2004 à 15:26 par Lograth
Citer     Aller en bas de page


« Laisse-moi, parmi l’herbe claire,
Boire les gouttes de rosée
Dont la fleur tendre est arrosée »

-Paul Verlaine, extrait de « Printemps »
(dans « Les Amies », recueil : « Parallèlement »)


Le printemps… III


La fièvre du printemps envahit mon être
Dans de vertes splendeurs que redore
Un soleil avenant et qui te pénètre
De ses clairs rayons étincelants.

La nature dans ses ultimes efforts
S’éveille aux jours radieux de beau temps.
La fièvre au ventre vêt le printemps
Et habille ton cœur indolent

D’une brise affriolante et presque pure
Qui plane comme un souffle affolent
Dans les doux baisers que tes lèvres susurrent
« Aime-moi » disent-elles, béatement

À mon adresse, tout aussi sûrement.
De l’amour abrité en ton âme,
La fièvre dorée d’un printemps qui t’enflamme
Dans ses passions, passe subrepticement

Telle la brise, bruissant l’herbe rosée
Dans l’aube si fraîche et matinale
Comme un murmure lent et sentimental,
Caressant ton bourgeon de rosée.

Entre tes cuisses nimbées d’éclats, de lueurs,
De minces gouttelettes de sueur,
Mon corps se pâme comme un frisson de fleurs
Dans l’extase d’un moment paré

De l’ardeur de la nature que m’imprègne
La vision de ta chair décorée
Des délices d’un printemps qui nous astreignent
Dans une mer de jouissance et nous enseigne…

Que l’amour est fontaine saisonnière
Et nos cœurs épuisés s’y désaltèrent.


-lograth, avril 2004

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 20 avr 2004 à 15:16 Citer     Aller en bas de page

Ah Martin....

C'est magnifique...Un 4 ???

Nominé !!

Loup

  http://papemich.free.fr/
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 20 avr 2004 à 15:29 Citer     Aller en bas de page

Merci Loup pour ton commentaire et ta constante présence dans mes écrits, mais un 4? Habituellement, je m'en tiens à
3 dans les suites, mais pour toi, je vais te confirmer un petit secret...
Ça ne sera pas un 4, mais j'écris un petit poème érotique d'amour qui s'en vient... Donc, printemps ou pas, là, on verra...
Merci de ton commentaire, loup. encore une fois et pour la nomination en même temps...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
joncour

Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
2610 commentaires
Membre depuis
13 janvier 2005
Dernière connexion
18 juillet 2017
  Publié: 12 mars 2005 à 00:00 Citer     Aller en bas de page

Tu t'abreuves à une source d'inspiration fort intéressante... Ce poème est herbe, est oui, vert! Une poésie sensuelle, de nature, douce et alléchante.

Une jolie suite, qui évolue.

Docteur Gachet endormi

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 12 mars 2005 à 00:10 Citer     Aller en bas de page

Oui, tu as compris qu'entre les trois "printemps", l'amour a évolué jsuqu'à sa conclusion naturelle...
Merci de ta présence à mes écrits.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Cybeline


« Si le monde survit, c’est qu’il rêve de changer »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
188 poèmes Liste
3435 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2002
Dernière connexion
19 février
  Publié: 12 mars 2005 à 00:30 Citer     Aller en bas de page

Des trois,

je le préfère pour sa passion, sa fièvre, le délaissement de pudeur, sa source d'inspiration, cette fragile domination des envies, des instincts naturels.

Un poème vrai, un poème qui prouve que la sexualité fait aussi partie de l'amour qu'on ne peut dissocier, un poème où tu nous à mener tranquillement comme deux amants enlacés.

J'aime.

Bisous,
Annie

 
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
26 août 2018
  Publié: 6 juin 2005 à 11:48 Citer     Aller en bas de page

Voilà un temps déjà que je n’étais venu
Et j’avais raté ce printemps là !!
Il éclaire de son ardeur mon après-midi.
Nominé
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1570
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0320] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.