Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 246
Invisible : 1
Total : 249
· Rose-Amélie · Tychilios
13122 membres inscrits

Montréal: 18 févr 12:21:30
Paris: 18 févr 18:21:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (février 2012) : "Et si l'on devait se revoir" :: Mesure du désespoir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MonCielEstCrypté


Penser l'impensable, Nommer l'inommable, Contester l'incontestable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
13 mars 2011
Dernière connexion
5 février
  Publié: 8 févr 2012 à 01:30
Modifié:  8 févr 2012 à 05:21 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Le spectre de la réalité change si tu la regardes
Dieu voit tout
Dieu ne change rien
Dans le métro, je pleurais et personne n’a rien dit
Mon rêve est mort
La réalité est morte
Tu me manques
Et si l’on devait se revoir, je n’y survivrais pas

Rien n’existe
Je n’est qu’un jeu de mot

Je suis fatigué comme une révolution arabe
Destiné au massacre en direct comme Homs
Mon cadran sonne dans trois heures

J’ai seul
Et si l’on devait se revoir, je n’y survivrais pas

  T'es bien jolie, mais est-ce que tu fond sur la langue?
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
701 poèmes Liste
14960 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 février
  Publié: 8 févr 2012 à 02:33 Citer     Aller en bas de page




Je suis fatigué comme une révolution arabe
Destiné au massacre en direct comme Homs
Mon cadran sonne dans trois heures


Les Arabes savent trouver leur capacité de résister et de se rebeller...toi aussi.
Courage on est avec toi !

lilia


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 8 févr 2012 à 03:44 Citer     Aller en bas de page

Ici, votre style sert bien le poème.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 8 févr 2012 à 04:33 Citer     Aller en bas de page

Beau poème. Ne sous estimes l'énergie des arabes .

 
Chevalier Liqueur


Je ne suis pas là pour être aimé...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
2471 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2007
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 8 févr 2012 à 16:29 Citer     Aller en bas de page

"J'ai seul"

ça c'est une tournure que j'aime, je ne sais pas trop ce que c'est mais stylistiquement ça le fait.
Enfin voilà, tu l'auras compris, j'aime bien ton style!

Bises.

  N'attends pas que je sois tombé pour la France...
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
2569 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
16 février
  Publié: 8 févr 2012 à 18:03 Citer     Aller en bas de page

Le spectre de la réalité change si tu la regardes
Dieu voit tout
Dieu ne change rien
Dans le métro, je pleurais et personne n’a rien dit
Mon rêve est mort
La réalité est morte


Heureux d'être passé te lire, et de n'avoir pas manqué ce texte si bien senti.
Ces mots me parlent.
Amitiés

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
464 poèmes Liste
22249 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 février
  Publié: 10 févr 2012 à 11:09 Citer     Aller en bas de page

Quand même pas, réagis, et essaye de survivre, comme les pauvres sans abris
Amitiés ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1072
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0387] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.