Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 32
· Abysme
13164 membres inscrits

Montréal: 30 mai 10:48:37
Paris: 30 mai 16:48:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Concours de Décembre - Janvier 06-07 - 10 mots imposés nourr :: Les Lutins de la Lande de Bruyère Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Arynr'il Dae


Nous sommes des anges déchus qui nous acharnons à remonter vers notre céleste origine
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
66 commentaires
Membre depuis
30 avril 2006
Dernière connexion
26 décembre 2008
  Publié: 27 déc 2006 à 16:26
Modifié:  24 avr 2008 à 16:07 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Les Lutins de la Lande de Bruyère


Immobile dans l’herbe un sourire aux lèvres j’attends,
Je sais qu’ils viendront, les lutins de la lande de bruyère
Aussi pétillants et vifs que des bulles de champagne
Au parler alambiqué, un caviar pour les poètes d’antan
Ils arriveront, impromptus, leurs rires envahissant l’air
Et leurs chants joyeux arrêtant le temps pour un moment

Une petite tête apparaît, je reconnais la rieuse Charlotte
Aux boucles blondes dévalant dans le creux de ses reins
Malicieuse, elle me regarde cachant ses mains dans le dos
Elle tire de derrière elle, dans un papier doré une papillote,
Le regard étrangement espiègle, elle me la pose dans la main,
J’avale le bonbon et elle éclate de rire en faisant un saut.

La sucrerie a un goût de ratatouille, je me suis faite avoir
Je recrache tout, mais bonne joueuse je reste avec elle
Ses amis ne tardent pas à venir souriant de la blague
Pour me consoler, un lutin me propose un apéritif dînatoire
Un petit martini accompagné de crustacés et de miel
Que je prends sur cette lande déserte, en écoutant les vagues.

La neige, fait son apparition en petits nuages de Chantilly
Tombant sur ma veste marron et blanche, couleur tiramisu
Les lutins, excités par les flocons m’offrent une danse
Une sarabande de Noël au parfum gaiement sucré de féerie
Envoyant dans le ciel des étincelles me retombant dessus
M’offrant ce cadeau unique dans cette pluie de réjouissances.

Arynr’Il Dae

  Chi va pianu va sanu e chi va sanu va luntanu.
Maan


Un enfant n'oublie jamais.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2005
Dernière connexion
28 juillet 2010
  Publié: 27 déc 2006 à 17:14 Citer     Aller en bas de page

Jolie atmosphère de rêve pour un poème fort original...

  Bientôt un(e) mini-Maan dans mes bras !
minotaure

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2006
Dernière connexion
1er avril 2013
  Publié: 28 déc 2006 à 03:18 Citer     Aller en bas de page

Ah la la j'ai aimé, quelle poésie et quelle drôlerie, et quel détournement. Couleur tiramisu bravo !
Minotaurement

  Merci de m'avoir lu
sebaubry


si ma vie est un spectacle laissez moi en être le clou
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
327 commentaires
Membre depuis
21 septembre 2006
Dernière connexion
22 mars 2018
  Publié: 28 déc 2006 à 04:11 Citer     Aller en bas de page

Un conte féérique et amusant... Beaucoup d'imagination pour tirer les mots imposés de leur contexte habituel.

Seb

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20743 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 28 déc 2006 à 07:29 Citer     Aller en bas de page

Un autre conte, que je trouve original comme tout!
Avec une malice enfantine...les lutins, ces petits farfadets nous fascinent!
merci de cette lecture fort divertissante
Amitiés
Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 28 déc 2006 à 07:29 Citer     Aller en bas de page

J'aime aussi beaucoup cette atmosphère-là.. qui nous entraîne dans un autre univers..

Et puis j'ai souri au
"La sucrerie a un goût de ratatouille"
J'ai pensé à Harry Potter et aux bonbons au goût de poubelle

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 31 déc 2006 à 04:21 Citer     Aller en bas de page

Ah oui tu as fait de la magie avec ce texte ! Les mots imposés
sont fort bien "déguisés"...

J'ai plongé dans l'histoire comme dans un rêve, très joli...

 
Arynr'il Dae


Nous sommes des anges déchus qui nous acharnons à remonter vers notre céleste origine
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
66 commentaires
Membre depuis
30 avril 2006
Dernière connexion
26 décembre 2008
  Publié: 3 jan 2007 à 15:18 Citer     Aller en bas de page

Merci pour les commentaire

J'ai essayé de sortir les mots du contexte en m'appuyant sur un univers féerique que j'aime beaucoup, et qui souvent m'inspire !

Et oui, le goût de ratatouille dans le bonbon est un clin d'oeil (non caché) à Harry Potter, les bonbon de bertie crochue, n'est ce pas ?

  Chi va pianu va sanu e chi va sanu va luntanu.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
312 poèmes Liste
18140 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 24 avr 2008 à 16:07 Citer     Aller en bas de page

Un très joli instant de magie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1540
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1556] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.