Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 41
· Rose-Amélie · Miette · SélénaéLaLouveFéline · ❀ninette1952 · geraldgaiga
13083 membres inscrits

Montréal: 20 mars 10:18:26
Paris: 20 mars 15:18:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le coeur au bord du monde Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
17458 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 23 jan 2007 à 15:06 Citer     Aller en bas de page

D'une fuite en avant, vouloir en faire offrande
Comme un souffle trop court que l'on veut épuiser
Rougir d'un rose aux joues, sentir l'enfant grisée
Qui s'use les genoux, qui se voyait trop grande

Qui se rêvait trop belle.

Aux creux des nuits d'or noir, s'encrer d'une illusion
Pour poursuivre au présent, chimères insondables
Trouver de l'essentiel, en chaque grain de sable
Et flotter les pieds nus d'une absolue fusion

Pour s'oublier enfin.

Enfin ne plus attendre au soleil qu'il redore
La mine et l'âme au fond, songer qu'à s'y méprendre
L'infime intimité est une chance à prendre
Un cri d'où émerger, d'où renaître en condor...

Et le savoir alors.

Plonger ses doigts dans l'onde
Et à la source boire
Juste une gorgée d'espoir
Le coeur au bord du monde...


23 Janvier 2007

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
lacape


Je voulais te dire....
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
258 poèmes Liste
1203 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2007
Dernière connexion
26 octobre 2015
  Publié: 23 jan 2007 à 15:22 Citer     Aller en bas de page

magnifique de poésie !!!
amitiés

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 23 jan 2007 à 15:40 Citer     Aller en bas de page

Plonger pour mieux remonter !
Wouf ! Ce sont des mots-oxygène ça !

Ca fait du bien !!!

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 23 jan 2007 à 15:41 Citer     Aller en bas de page

Un texte tres, tres poetique . Des mots bien peses . En un mot, un beau texte .

J'apprecie ma lecture

Poetiquement, Frantz

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
651 poèmes Liste
18562 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
3 février
  Publié: 24 jan 2007 à 01:06 Citer     Aller en bas de page

Que dire sinon que ce poème me parle... Je suis entré dans les mots et les images...

J'ai vraiment aimé.

Amicalement,

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Tentation

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
155 commentaires
Membre depuis
21 juillet 2006
Dernière connexion
27 mai 2010
  Publié: 24 jan 2007 à 13:03 Citer     Aller en bas de page


J'ai beaucoup aimé, très bel écrit

Amicalement,
Pauline

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 28 jan 2007 à 16:04 Citer     Aller en bas de page

"Enfin ne plus attendre au soleil qu'il redore"

C'est exactement ça Vinie. Ne pas attendre que le temps efface les douleurs. Se prendre en charge et prendre les devants avant que la Vie ne te laisse derrière, même si on a leur coeur au bord du monde, au bout des larmes.

"Et le savoir alors."

Il est là Vinie, il est bien plus près que tu ne le penses !

J'ai aimé ma lecture, vraiment !

Amicalement

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 3 févr 2007 à 19:59 Citer     Aller en bas de page


Sublime.....

Loup

  http://papemich.free.fr/
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
17458 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 17 mars 2007 à 11:40 Citer     Aller en bas de page

Lacape merci

Oxygène vi j'espère respirer mieux à présent ! heureuse que ça te plaise autant qu'à moi bubulle

Merci Hassan

Kajak, c'est mon coté gloutonne ... tant que tu ressors pas saoul ça ira (à moins que ..)

Tilou, entre entre ... mon monde est une grande plaine que quiconque peut fouler ...

Saphariel, un 'j'aime' qui touche assurément !

Tentation (quel pseudo !) merci

Tu t'es reconstitué Jb je vois, merci d'avoir aimé

De rien mon cher Ys, tout est parti du titre tu vois, et pour Yoko, bah elle reviendra ptet selon mes humeurs, tu préfères à mon mon nouvel avatar ? touchée par ton comm

Yvano j'espère que je saurais dépasser le constat et agir ... Mais qui est là ? le savoir du sens profond au choses, à ce que je suis peut être ... encore une fois tu as su dépasser mon écriture et la transcender en réflexion, merci

Merci Loup

Et ta sensation est forcément la bonne, le lecteur s'approprie mes mots et en donne le sens qu'il préfère ... Je suis heureuse d'avoir su te toucher Fanny, le chemin vers l'essentiel est parfois long, parfois court ...


Un merci général à tous pour finir
Ce texte m'a libéré d'un poids énorme que je portais depuis deux ans. Il faut ouvrir les yeux sur le monde pour se connaitre soi même.

Bisous
Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Lénaïs


"Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie Comme on oublie." P.Eluard
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
13 décembre 2010
  Publié: 17 mars 2007 à 15:42 Citer     Aller en bas de page

"Plonger ses doigts dans l'onde
Et à la source boire
Juste une gorgée d'espoir
Le coeur au bord du monde..."

... Conquise !
Magnifique !

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
17458 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 9 avr 2007 à 07:18 Citer     Aller en bas de page

Lénaîs merci beaucoup

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2218
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0668] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.