Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 34
· Fried · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· Maschoune
13084 membres inscrits

Montréal: 19 juin 07:18:07
Paris: 19 juin 13:18:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: On lui dira... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 2 juin 2007 à 03:50 Citer     Aller en bas de page



On lui dira...


On lui dira un jour
Que la vague d'été
N'est plus et n'a jamais été
Qu'on lui disait amour
C'était en mots jetés
Un peu à l'eau
un peu par d'ssus
Le tout cousu
De rêves déçus

On était à la rime
On s'envoyait à la cime
On aurait dit des mimes
Comme les paroles d'une chanson

On était à la frime
On s'envoyait en l'air
A l'occasion
Pas un kopeck
Pas un centime
Pas un bon-bec
Juste un moment
Un temps infime

On s'écrivait des mots
On croyait que c'était beau
On s'serait dit idiots
Comme les paroles de cette chanson

On était à l'été
On n'était pas futés
Rimes de saison
Pas de Rimmel
Que du ciel
Que du ciel
Juste un instant
Et pas d'raison

On s'est foutu de la rime
On s'est envoyé à la marge
On s'est quitté
On a pleuré
Et l'on a pris le large
Comme à la fin de la chanson

On était l'hiver
Plus de bleu ni de vert
Que du vermillon
Sur les ailes d'un papillon
On l'a envoyé en l'air
A l'occasion

Que de nuits
Que de décades
défaites d'illusion
Pour la finir la chanson

On lui dira un jour
Que la vague d'été
N'est plus et n'a jamais été
Quand on se disait amour
C'était pas toujours
Et même pas
pour un seul jour

On lui dira
Qu'ça valait pas
Même le détour



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Deirdre


et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
1945 commentaires
Membre depuis
30 juin 2006
Dernière connexion
26 octobre 2018
  Publié: 2 juin 2007 à 06:11 Citer     Aller en bas de page

un texte amer, beaucoup de rythme dans ton écriture, j'ai aimé !

amicalement Deirdre

  Je tiens pour certain que rien n'est jamais acquis...
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 2 juin 2007 à 09:57 Citer     Aller en bas de page


Nan... edna... Il ne s'agit pas de salir... Nan... C'est une chanson accommodée de dérision et sûrement d'amertume... Mais dans le fond...

Oui, Naej, faut l'espérer.... Et peut-être y croire aussi (ça pourrait aider...^^)

Et oui, encore, Deidre... le rythme... J'ai oublié de préciser que je l'ai composé comme le texte d'une chanson... mais bon.... Voilà.... maintenant c'est précisé....

Merci beaucoup à vous trois...



Amicalement,

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 2 juin 2007 à 11:23 Citer     Aller en bas de page

Rythme un peu bizarre à certains endroits, mais bon sang qu'il est... qu'il est...

(tilou continue d'écrire... j'aime perdre mes mots, surtout avec toi... )

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 3 juin 2007 à 10:12 Citer     Aller en bas de page

Je dois reconnaître que tu n'as pas tort.... Mais il colle avec la musique que j'ai dans la tête... Si il fallait faire vraiment la mise en musique.... Il est certain qu'il faudrait revoir des bouts....

Merci en tout cas... (Et j'essaierai de continuer de te perdre surtout si ça te mène quelque part, toi...)

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1144
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0276] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.