Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 25
Équipe de gestion
· Maschoune
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 02:02:00
Paris: 20 sept 08:02:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Un Jour, On Aime ... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 29 jan 2005 à 17:12 Citer     Aller en bas de page



Un jour, on aime...





Un jour, au soir des amours mortes,

On pousse en hésitant la porte,

La mort est au bout du chemin,

Il n'y aura pas de demain.



On sort dans le jour qui chancelle,

On passe par l'allée des cœurs morts,

On marche vers une image d'elle,

De celle qui est le tout dernier port.



Un jour, un beau jour, on aime ;

C'est elle, oui mon cœur, c'est elle !

On court dans un parfum d'airelle

La vie est belle... comme un poème.



Un jour on aime ; on aime et on se perd...

Il est des funambules dont les yeux sont lumière

Qui vacillent au-dessus d'un océan de nuit ;

Et dès que l'amour souffle, ils tombent dans le puits.



Un jour on aime et puis un jour on meurt

Car l'amour est si grand que l'amour nous fait peur

Quand on est trop petit pour oser le bonheur ;

Alors un jour on marche à côté de son cœur.



Celle qui me lit, écoute ma prière,

Viens me fermer les yeux, éteindre la lumière ;

Souffle cette image qui danse sur un fil,

Abandonne Moïse aux eaux froides du Nil.





2002

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
tsunami


Vivre c'est poétiser.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
661 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2002
Dernière connexion
29 août 2018
  Publié: 30 jan 2005 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

  Le ciel t'a fait poète, à jamais soit héraut; ( E.M.)
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 30 jan 2005 à 11:41 Citer     Aller en bas de page

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 31 jan 2005 à 07:31 Citer     Aller en bas de page

Merci chère Athéna
Au plaisir de vous lire aussi

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
patrick dabard
Impossible d'afficher l'image
Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
6515 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
6 novembre 2016
  Publié: 31 jan 2005 à 08:57 Citer     Aller en bas de page

Ce texte est vraiment superbe!
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
215 poèmes Liste
3994 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 31 jan 2005 à 14:46 Citer     Aller en bas de page

Alors un jour on marche à côté de son coeur....

De toute beauté.
Myo

 
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 31 jan 2005 à 15:41 Citer     Aller en bas de page

Merci cher Saphariel ... Le spleen est une bonne source d'inspiration

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 31 jan 2005 à 15:42 Citer     Aller en bas de page

Merci de votre passage Patrick !
Au plaisir de vous lire bientôt

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 31 jan 2005 à 15:43 Citer     Aller en bas de page

Amitiés poétiques, Myo ... j'ai surtout suivi la petite musique que j'avais dans la tête

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 31 juil 2005 à 05:26 Citer     Aller en bas de page

" Il est des funambules dont les yeux sont lumière
Qui vacillent au-dessus d'un océan de nuit ;
Et dès que l'amour souffle, ils tombent dans le puits."

Une image très forte, l'amour une force noire... cette notion est amplifiée par ce vers :

"Un jour on aime et puis un jour on meurt".

J'ai été touché par ma lecture! Je suis fan de cette mélancolie dans tes écrits!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 13 déc 2006 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

vraiment très beau...
ces vers m'ont beaucoup ému


"Quand on est trop petit pour oser le bonheur ;

Alors un jour on marche à côté de son cœur."


 
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 13 déc 2006 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

vraiment très beau...
ces vers m'ont beaucoup ému


"Quand on est trop petit pour oser le bonheur ;

Alors un jour on marche à côté de son cœur."


 
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 13 jan 2007 à 13:22 Citer     Aller en bas de page

D'abord pardon à Yvano ! J'avais totalement zappé son commentaire ... Merci à toi et vraiment confus!

Ensuite, merci à Xébeche pour son partage d'émotion et pour avoir fait remonter ce vieux texte, me permettant ainsi de réparer mon oubli

Amitiés à vous deux

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1532
Réponses: 12
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0531] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.