Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 39
· trapanel
Équipe de gestion
· Bestiole
13167 membres inscrits

Montréal: 13 déc 09:52:54
Paris: 13 déc 15:52:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Urbanoïde. (ya pas d'place pour les rêves ici) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 16 mars 2007 à 23:13
Modifié:  14 avr 2007 à 14:26 par Rouge
Citer     Aller en bas de page

Arrête de gaspiller tes mots
Arrête, t’abîmes tes mots,
Ya pas d’place pour les rêves d’enfants dans un monde comme le notre.


***

Y a rien d’autre que du noir.

Et de la pluie.
De la pluie qui fracasse les pavés glissants
Où on tombe en pleine face,
Sans se relever.

Je vois des villes sales et grises
Avec des voitures qui ‘crash’ent la fumée,
Des voitures qui crash,
Sans airbags ni ceintures de sécurité
Et nous nos rêves on les étouffe
On les noie dans le pétrole,
Parce qu’en fait les rêves ça vaut pas grand chose.

Ya plus de place pour les illusions ici.

On nous enlève les rêves, on nous les vole
Pour nous bourrer le crâne de conneries artificielles,
Parce qu’en fait les rêves on s’en fout,
Ça rapporte rien, les rêves…

Et les arbres de nos forêts-magiques sont pilés, remplacés
Par des sidewalk interminables où les gosses aux yeux décolorés courent,
Perdus dans les autos-tamponneuses télescopées,
Et nous on nous empêche de porter une ceinture…

Et les rêves des gosses, des fillettes, on en fait quoi?

Moi je vois des morceaux éparpillés qui s’envolent dans tous les sens,
Et je vois leurs yeux éteints d’espoir et délavés,
Remplis de la fumée des bagnoles et des cigarettes qui leur polluent l’espace.

Je vois des ados aux lèvres gercées, percées
Et l’alcool leur roule dans la main,
Et la fumée des cigares sous la langue…

Et les rêve, on en fait quoi, dites-moi?
On en fait quoi des châteaux de princesses, des bateaux de pirates?
On fait quoi des rêves de gosses déglingués, où le temps n’est que patience, et la vie terrain de jeu?


Ces balançoires où les mômes s’appuient fermement, ne seraient-elles pas qu’euphémiques?

Et ces marches d’escaliers où les paumés traînent leurs fesses, sont-elles en fait des carrés de sable?


Les rêves, on en fait quoi?


Ya pas d’place pour les illusions d’enfants-naïfs comme moi ici.
Les rêves ça coûte trop cher.


Ya pas d’place pour les rêves de gosses dans un monde comme le nôtre.
Parce que l’argent ne pousse pas aux branches des rêves,
Et parce que les rêves se tiennent loin des bombes.



***

(Mais moi mes rêves savent nager, même dans le pétrole.)




PLume, 16 mars 2007

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16111 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 17 mars 2007 à 04:42 Citer     Aller en bas de page

Les rêves n'ont de sens que s'ils arrivent à devenir réalité, ce sont ces rêves là qu'il faut tendre à réaliser...

ton cri est entendu

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 17 mars 2007 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

Merci kokotte pour cette critique très constructive. xD

Jacques:
Ouais la bétise, c'est l'homme qui l'a inventée. Et depuis, il ne cèsse de la faire grandir.

(Parfois j'me demande si on est vraiment l'évolution du singe ou si c'est le singe qui est une version améliorée de l'homme..)

Guido:
Tous les rêves on du sens. Même les plus fous.

Merci à tous d'être passés.
Bisous

 
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 17 mars 2007 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

Mouais.
mais les rêves ont même pas l,temps de s'adpater qu'on les écrase.

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 17 mars 2007 à 13:01 Citer     Aller en bas de page

Tout de coeur avec toi, permets tu que mes rêves viennent nager avec les tiens, même dans la symphonie de la ville hurlante, même dans le pétrole des égouts?


Bises

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 17 mars 2007 à 14:07 Citer     Aller en bas de page

Moui Justine. Les rêves, on les tue pas.
(Biensur qu'ils peuvent venir nager avec les miens)
merci, de tout coeur,
merci.

 
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 17 mars 2007 à 15:27 Citer     Aller en bas de page

Mais non justement
Je n'parle pas là d'un beau monde, puisque je parle du notre. Remplis de noir, de saleté, de criminels, de de... d'horreurs. d'un autre côté, je comprends ton opinion. Et c'est vrai qu'on nous impose de devenir beau, de performer, d'avoir des bonnes notes, de faire de l'argent, d'habiter une grande maison. Mais c'est justement ça l'horreur de notre monde. Où sont passées les vraies valeurs? On nous les a enlevées. On les a remplacées pas des trucs superficiels. Et les rêves? On nous fait croire qu'ils sont faux, que ce n,est pas ça la vraie vie, et que les rêves ne font pas avancer. Pour avancer faut être riches et beaux.

Mais au contraire, si, ils font beaucoup avancer...

Et puis le rêve, dans ce poème je ne le décris pas. Parce que les rêves ne s'expliquent pas.
Je parle de l'innocence, de l'enfance qu'on veut nous voler en nous imposant des problèmes d'adultes, en nous imposant d'apprendre des trucs vraiment stupides. Mais ces trucs, ils nous servent dans la vie de tous les jours. Mais alors ceux qui, comme nous, refusent de vivre dans cette vie, où les horreurs sont déguisés en belles petites fleurs blanches, bah ces trucs, ils leur servent pas.

On nous fait croire que tout va bien, que la planète est en parfaite harmonie avec ses habitants, que le coût du pétrole ne descend pas parce que celui-ci se fait de plus en plus rare. Mais en vérité, c'est pas ça. C'est tout le contraire. Tout va mal. Et derrière cette carapace de monde-parfait et d'euphémies* se cachent les vrais problèmes. Et nos rêves innocents d'amour et de bonheur, on les noie.

'Ces balançoires où les mômes s’appuient fermement, ne seraient-elles pas qu’euphémiques?'

Ça veut justement dire que derrière les murs parfaits se cachent les problèmes...

'Et ces marches d’escaliers où les paumés traînent leurs fesses, sont-elles en fait des carrés de sable?'

et Ça, ça veut dire que ceux qui ont les vraies valeurs, sont presque à 100% ceux qui ont vécu des choses difficiles qui les ont fait grandir, ceux qui sont malheureux dans ce monde. les paumés eux, sont négligés, rejetés parce qu'ils ne représentent pas l'image parfaite, mais dans l'fond, eux ils prennent le temps de respirer, et leur air n,est pas pollué. Pourquoi? Parce que leurs rêves savent nager. Leurs rêves sont fait forts.

Par exemple, ceux qui ont le cancer apprennent à vivre pleinement, avant que ce soit la fin. Mais ça, on a pas encore compris ça nous. Le monde parfait qui foutent rien et qui sont riches, gâtés, qui ont jamais rien vécu, ont des valeurs superficielles et stupides.

Et dans tout ça, nos rêves sont asphyxiés. Yen a pu de place pour les rêves, avec tous ces problèmes.
Sauf pour les 'faibles' comme tu dis.
(Ta dernière phrase, je l'appuie à 100%)

 
Billie


Ma bouteille à l'amer, je la vide, néant inné d'idées perdues en mer...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
1718 commentaires
Membre depuis
11 février 2007
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 17 mars 2007 à 19:41 Citer     Aller en bas de page

Un cri de l'âme ce poème...
J'ai vraiment aimé...
Au plaisir de continuer à te lire...

Bises

Billie

  CAUSTiQUE
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 18 mars 2007 à 10:31
Modifié:  18 mars 2007 à 10:49 par Rouge
Citer     Aller en bas de page

Sanguine;
tant mieux parce que moi ma lancée de mots, j'suis même plus sure de la comprendre moi-même.

Billie:
Merci.

J'apprécie vos commentaire tout le monde.
Merci.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 18 mars 2007 à 15:45
Modifié:  18 mars 2007 à 16:19 par James
Citer     Aller en bas de page

et bien une lecture ou je ne me suis du tout ennuyé
du tout
les rêves s'est bien quand ils de réalisent , et ils sont fait pour être réalisés
cependant quelle belle prose que tu as écris .
de plume d'argent tu vas bientôt être une plume d'or !

merci pour cet excellent partage

bisous poète
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 18 mars 2007 à 15:57 Citer     Aller en bas de page

Oh alors là merci James
Ça me touche énormément.. Merci.

 
Shblè


C'est aussi facile que de clouer un cube de Jell-o sur un arbre !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
124 commentaires
Membre depuis
15 août 2006
Dernière connexion
27 février 2008
  Publié: 18 mars 2007 à 16:52 Citer     Aller en bas de page

Est-ce que je pourrais vraiment me permettre de rajouter quelque chose ?
non..

simplement; Merci.
J'ajoute à mes favoris

  Shblè - Un parfum de folie dans l'air.
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 18 mars 2007 à 20:22 Citer     Aller en bas de page

Merci ombre age

 
Imparfaite


You rewrote my love song...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
44 commentaires
Membre depuis
5 février 2007
Dernière connexion
29 avril 2008
  Publié: 19 mars 2007 à 18:44 Citer     Aller en bas de page

Ma chère je t'ai déjà dis que tu es mon idole?

Tu es la poète la plus vraie et la plus merveilleuse que je connaisse. Chaque poème est mieux que celui d'avant. J'attends le prochain avec impatience! Tu me le montreras a l'école!

Bisous

Imparfaite*

  Je t'aime. Sans beaux mots, sans petits coeurs. Je t'aime. Tout simplement.
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 19 mars 2007 à 19:34 Citer     Aller en bas de page

Oh bonjour grande soeur
Et merci pour les compliments... et merci d'être venue me lire. (Il est beaucoup mieux que l'ébauche que j'avais fait hein?)
C'est vrai, je m'améliore. Mais jamais assez...

Merci encore Sab. Bisous.

 
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 27 mars 2007 à 08:19 Citer     Aller en bas de page

Oui c'est certain, mes rêves vivent d'encre et de papier ^^
merci beaucoup d'être passé!

 
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 27 mars 2007 à 17:48 Citer     Aller en bas de page

Ah eh bien merci à toi insomniette XD

Ça me fait chaud au coeur. (merci encore)

 
Lily.H


Macadam Lily
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
2673 commentaires
Membre depuis
27 juin 2006
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 12 avr 2007 à 13:28 Citer     Aller en bas de page

Depuis quelque temps, mes mots se noient, alors, oui, oui, j'aime quand tu dis que tes rêves savent nager, même dans le pétrole, parce que si mes rêves à moi aussi savent nager, ils sauveront mes mots, hein?



Quel poème!
La lys

  Ava
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 12 avr 2007 à 18:58 Citer     Aller en bas de page

Ils feront même encore mieux Fleur de lys...

Ils sauveront tes mots... et tes maux!


Merci de tes passages sur mes textes, j'apprécie beaucoup

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 13 avr 2007 à 20:14 Citer     Aller en bas de page

Ce poème là me ressemble ce sont les mots que j'aurais écrits.J'aime ta façon d'écrire et je t,en félicite de l'exprimer sur le site afin qu'il soit lu, bravo et à bientôt.Okana

  Nicole chaput. *Okana *...
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 15 avr 2007 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

Merci Okana. Je suis contente que ça ait pu te toucher autant!

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3697
Réponses: 28
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Au détour d'une rue... ( Deirdre & Tilou ) (Collectifs)
Auteur : Tilou8897
Fanfan (ou Les étoiles dans tes yeux) (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
Emmanuel (Nouvelles littéraires)
Auteur : Rouge
La voile à tes airs (Autres)
Auteur : Rouge
tes lèvres cassis (Tristes)
Auteur : xebeche
La maison-carton (Amour)
Auteur : Rouge
Il faut que tu crois aux fées (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
5ème Gagnant : (prière de ne pas éroder...) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rouge
Fille de joie (Autres)
Auteur : Amandarine
Fracture.. (Tristes)
Auteur : Acoeurfou
Leur valse troïka (Autres)
Auteur : Tilou8897
Estivités * (haïku saisons) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rouge
Bonbons (Autres)
Auteur : Löou
Je vais te crever les yeux (Autres)
Auteur : Nullepart (Ailleurs)
Lettre à ma fille (Autres)
Auteur : CaRnAgE

 

 
Cette page a été générée en [0,0714] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.