Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 36
· Tychilios
13149 membres inscrits

Montréal: 5 déc 15:48:22
Paris: 5 déc 21:48:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: premiere fois ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 13 avr 2005 à 04:28
Modifié:  11 mars 2010 à 13:25 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

C'est ta première fois.

Tu le lâches en cherchant une excuse, mais il refuse d'être
balancé et il s'approche de toi. Il te demande si tu as
peur mais tu secoues la tête bravement. Il a eu plus
d'expérience, mais c'est la première fois que son doigt trouve le bon endroit. Il découvre profondément et tu
frissonnes; ton corps se tend; mais il est doux comme il l'avait promis. Il te regarde profondément dans les yeux et te dit de lui faire confiance, il te l'a demandé plusieurs fois avant. Son sourire te rassure et tu ouvres plus grand pour lui donner plus de place pour une entrée facile. Tu commences à le supplier et tu le pries de se dépêcher, mais il prend son temps lentement, voulant te causer le moins de
mal possible. Pendant qu'il presse plus fort, va plus loin,
tu sens la peau s'en aller; la douleur ressort de ton corps et tu sens le mince filet de sang en même temps qu'il
continue. Il te regarde, attentionné, et te demande si ça
fait trop mal. Tes yeux sont plein de larmes mais tu
secoues la tête et tu fais non en lui disant de continuer.
Il commence à rentrer et sortir avec habileté mais tu es trop engourdie pour le sentir en toi. Après quelques
moments, tu sens quelque chose sortir de toi et il se sort
de toi, tu reste haletante, heureuse d'en avoir fini. il te regarde et te sourit chaleureusement, te dit que tu as été sa plus belle récompense jusqu'à maintenant.



Tu souris et remercie ...................................................
............................................................
............................................................
............................................................
........................................................................................................................
............................................................
...........................................................
TON DENTISTE !

Après tout, c'était la première fois que tu te faisais arracher une dent !

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 13 avr 2005 à 07:39 Citer     Aller en bas de page



Moi, j'ai tout de suite pensé au dentiste !

Excellent !

 
erasmus

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
44 commentaires
Membre depuis
8 avril 2005
Dernière connexion
7 septembre 2013
  Publié: 15 avr 2005 à 19:19 Citer     Aller en bas de page

je regarderai plus mon dentiste de la même manière moi !!!!

j'adore !

  l'espoir est un risque à courrir
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 26 sept 2005 à 04:11 Citer     Aller en bas de page

Je relis et je vois que j'ai oublié de préciser que ce n'etait pas de moi, je l'ai reçu par mail et je voulais vous le faire partager, mais je ne sais pas qui en est l'auteur...

Chrisss

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Nullepart (Ailleurs)


Tiens..une fleur...je vous l'offre! Tiens...un sourire...je vous l'offre aussi!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
2749 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2013
  Publié: 22 déc 2006 à 18:56 Citer     Aller en bas de page



Tiens...j'avais pensé à autre chose moi!

  Faut brosser ses dents!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2118
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0259] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.