Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 13
· EtOIlEfIlAntE · froggy33 · Tychilios
13202 membres inscrits

Montréal: 15 sept 20:47:56
Paris: 16 sept 02:47:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: L'enfant et la guerre... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 4 avr 2008 à 05:06
Modifié:  4 avr 2008 à 05:19 par (...)
Citer     Aller en bas de page

L'enfant et la guerre...


Jeune enfant qui n'aura jamais su l'amour, celui si beau, si pur,
Celui qui vous donne émotion et reconnaissance, pour sûr.
Il a mal de cette vie qu'il n'a pas choisie, jamais,
Cette vie frappée du sceau de l'inhumanité.
Mais pouvait-il changer de destinée alors qu'il ployait sous les balles ?
Pluie d'horreur sur les tranchées du désert, comme autant d'issues fatales.

Il est triste, ce monde...

Vieux général qui fume le cigare devant une vieille carte,
Qui joue dessus avec ses doigts, on dirait dix petits acrobates.
Il se moque bien de la mort de tous ces êtres, lui, il veut gagner.
Un, deux, trois sont morts déjà...et bientôt cent, puis des milliers.
Y aura t-il assez de tombes pour eux ?...avec leurs âges gravés dessus ?
Et moi, je marche en laissant mon esprit divaguer, j'avance dans la rue.

Il est méchant, ce monde...

Jeune enfant, qui dans un bunker joue de la mitraillette,
On te dit que si tu as peur, ce sera la honte, la défaite.
Tu n'as que douze ans, alors si tu savais
Que dans ce monde, d'autres resplendissent de gaieté.
Vieux général, pour gagner dix kilomètres sur ta ligne de front,
Tu as emmené à la mort ces gamins...Moi, je dis non !

Il est cruel, ce monde...

Et tout ça pourquoi ?
Oui, pourquoi ?

 
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3765 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 4 avr 2008 à 05:12 Citer     Aller en bas de page

"Why ?"

  Carpe diem...
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15480 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 4 avr 2008 à 05:33 Citer     Aller en bas de page

Une vérité qui fait mal... Alex

 
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 4 avr 2008 à 06:14 Citer     Aller en bas de page

Il n'y a pas d'amour si les enfants ne se trouvent au centre de nos quêtes.

Merrrrrrrrrrrci beaucoup, mon poète

Une nette dimension

Poétiquement, ton lecteur

 
LOUNNA


Ainsi soit il
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
459 commentaires
Membre depuis
3 mars 2008
Dernière connexion
25 février 2009
  Publié: 4 avr 2008 à 07:32 Citer     Aller en bas de page

Because....

Bel écrit
Bises, Lou

  LOU
sourcerette


je ne cesserai de t'aimer!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
825 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2007
Dernière connexion
6 septembre 2010
  Publié: 4 avr 2008 à 07:47 Citer     Aller en bas de page

il fait peur, ce monde...

j'ai adoré.

amicalement

  sourcerette
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 4 avr 2008 à 08:16 Citer     Aller en bas de page

C'est dur mais c'est la triste vérité !
Moi aussi je dis non !

Mais à quoi ça sert ???
Merci pour ce texte qui touche vraiment !

Amitiés Cathy

 
sylvano


Au paradis, en enfer, coincé dans un laboratoire ou tout simplement dans la lune.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
68 commentaires
Membre depuis
27 mars 2008
Dernière connexion
23 octobre 2009
  Publié: 4 avr 2008 à 10:47
Modifié:  4 avr 2008 à 10:52 par sylvano
Citer     Aller en bas de page

Peut-être même trop noir, sujet trop délicat.

De la beauté des mots à la vérité crue,
D'éternels lendemains sans lendemain pourtant,
Pour eux, jeunes enfants, avançant en dansant
Une danse macabre où tombent les recrues.

A méditer. Merci.

  Les convictions sont des vérités plus dangeureuses que des mensonges
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
19 août
  Publié: 4 avr 2008 à 14:55 Citer     Aller en bas de page

Est-ce toi qui a écrit ces lignes?


Oui, et ça m'a touchée en plein coeur, et...


Je n'ai rien d'autre à ajouter


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Chinaski.


Sic Transit Gloria Mundi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
342 commentaires
Membre depuis
3 avril 2008
Dernière connexion
28 mars 2017
  Publié: 4 avr 2008 à 14:56 Citer     Aller en bas de page

Je ne sais que dire de ce texte. D'un coté il m'a touché. Le langage enfantin. Le sujet est très bon et inépuisable.

Mais d'un autre coté le langage fini par lasser voire à passer pour une solution de simplicité.

Je ne sais pas.

Amicalement,
C.

  Cette belle et grande blonde qu'on appelait Blondie.
Rossey_Sanchez


Ne baissons jamais les bras, ni hier, ajd ou encore demain
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
8 commentaires
Membre depuis
4 avril 2008
Dernière connexion
26 juillet 2008
  Publié: 4 avr 2008 à 15:56 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte...

tu as raison avec ton indirect: Bouuuuuh à l'armée ils sont nuls les militaires !!!! Bouuuuh !!

Hum...zut ma photo...hum

tududududu

  Despierta Pelayo que vuelven
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
28 juillet
  Publié: 6 avr 2008 à 04:27 Citer     Aller en bas de page

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 8 avr 2008 à 11:19 Citer     Aller en bas de page

j'adhère à ton NON ! puissant témoignage pyc.

Amitiés, Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 9 avr 2008 à 05:28 Citer     Aller en bas de page

Je confirme... Il est horrible et sourd ce monde...
J'en ai les larmes aux yeux...

A bientot

Amicalement Audrey


Inutile de te dire que j'ai adoré te lire, c'est tellement coutumier... Un coup de coeur!

  Audrey .
lilou-nuage
Impossible d'afficher l'image
aime ton ennemi car il n'y a aucun mérite à aimer quelqu'un qui t'aime déjà
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
273 commentaires
Membre depuis
28 mars 2007
Dernière connexion
5 mai 2012
  Publié: 9 avr 2008 à 14:20 Citer     Aller en bas de page

Les yeux me piquent ..

J'adore comme tu écris =D

  lilou-nuage
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2207
Réponses: 14
Réponses uniques: 14
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Duo d'okana et de Sugar Filly (Collectifs)
Auteur : okana
Ta main sur mon coeur... (Amour)
Auteur : pyc
Deux corps enlacés (Amour)
Auteur : GENTLEMAN
Saisons Brisées (with Red Tagada) (Collectifs)
Auteur : LOUNNA
Achernar (Amour)
Auteur : Serge
A l’emporte-coeur (Loufoques)
Auteur : Mystic4Ever
Au Revoir (Tristes)
Auteur : okana
Elle chuchote... (Autres)
Auteur : LOUNNA
Lui ou un autre (Tristes)
Auteur : Ellea Lee

 

 
Cette page a été générée en [0,0576] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.