Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 30
· Adria d'Orances · Gylfi · datura
Équipe de gestion
· Emme
13223 membres inscrits

Montréal: 24 nov 17:46:32
Paris: 24 nov 23:46:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Je suis de ciel Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 26 jan 2008 à 13:37 Citer     Aller en bas de page

Je suis de ciel

Je suis de celles qu’on doit oublier,
Je suis de celles qu’il faut effacer.
Je suis en vie sans vouloir avancer,
Je me porte au futur, traînant les pieds.

Laissez-moi donc m’asseoir au bord de votre route,
Évitez tout regard et n’ayez pas pitié.
Et puis laissez moi choir, le poids sera moins lourd.
Une gomme à ma vie apporterait gaieté.

Je suis de celles qu’on peut remplacer,
Je suis de celles qu’il faut enterrer.
Mon pauvre cœur est dévalorisé,
Mon âme asséchée de pleurs est fanée.

Laissez-moi en silence refermer la porte,
Je ne devrais être ange auprès de vous amis.
Laissez-moi un linceul et déclarez-moi morte,
Jetez-moi au cercueil de l’éternel oubli.

Je suis de celles qu’il faudrait punir,
Je suis de celles qui devraient partir.
Je ne mérite même pas de vivre,
Je ne vois plus qu’une issue : en finir…

Laissez-moi n’être plus, terminez mon écrit,
Je ne viendrai plus entraver votre vie.
Laissez-moi à la morgue et étouffez mes cris,
Je me ferai discrète au ciel, loin d’ici…

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
29 août
  Publié: 26 jan 2008 à 14:25 Citer     Aller en bas de page

Mais le ciel n'est pas si loin...

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Naej

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3771 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 26 jan 2008 à 17:19 Citer     Aller en bas de page

Brrr ! encore plus sombre... vivement que le soleil se lève !!!

  Carpe diem...
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 27 jan 2008 à 05:52 Citer     Aller en bas de page

Drakkar,
Merci d'avoir laissé une trace de ton passage. Après tout, la poésie c'est déjà un petit bout de ciel pour moi...

Marion,
Merci à toi pour tes mots. J'ai souvent eu cette phrase au bord des lèvres, au bord du coeur et puis l'entendre une fois, c'est déjà trop car c'est si triste et douloureux de le penser... On fait tout pour que la gomme s'efface elle-mêrme avant de causer ses dégâts...

Naej,
J'ai toujours espoir que le soleil revienne mais déjà en ces lieux, je trouve de petits rayons de soleil qui m'aident à traverser ces éclipses, ces tempêtes. Merci

Merci à tous !
Amitiés, bisous

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
♥Ange Noir


C'est comme si ça avait toujours fait partie de moi, comme si j'avais trouver ce qui me manquait...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
315 commentaires
Membre depuis
3 juin 2005
Dernière connexion
30 mai 2018
  Publié: 10 févr 2008 à 22:13 Citer     Aller en bas de page

Sais-tu ce qu'il y a d'exceptionnel dans ton poème..?
Comme dans tous les autres...
C'est que l'on peut se retrouver dans chacun d'eux ,mais à notre manière, jamais il y a 4 ans de cela j'aurais trouver un sens à tes mots, mais après avoir vue un peu la vie, et avoir passé par des étapes, je peux réussir à comprendre ces mots, qui font mal parfois, certes, mais oh combien de soulagement par la suite...
Bonne continuité
Merrye

  Mεяячε♥
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 9 mai 2008 à 03:30 Citer     Aller en bas de page

Merrye,
Merci... Il nous arrive de ressentir les sentiments, de se retrouver dans les lignes que d'autres ont écrit, souvent pour moi. C'est en effet un soulagement d'écrire, de se libérer d'un poids que notre âme ne peut plus porter. Mieux vaut partir en s'enfuyant quelque peu en nos vers qu'être rongée, souffrir à en mourir, c'est-à-dire, partir beaucoup...
Si tu te retrouves dans ces vers-ci, j'espère qu'aujourd'hui, le ciel que tu veux atteindre a bien plus un goût de vie et d'espoir car le jour où ma plume leur a donné naissance, mon sentiment était bien triste et tout était tellement sombre.
J'attends encore que le soleil se lève mais j'ai goûté à quelques rayons et je pense qu'il ne faut jamais perdre espoir. J'ai envie d'y croire, bien que ma vie, les obstacles à surmonter soient bien difficiles.

Amitiés, bises

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Une-Seule-Larme


Pourquoi? Quelle question à la con.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2007
Dernière connexion
15 août 2010
  Publié: 19 juin 2008 à 14:34 Citer     Aller en bas de page


Comme toujours, magnifique .
Il ne faut pas baisser les bras. Ne dis pas que tu es inutile. Ne souhaite pas que l'on te tue . Car nombreuses sont les personnes l'avoir souhaiter, supplier mais souvent recevoir un refus. Ceci est une preuve d'amour, mais souvent ces personnes n'en font qu'à leur tête.
Et toi je t'en supplie, ne te laisse pas ou ne laisse rien ni personne te tuer! Il reste toujours un petit rayon aussi minuscule soit-il en sois. Il suffit de bien chercher... courage Le soleil n'a pas encore explosé que je sache :p
Bises à toi, et surtout merci pour tes magnifiques écrits .

 
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 20 juin 2008 à 10:05 Citer     Aller en bas de page

Merci infiniment de me lire et de me laisser de tels commentaires. Tu sais, ce n'est pas toujours si facile de croire quand toute ta vie, tout n'a été qu'éphémère, quand sans cesse, tu bois la tasse. Tu tombes parfois et d'autres personnes au lieu de t'aider, jette une pelletée de terre sur toi, encore une, puis une autre et parfois, il est difficile de se relever. Ils viennent gratter ton âme, ton coeur, qui se trouvent en lambeaux, qui deviennent fardeaux... Il te jette un voile qui cache le doux rayon dont tu parles... J'y ai cru un temps mais tout change, le brouillard, l'éclipse apparaissent bien rapidement et c'est à peine si tu as eu le temps de goûter au soleil, de te réchauffer.
Aujourd'hui, j'ai quelque peu perdu ma lumière mais je continue, je le fais pour des personnes comme toi qui m'encouragent, pour ceux qui sont partis trop tôt et qui ne veulent pas me voir maintenant. J'espère que l'avenir sera meilleur, je l'espère de tout coeur... J'attends mon envol mais, celui vers le bonheur, non vers l'Ailleurs. Je veux atteindre un paradis où règne la déesse Vie...

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 20 juin 2008 à 11:31 Citer     Aller en bas de page

Merci Poupie... Je vais essayer, pas à pas, d'avancer, seconde après seconde de respirer, jour après jour, de renaître... J'espère enfin atteindre ce ciel...
Merci pour tes mots qui me touchent.

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Une-Seule-Larme


Pourquoi? Quelle question à la con.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2007
Dernière connexion
15 août 2010
  Publié: 20 juin 2008 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

C'est bien Plume , tes mots prouvent qu'il y'a de l'espoir en toi alors utilise le bien! Ne te laisse surtout pas détruire par ces personnes qui te volent l'âme, te gèlent le coeur. Fais- le pour toi et toi-seule
Bizoux, je pense à toi .

 
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 20 juin 2008 à 15:12 Citer     Aller en bas de page

poupie et Pommy, merci pour vos mots. Qui ne tente rien n'a rien. J'essaierai, j'essaierai encore et encore, toujours...

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1749
Réponses: 10
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0395] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.