Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 23
· ori · Pichardin · josette
13060 membres inscrits

Montréal: 14 déc 00:44:20
Paris: 14 déc 06:44:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Contes fantastiques :: Le brochet Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
473 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 6 juin 2017 à 10:34
Modifié:  6 juin 2017 à 10:56 par Joker
Citer     Aller en bas de page

Le brochet

Aux Etats-Unis, pour être élu il faut obtenir les suffrages des Grands Electeurs. Je suis dans la même situation. Mes textes passent au crible de mes Grand Lecteurs. Ils sont six. Cinq femmes qui aiment mon écriture, plus un homme qui s’ajoute à elles quand ça l’amuse (SAM).

Ma vraie personnalité s’est révélée. Je me prenais pour un saumon, grâce à Aude je sais que je suis un brochet. Un poisson fusiforme, couvert de fines écailles. Mon corps élancé n’est pas adapté à de longues poursuites mais bien aux accélérations brusques et en lignes droites. Je ne sais pas si cette description fait de moi un excellent amant. Pas de quoi attirer les divas des rivières, sauf peut-être une ou deux truites dévergondées.

Le brochet aime la lumière et s’aventure souvent en bordure. Il côtoie les insectes aquatiques à l’état larvaire comme les libellules qui deviennent terrestres à l’état adulte. Je parcours mon territoire que je défends farouchement. Je suis un chasseur solitaire. Parfois j’attends ma proie en embuscade, camouflé dans les herbes et les branchages immergés. Je me nourris de poissons vivants ou morts. Maschoune qui aime me corriger, m’avait prévenu « tu dois faire attention aux pêcheurs à la ligne ». Mais l’appât était trop tentant, il y avait une Varh à l’hameçon. Résultat, aujourd’hui je me retrouve dans le four chez Adamantine. Mon Dieu, comme il fait chaud !

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
408 poèmes Liste
12363 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 6 juin 2017 à 10:49
Modifié:  6 juin 2017 à 10:50 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Citation de Joker


Je ne sais pas si cette description fait de moi un excellent amant. Pas de quoi attirer les divas des rivières, sauf peut-être une ou deux truites dévergondées.



Il vaut mieux deux truites dévergondées qu'une carpe inhibée.

Citation de Joker


Maschoune qui aime me corriger, m’avait prévenu « tu dois faire attention aux pêcheurs à la ligne ».


Ça c'est tout à fait Maschoune ; avec sa cravache, elle corrige tout le monde (c'est son côté sm de poisson-fouet)



Citation de Joker
Résultat, aujourd’hui je me retrouve dans le four chez Adamantine. Mon Dieu, comme il fait chaud !


Si tu as trop chaud, enlève tes écailles. J'ai toujours préféré les poissons chair nue.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10331 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 6 juin 2017 à 12:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine


Maschoune qui aime me corriger, m’avait prévenu « tu dois faire attention aux pêcheurs à la ligne ».


Ça c'est tout à fait Maschoune ; avec sa cravache, elle corrige tout le monde (c'est son côté sm de poisson-fouet)




Ciel !!!

Je suis démasquée

  ISABELLE
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
473 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 6 juin 2017 à 13:16 Citer     Aller en bas de page

Je suis à Bruxelles. Il y a une rivière, près de chez moi...

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
674 poèmes Liste
14640 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 7 juin 2017 à 10:07 Citer     Aller en bas de page





J' aime tes divagations, Joker redevenu actif dans l'ecriture.

Salutations

Nymphe de terre .


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
3424 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
19 août
  Publié: 7 juin 2017 à 12:08
Modifié:  7 juin 2017 à 12:10 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Joker,

Ah ! comment ai-je pu rater tous les poèmes antérieurs ?

J'aurais eu le plaisir d'être cité, comme certaines de nos amies poétesses et Sam.

Le brochet : très beau poisson !
Il existe même un brochet de l'Amour, à la robe argentée tachetée de noir.
C'est un poisson originaire du bassin hydrographique de l'Amour
et recherché pour la pêche sportive.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
473 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 7 juin 2017 à 13:31 Citer     Aller en bas de page

Pardonne-moi Galatea, j'aurais aussi dû te citer parmi mes Grands Lecteurs. Tu as ta place dans la rivière.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
473 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 7 juin 2017 à 13:34 Citer     Aller en bas de page

Merci.

J'ai entendu parlé d'un brochet masqué...

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1406 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 7 juin 2017 à 17:46 Citer     Aller en bas de page

ahahahahahah

Mon cher Joker .A

Si on a essayé de me mettre parfois un fil à la patte, tu es le seul à m'avoir accroché à un hameçon..
et d'avoir fait de moi une tentatrice... pour une unique fois....
Fort heureusement que je ne suis ni Taureau, ni Vierge, ni Capricorne.... alors la Varh n'est pas de terre.... ni même de pierre....

Avec ma sincère amitié
Varh.T

 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
473 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 7 juin 2017 à 19:24 Citer     Aller en bas de page

Ce texte est un hommage aux femmes qui me lisent. Une façon pour moi de vous remercier. Comme dirait l'autre " Femmes, je vous aime".

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
2568 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 9 juin 2017 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

Bonjour
J'avoue avoir apprécié ma lecture et ton humour.
Je ne suis qu'un petit gardon. J'espère que je ne me ferai pas dévorer sur cette page.
Merci et bonne journée
Christophe

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
718 poèmes Liste
21370 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 9 juin 2017 à 14:40 Citer     Aller en bas de page

Le brochet est le grand prédateur des eaux calmes. Sa bouche est armée de dents aussi effilées que sa plume.
Y a t il des brochets dans le fleuve Congo ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
473 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 9 juin 2017 à 22:03 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Bonjour
J'avoue avoir apprécié ma lecture et ton humour.
Je ne suis qu'un petit gardon. J'espère que je ne me ferai pas dévorer sur cette page.
Merci et bonne journée
Christophe



Merci Cidnos d'avoir apprécié.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
473 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 9 juin 2017 à 22:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Le brochet est le grand prédateur des eaux calmes. Sa bouche est armée de dents aussi effilées que sa plume.
Y a t il des brochets dans le fleuve Congo ?



Il n'y a pas brochet dans le fleuve Congo.

Dans le fleuve, nous avons le fameux Tiger Fish bien plus dangereux.

J.


  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 948
Réponses: 13
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0539] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.