Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 5
Invisible : 0
Total : 6
· KiMiNiE
13040 membres inscrits

Montréal: 21 sept 21:35:20
Paris: 22 sept 03:35:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: La ville est un dandy qui se noie des cieux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Cαlliσpee


«La porcelaine, le soleil et l'azur qui s'échappent d'entre vos lèvres.»
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
8 mai 2008
Dernière connexion
7 juin 2013
  Publié: 13 juil 2010 à 16:07 Citer     Aller en bas de page


La ville est un étrange personnage: puérile et narcissique, elle aime croire que le ciel est constellé de sombres glaces où les étoiles et les astres ne sont que le miroitement de la couleur de ses lumières. Précieuse et décadente, elle s'apparente à un dandy de papier puisqu'elle dissimule ses ruelles immondes et sa... chair dégoûtantes sous l'être d'un langage raffiné et le paraître d'un esthétisme arrogant.

« Le Dandy doit aspirer à être sublime sans interruption, il doit vivre et dormir devant un miroir. »
— Baudelaire, Mon cœur mis à nu

« Le dandysme est un soleil couchant; comme l’astre qui décline, il est superbe, sans chaleur et plein de mélancolie. Mais, hélas! la marée montante de la démocratie, qui envahit tout et qui nivelle tout, noie jour à jour ces derniers représentants de l’orgueil humain. »
— Oscar Wilde

Quelle sordide beauté lorsque ses gratte-ciels empoignent les bleus du firmament! Ils se froncent, ploient sous le poids des eaux et laissent jaillir une nuée de traînées grises qui se déversent à l'épicentre de son âme chagrinée

  Cαlliσpe℮. Irréєlle, vαgabonde.
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 14 juil 2010 à 08:04 Citer     Aller en bas de page

Sans en faire des tonnes : j'aime toujours autant !

Bravo.

LYKAN

 
Cαlliσpee


«La porcelaine, le soleil et l'azur qui s'échappent d'entre vos lèvres.»
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
8 mai 2008
Dernière connexion
7 juin 2013
  Publié: 15 juil 2010 à 23:49 Citer     Aller en bas de page


Un gros merci, Lycan...! Malheureusement, j'ai beaucoup écrit ces temps-ci mais je n'ai pas le temps de tout mettre... Et j'ai pris un petit congé de la poésie... Mais il y en aura d'autres!

Merci encore!

  Cαlliσpe℮. Irréєlle, vαgabonde.
Au Nom de la Rose


Une fleur de sang, pour tous les maux de la Terre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1651 commentaires
Membre depuis
21 décembre 2004
Dernière connexion
30 avril 2016
  Publié: 16 juil 2010 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Je decouvre et j'aime. Ca me rend heureux.

  La culture et la science ne nous aident pas à aimer.
Cαlliσpee


«La porcelaine, le soleil et l'azur qui s'échappent d'entre vos lèvres.»
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
8 mai 2008
Dernière connexion
7 juin 2013
  Publié: 21 juil 2010 à 21:06 Citer     Aller en bas de page


Ohh... merci. Que pourrais-je dire d'autre?

  Cαlliσpe℮. Irréєlle, vαgabonde.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 999
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0405] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.