Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 35
· Alejo · Avraham · Diablotin · Pichardin · Opopop
13237 membres inscrits

Montréal: 29 nov 02:56:48
Paris: 29 nov 08:56:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La vie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 22 juil 2007 à 16:07 Citer     Aller en bas de page

La vie

La vie, un cadeau, une chance…

On en oublie parfois la très grande valeur
Et on marche à côté en égarant le temps,
On arrête nos pas et notre danse meurt,
On met fin au ballet pour un tout autre chant.

On laisse place au blues et notre cœur se noie
Sous les sanglots : le bateau de la nostalgie.
Sur la mer de tristesse aux vagues sans éclats,
Ses voiles arrachées laissent le vent en fuite.

La vie, perdu est tout son sens…

On sourit sans y croire et on renonce aux rêves,
On sème notre espoir et on marche dessus.
On poursuit notre route où notre joie est brève,
On récolte les fruits d’un bonheur disparu.

Les pétales tombent les uns après les autres
Et la modernité vous cache les odeurs,
Le parfum délicieux alors n’est plus qu’un leurre,
Naissent l’indifférence, intolérance et fautes.

La vie, unique et mal aimée…

On se plaint quelques fois d’un simple grain de sable
Tandis qu’autour de nous, d’autres affrontent une plage.
Pour un rhume, on prétend que c’est la mort qui frappe
Alors que d’autres luttent et sont bien plus malades.

On fait toute une histoire d’un ennui au travail
Mais certains restent calmes au milieu d’une guerre.
On verse des larmes pour une simple entaille,
C’est à peine si d’autres ressentent leurs nerfs.

La vie, bien trop sous-estimée…

On joue nos égoïstes et on parle de mal
Mais en regardant bien, on abuse des mots
Car notre propre sort n’est pas le plus fatal,
On ne se rend compte de la valeur des maux.

On regarde à côté du soleil de la vie
Et on ferme les yeux quand l’éclipse apparaît.
On a perdu la foi et ne naît plus l’envie
De sourire aux anges, le beau temps retrouvé.

La vie, belle mais à la mort…

On compte les années avec un agenda
Et on garde chez soi tous ces albums photos.
C’est ainsi qu’on oublie que le temps n’attend pas
Il faut des souvenirs, créer notre tempo.

On se réserve alors des grandes occasions,
Chaque jour en est une, c’est un bout de vie.
La ligne d’arrivée apparaît sans raison
Alors profitez-en et suivez vos envies.

La vie, dans vos mains, faite d’or…

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
18618 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 22 juil 2007 à 16:27 Citer     Aller en bas de page

Un texte qui résonne fort par sa justesse....

Un passage en particulier :

"On se plaint quelques fois d’un simple grain de sable
Tandis qu’autour de nous, d’autres affrontent une plage."

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 6 août 2007 à 20:17 Citer     Aller en bas de page

Quel texte Magalie ! Ta plume est toujours aussi fluide.. mais tes mots, tes mots... tu as tellement grandi.. oui, tu es grande, très grande...

Merci pour cette belle leçon de vie..

Je t'embrasse..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 13 août 2007 à 18:43 Citer     Aller en bas de page

Vinie,

Merci beaucoup pour ce commentaire. Cela me fait plaisir de trouver tes passages et de me sentir lue.
Amitiés


Ambre,

Quelle joie pour moi de lire tes mots ! Je suis touchée au plus profond. J'ai grandi en regardant les étoiles et les fleurs d'un jardin de poètes qui autour de moi étaient hautes et me parlaient. L'exemple de grande plume, la compagnie de si beaux coeurs et la petite fleur a poussé quelque peu.
Merci à toi,
Je t'embrasse

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Pikabu
Impossible d'afficher l'image
Rien ne sèche plus vite qu'une larme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
309 commentaires
Membre depuis
16 mars 2007
Dernière connexion
11 septembre 2013
  Publié: 6 sept 2007 à 17:05 Citer     Aller en bas de page

Tu as parfaitement choisi ton pseudo, Plume d'ange... Car c'est un très bel hymne à la vie que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire... Toutes mes félicitations.
Au plaisir de te relire,
Gaya

  Pikabu
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 2 nov 2007 à 05:46 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous pour vos commentaires, je suis très touchée et ravie.

Merci beaucoup ! Amitiés

Magalie

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2806
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0226] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.