Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 227
Invisible : 0
Total : 227
13203 membres inscrits

Montréal: 25 jan 19:56:41
Paris: 26 jan 01:56:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: La théorie des gens trop parfaits Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Morgane Lafée


Laissez tomber la tartine AVANT de la beurrer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
21 commentaires
Membre depuis
19 septembre 2002
Dernière connexion
19 février 2009
  Publié: 10 déc 2002 à 17:42
Modifié:  29 oct 2010 à 04:03 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

La théorie des gens trop parfaits
Par Mia Lombart-Courcy-Courval



Depuis que je suis toute jeune, je rêve d’écrire sur ce sujet qui sera à jamais et pour toujours d’actualité, et cela dans le monde entier : le merveilleux monde des gens parfaits. Des gens parfaits, nous en croisons partout. Que ce soit dans l’autobus, au boulot, à l’école… Une véritable invasion !
Quand je parle de gens parfaits, je pense à tous les Cindy Crawford, les Elle MacPherson, les Tom Cruise et les Brad Pitt de ce monde. Ces personnes qui semblent toujours au maximum de leur beauté, et cela du matin jusqu’aux petites heures de la nuit. Ces personnes qui passent plus de temps, de toute évidence, dans la salle de bain, que toutes autres personnes dites normales.
La perfection ne touche pas également le physique. Il y a aussi ces gens qui réussissent dans tout ce qu’ils font et qui nous épatent lors des rares conversations mondaines ou nous, pauvres gens normaux, sommes invités. Ils connaissent tous les grands réalisateurs (pas plus tard que la semaine dernière, Monsieur Untel a dîné, en compagnie de sa femme Unetelle, avec le réalisateur X) ainsi que les expositions les plus à la mode, ils soupent dans des clubs branchés. Le clou de leur conversation consiste bien évidemment en leurs mésaventures de voyages EN PREMIERE CLASSE !
Invraisemblablement, tous sont attirés comme des aimants par eux. Sauf moi. Personnellement, je les fuis comme la peste, leur charmante race étant ennuyante comme la pluie. Quel est donc le plaisir à être parfait ? Ne pas prendre peur à chaque fois que l’on se voit dans le miroir ? Ne pas être la risée des bals de charité car l’on a tant de sujets de conversation ?
Je ne comprends pas. Vraiment pas. Quoique, invraisemblablement, les «perfectionneux » doivent bien avoir des qualités, n’est-ce pas ? Enfin, je le suppose…
Je connais une fille, une très bonne amie à moi, qui fait partie de ce clan. Je n’ai rien à lui reprocher. Elle est sympa, brillante et touchante dans sa modestie- car elle nie être parfaite. Malheureusement, elle s’entête à se tenir avec des gens de sa race. Elle ne désire entretenir des relations amoureuses qu’avec des amants-trophées, comme les appelle si bien ma belle-mère. POURQUOI DONC ?
Ce qui en vient à toucher ma théorie magnifique : La théorie du comportement amoureux des gens parfaits. Ce qui consiste à affirmer que les gens parfaits, généralement, savent qu’ils le sont et en profitent dans leurs relations amoureuses. Donc, un homme très beau sera beaucoup plus difficile à garder car il sera plus tenté de franchir la barrière. Comme dirait ma meilleure amie, Sonia : « Quand on a un beau body, on en profite ! » Ce qui inclus également les hommes riches et célèbres.
Cette théorie résume parfaitement l’ensemble des relations amoureuses vécues par mon amie parfaite. Pas plus tard que la semaine dernière, Nadia (mon amie), nous annonçait, lors d’un petit souper entre amis, qu’elle avait trouvé un nouveau copain. Elle le décrivait un peu à la Ricky Martin : 26-27 ans, grand, terriblement beau, de belles petites fesses, un sourire craquant, les yeux sombres… Sonia l’a envié instantanément, Samantha a haussé les épaules en souriant et moi, j’ai affiché directement mon scepticisme.
« Nadia, je sais que ton mec a l’air bien beau mais sérieusement, les gars beaux de même, ça ne se garde pas ! Soit tu apprendras qu’il est gay ou bi, soit que tu le verras dans les bras de ta meilleure amie ! »
Nadia a répliqué en éclatant de rire et en me disant que si moi j’étais capable de garder mon mec, elle le serait aussi.
Comme je l’avais prédit, trois jours plus tard, Nad est arrivée chez moi en pleurant à chaudes larmes, braillant qu’elle avait surpris son Monsieur Martin au lit avec une géante blondasse.
Dommage, dommage…
Ce qui est le plus exaspérant, c’est que nous, femmes d’apparence tout de même normale, nous ne pouvons pas vraiment nous offrir ses adonis qui se baladent un peu partout, de la campagne au Plateau Mont-Royal. Ou sinon, c’est à nos risques et périls. Qui désirerait, dans le seul but de garder son homme, faire des tas de régimes et s’empêcher de vivre juste pour avoir un beau corps (au moins cela) ? Plusieurs femmes, j’en ai peur.
Si au moins les adonis parfaitement fidèles existaient… Des adonis aimant les hanches rondes, les poitrines trop grosses ou trop petites, les joues bien rondes et en santé…
En tout cas. Ça vaut la peine de rêver, au prix que ça coûte !
Je crains devoir interrompre cette chronique. Mon comédien de mari vient de revenir du théâtre… Mm… Un beau brummel que, dans ma paranoïa de femme, je crains perdre… Mais au moins, à lui, je lui fais confiance ! ! !

  Morgane Lafée, juste pour vous
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 10 déc 2002 à 18:50 Citer     Aller en bas de page

J'adore des "théories" (J'ai lu l'autre!)
Et j'aime autant sinon, encore plus celle-ci!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Magik_Rune


Il est toujours possible d'espérer, et c'est justement cela qui est désespérant.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 octobre 2002
Dernière connexion
11 avril 2013
  Publié: 10 déc 2002 à 20:39
Modifié:  Il y a 0 minute par Magik_Rune
Citer     Aller en bas de page

Moi aussi j'aime ces théories !

Et celle-ci est bien aussi

Guillaume

  À force de brûler de désir, l'être se carbonise, et les cendres viennent assécher les larmes...
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
25 février 2013
  Publié: 30 juil 2003 à 03:24 Citer     Aller en bas de page

J'en rallonge à la liste des amoureux de tes théories

toujours aussi charmée par ton style et ton humour

Et la manie de nominer tout ce que j'aime beaucoup !

 
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 4 août 2003 à 00:45 Citer     Aller en bas de page

De bon matin, le cheveux en bataille, un énorme coup de soleil sur le pif... et bien j'adore ta théorie


Marie

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
310 poèmes Liste
17943 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 14 jan 2007 à 11:56 Citer     Aller en bas de page

Ma foi théorie bien expliquée en tout cas

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Rêveuse de Bulle


Enfant des nuits noires.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
1617 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2006
Dernière connexion
12 novembre 2012
  Publié: 24 avr 2008 à 19:34 Citer     Aller en bas de page

Je suis accro à tes théories ^-^
Bon je file de ce pas lire la suite,
*Quand même, se faire tromper *

Aie les gens parfaits ne sont décidément pas parfaits ^-^

Yaël

  Ne contemple pas le sac pesant sur tes épaules, et fonce vers le chemin qu'il te reste à parcourir...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre 2019
  Publié: 20 sept 2008 à 04:47
Modifié:  20 sept 2008 à 04:48 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Je vais lire moi aussi tes autres théories, elles sont vraiment succulentes !


Amitiés


Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2128
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0502] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.