Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 42
· William Valant
Équipe de gestion
· Maschoune · Catwoman
13085 membres inscrits

Montréal: 20 juin 01:26:40
Paris: 20 juin 07:26:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: J’ai vu Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 20 nov 2007 à 13:04 Citer     Aller en bas de page




J’ai vu


J’ai vu les ports du temps quand la mer n’était plus ;
J’ai vu le vent ému, et les fous de Bassan
Crevés sur les terres sous un soleil rasant,
Les navires sans père et le marin fourbu ;
J’ai vu l’accord du sang quand le tout s’accumule,
Du beau rien qu’on adule aux misères que l’on tient ;
J’ai vu un monde bien, avant les murs qu’on teint,
Leurs trottoirs bien trop blancs et leurs vaines granules ;
Dans la nue invisible à l’épaule ténue,
Qu’importe les runes aux lascifs sacrifiées,
Que la lune caresse ses récifs escarpés,
Le non-mot indicible et son aile velue
Qui erre sans amant et s’envole sans but,
Usera le trépan sur l’idée qui n’est plus.



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 20 nov 2007 à 14:13 Citer     Aller en bas de page

Des images qui parlent vraiment ... j'aime surtout cette enjambée

" j'ai vu les ports du temps quand la mer n'était plus "

comme c'est même trop profond, poète ...

Poétiquement, ton lecteur

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 20 nov 2007 à 14:38 Citer     Aller en bas de page

et j'ai vu moi un poème qui touchait la rive de mon coeur...

Merci.

Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 21 nov 2007 à 18:13 Citer     Aller en bas de page

@colin : merci... c'est un tout... merci d'avoir apprécié un peu

@hassan : euh ... peut-être... en tout cas, c'est sûr que ça venait de la pièce du fond... merci à toi... pour être passé et pour les lectures que tu laisses par ici...

@marie : j'espère que c'était en douceur... car l'est pas très doux... le poème... même si... En tout cas... merci vraiment


Amicalement,

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 23 nov 2007 à 19:02 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Tilou, j'ai adoré ma lecture, tes vers sont très beaux et les images, j'ai du chemin à faire pour écrire comme ça.Bravo pour ce travail.Amitié.Okana.Meci pour tout.

  Nicole chaput. *Okana *...
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril 2018
  Publié: 24 nov 2007 à 05:02 Citer     Aller en bas de page

Tristesse lente sur les rouages envolés du temps pour le rêve d'un monde neuf.

Mes Pluriels pour une horloge à l'impossible arrêt où seuls les mots se retournent.

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 25 nov 2007 à 05:29 Citer     Aller en bas de page


@carine : oui, j'en vois parfois des choses, c'est parfois un peu confus... Mais vi... C'est un tableau que vous pouvez regarder... Merci d'être là.... Miss Bonbon...


@okana : du chemin, je ne sais pas... je ne crois que ce soit une question de kilomètres de vers ou pas... C'est juste que parfois les mots viennent et les images, si ça sonne juste les vers se font tous seuls... Merci...
Amicalement,

@pluriels : merci de saisir si finement l'essence du texte... Je n'aurais pas résumé mieux... Je ne sais même si j'aurais trouvé... Merci vraiment...
Mes amitiés sincères...


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 3 déc 2007 à 12:46 Citer     Aller en bas de page


Merci...



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 8 jan 2008 à 04:57 Citer     Aller en bas de page

C'est le genre d'écrit dans lequel on se noie, tant il est fluide et tant les images nous emmènent en pays poésie.. Tout coule en musique et en sonorités très mélodieuses..

J'ai vu et j'ai beaucoup aimé..

Merci m'sieur...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 12 jan 2008 à 03:33 Citer     Aller en bas de page


Merci M'dame....^^

Pour tout...

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3068
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

L'effet papillon (1) (Autres)
Auteur : Rouge
Effacer une étoile (Autres)
Auteur : dav
S'il sourit ... (Amour)
Auteur : obab
Un jour viendra (Amour)
Auteur : Hassan
Le sirop des solitudes (Autres)
Auteur : Didier
Grains de sable... (Autres)
Auteur : Billie
Rêve d'étoiles... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
On te dira les cailloux... (Autres)
Auteur : Tilou8897
Et si un grain de voyage..... (Tristes)
Auteur : lacape
Evolution Terre/estre* (Autres)
Auteur : Lunastrelle
Eclat d'étoile (Autres)
Auteur : Billie
A l'ombre du déni... (Tristes)
Auteur : Marquise des Ombres
Mistral (Autres)
Auteur : Guid'Ô
État critique (thomas, Leviath & Billie) (Collectifs)
Auteur : Billie
L'arbre de vie (Autres)
Auteur : Billie

 

 
Cette page a été générée en [0,1772] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.