Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 28
Équipe de gestion
· In Poésie
13373 membres inscrits

Montréal: 13 juil 12:47:17
Paris: 13 juil 18:47:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Que sont mes ennuis devenus ( à la Rutebeuf ) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
atouthasard


La vie est écrite dans les mots c'est mon trésor et mon tombeau (Gilles Vigneault)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
1534 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2004
Dernière connexion
13 juin 2013
  Publié: 31 juil 2007 à 20:25
Modifié:  31 juil 2007 à 20:29 par atouthasard
Citer     Aller en bas de page

Que sont mes ennuis devenus
( à la Rutebeuf, tout simplement)

Que sont mes ennuis devenus
À jamais par le noir tenus
Le vent au pré
Le large en somme était au quai
Je sais les nombres à compter
Matin se porte
Le voile des ennuis comporte
Sur la mer quand l’ivre morte
Suivant le pas

Sachant le temps sur une feuille
La plume d’être en soi ce seuil
Le port en terre
Ma peau se tend et se lacère
Prénom sans sceau à la rivière
Gelée d’hier
Et comment survivre à la honte
Ma tête ici revoit la tonte
Quand sait l’amer

Que sont mes ennuis devenus
À jamais par le noir tenus
Le vent au pré
Le large en somme était au quai
Je sais les nombres à compter
Matin se porte
Le devoir de se voir vieillir
Était en fait un avenir
Serez-vous vus

Si un peu lent dans la mémoire
Ils chercheront un dieu de gloire
Devant la pente
Le merle en fut, la biche tente
Le vent me vient, le vent m'évente
Matin se porte
Le voile des ennuis comporte
Sur la mer quand l’ivre morte
Suivant le pas

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
314 poèmes Liste
18308 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 1er août 2007 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

Il fait bon relire de ces mots là. Le savant art des répétitions et des touches suggestives ..

"Je sais les nombres à compter"
Les rires à avoir, et les mots pour le dire ...

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1422
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0182] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.