Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 299
Invisible : 0
Total : 301
· ori · froggy33
13202 membres inscrits

Montréal: 15 sept 18:43:14
Paris: 16 sept 00:43:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: inceste Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 27 mars 2006 à 07:10
Modifié:  21 mai 2009 à 07:47 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Tu étais jeune femme,
Que dis-je?
Jeune fille.
Innocente était ton âme.
Tu aimais rire,jouer eux jeux.
Tu avais une vraie famille.

Du moins,tu le croyais,
Le pensais de bonne foi.
Mais l'horreur a surgi,
Qui t'a emmené
Loin des belles lois,
Qui a gâché ta vie.

Tel un insecte
S'est posé sur toi l'inceste.
Il a insisté
A détruit tes pensées telle une secte.

Pourquoi je dois vivre ça?
C'est ce que tu te dis tous les jours.
Mais qu'y faire?
Tu aimes ton papa,
Même quand il tue tout l'amour
Que tu as en toi et t'embarques pour l'enfer.

Si seulement tu pouvais en parler.
Évacuer tout ce qui t'assassines.
Mais je sais que tu ne le peux.
Tu aurais voulu rester bébé,
Garder ton doudou,ta tétine.
Recommencer ta vie pour espérer mieux.

Tel un insecte
S'est posé sur toi l'inceste.
Il a insisté,
A détruit tes pensées telle une secte.

Courage!...

 
Euterpe


Tant qu'on rêve encore...la vie ne s'éteindra pas.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
28 commentaires
Membre depuis
25 février 2006
Dernière connexion
25 décembre 2006
  Publié: 27 mars 2006 à 07:27 Citer     Aller en bas de page

Comment peut-on s'en mettre à ses enfants, sa propre chair ? ton poème m'a touché car il m'a fait penser à une amie très proche qui a connu cette horreur, elle se reconstruit pas à pas, et elle regrette de n'avoir rien dit à l'époque, par amour pour son père. Courage à tous ceux et toutes celles qui ont connu cet enfer.
Amitiés

  Les yeux sont le miroir de l'âme.
étoile-filante


Le seul plus tard que j'aurai voulu c'était un perpétuel maintenant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
567 commentaires
Membre depuis
13 mars 2006
Dernière connexion
5 février
  Publié: 27 mars 2006 à 08:27 Citer     Aller en bas de page

"Pourquoi je dois vivre ça?
C'est ce que tu te dis tous les jours"

Pour ma part il serait plus juste de dire comment ai-je survécu à ça. Mais je suis là et je me bats pour continuer.
J'ai pensé mourir, un temps, mais je me suis ressaisie.
Je ne ferais pas ce dernier plaisir à cet homme là!!
Vous qui avez aussi connu cet enfer, restez debout.
Je vous apporte tout mon soutien.
Merci à toi PYC d'écrire sur ce pénible sujet.
Amitiés
Sylvie

  étoile-filante
Do


Ne cherchons pas les mots, ils sont comme le grand amour, laissons les venir à nous.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
161 commentaires
Membre depuis
23 mars 2005
Dernière connexion
23 avril 2008
  Publié: 27 mars 2006 à 10:24 Citer     Aller en bas de page

Bonjour à toi,

Merci pour ce texte qui représente une partie de ce qu'est l'enfer de l'inceste. Tu vois nous devons apprendre en tant que victime à vivre avec ce fardeau qui malheureusement ne pourra jamais s'effacer en totalité mais je peu te dire qu'il y a espoir pour les victimes de cet acte dégoutant.....j'en suis la preuve ayant été abusé par mon grand père, mon père et un de mes trois frères.

Je t'invite à lire ce que j'ai écrit sur mon vécu:

#1: Inceste
#2: Abuseur, destructeur..

Au plaisir de te relire..

Do

  Aimer, c'est trouver, grâce à un autre, sa vérité et aider cet autre à trouver la sienne. C'est créer une complicité passionnée
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 2 sept 2009 à 18:02 Citer     Aller en bas de page

... merci.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2280
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0292] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.