Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 347
Invisible : 0
Total : 348
· Kanth
13156 membres inscrits

Montréal: 25 mai 06:49:04
Paris: 25 mai 12:49:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Une mort à ciel ouvert Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 28 mars 2006 à 08:24
Modifié:  30 mars 2006 à 05:40 par matin calme
Citer     Aller en bas de page

Ce petit mec frêle sous sa veste d'été
Grisonnant, mal rasé, le dos voûté par le temps
Proche de la quarantaine, les traits tirés
Dans la rigueur de l'hiver, il est si présent

Ce petit bonhomme pas vieux, seulement vieilli
Cherchant un brin de chaleur, l'humilité des passants
Un grand coeur attendri dans ce gratin de mépris
Dans la rigueur de l'hiver, il est tellement présent

Ce petit lascar au joli sourire, visage émacié
Voulant changer le monde, un peu partisan
Rêvant d'une vie humanisée pour les déshérités
Dans la rigueur de l'hiver, il est vraiment présent

Ce petit gars aux yeux si profonds, une perpétuelle gentillesse
Se dévouant corps et âme pour ses amis et les autres gens
Qui aurait donné sa tente; sa maison, sa seule richesse
Dans la rigueur de l'hiver, il est très présent

Ce grand homme s'appelait Mouloud, un ancien métallo
Il est mort au coin de la rue St-Maur, quartier commerçant
Seul... son corps gisant sur une grille d'aération du métro
Dans la rigueur de l'hiver, il sera toujours présent....


J'ai eu le plaisir de connaître ce monsieur pendant les fêtes de fin d'année 2004 par intermédiaire d'une personne voulant une vie décente pour les sans-logis.
Ils étaient voisins et amis de coeur dans le XIe à Paris.


Extrait de l’article de presse : Depuis sa mort, en tout cas, ce bout de trottoir ne désemplit pas, et peu à peu le lieu se transforme en une sorte d'autel improvisé où se mélangent des bougies, des bouteilles, des fleurs et des messages de tendresse.
Ne reste que la tente. Personne n'ose la toucher. A Médecins du monde, on avait expliqué ainsi l'objectif de cette distribution de tentes : «rendre visible» la vie des sans-logis. Leur mort aussi…


 
Side Show Nick

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
111 commentaires
Membre depuis
9 février 2006
Dernière connexion
30 mai 2018
  Publié: 28 mars 2006 à 10:39 Citer     Aller en bas de page

J'ai apprécié ma lecture!

Belle image en tête de cet homme.

Au plaisir de vous relire

 
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 28 mars 2006 à 13:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Side Show Nick,

Merci bcp pour ton commentaire.

Amicalement,

Sté

ps : je me ferai un plaisir de lire tes poèmes.

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9631 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
17 avril
  Publié: 5 avr 2006 à 04:21 Citer     Aller en bas de page


Touchée plein coeur...

Loup

  http://papemich.free.fr/
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 5 avr 2006 à 15:42 Citer     Aller en bas de page

Que d'émotions de vous voir encore et encore...
Je suis assez motivé de continuer à écrire et de faire de mon mieux...j'espère.

Merci de votre visite et bonne soirée Loup,

Sté

 
Maan


Un enfant n'oublie jamais.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2005
Dernière connexion
28 juillet 2010
  Publié: 14 sept 2006 à 11:39 Citer     Aller en bas de page

Ce poème, c'est beaucoup de tendresse et d'amour qui transparaissent... doucement, même dans cette tristesse.

Merci.

  Bientôt un(e) mini-Maan dans mes bras !
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 14 sept 2006 à 17:48 Citer     Aller en bas de page

Plaisir de recevoir un commentaire sur celui-là....

Merci à toi douce poétesse

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
312 poèmes Liste
18131 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 14 avr 2008 à 12:01 Citer     Aller en bas de page

Bousculée par ton texte
C'est tellement réaliste ....

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 9 mai 2008 à 12:57 Citer     Aller en bas de page

Merci bcp Vinie.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2149
Réponses: 8
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0610] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.