Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 38
Invisible : 0
Total : 39
· Gylfi
13406 membres inscrits

Montréal: 19 sept 18:00:41
Paris: 20 sept 00:00:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Textes d'opinion :: 17.10.61 Date de la honte Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 16 oct 2010 à 13:00 Citer     Aller en bas de page


Ils sont tous venus ce jour là
Des banlieues du nord de Paris
Des bidonvilles de là-bas
Nanterre, Bezons, ou Clichy

Ils sont venus manifester
En costume du dimanche
Pacifique et non armés
Aucun esprit de revanche

Capitale des droits de l’homme
Ils espéraient être entendus
Liberté pour tous les hommes
Même immigrés bien entendu

Papon préfet de police
En a décidé autrement
Ordonnant quelle injustice
Le massacre des innocents

Leurs corps flottants sur la Seine
Sont maintenant dans l’histoire
Une image très obscène
Qui noircit nos mémoires

Une date de la honte
Dont doit se souvenir chacun
Ce sale temps qui remonte
Dix sept octobre soixante et un.




Gérard Bollon-Maso

  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
719 poèmes Liste
15355 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 16 oct 2010 à 15:42 Citer     Aller en bas de page

Merci pour me faire connaître une page sombre de l'histoire récente de la France...

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août
  Publié: 17 oct 2010 à 04:39 Citer     Aller en bas de page

Une manifestation du FLN qui pour autant aura servie car chacun sait ce qu'a donné naissance l'année suivante.

Amicalement

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1642
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0243] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.