Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 586
Invisible : 0
Total : 586
13157 membres inscrits

Montréal: 27 févr 06:25:10
Paris: 27 févr 12:25:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère (semaine 2) : "La salle des pas perdus" :: Dévoiler est un acte terroriste. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MonCielEstCrypté


Penser l'impensable, Nommer l'inommable, Contester l'incontestable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
13 mars 2011
Dernière connexion
20 février
  Publié: 26 juil 2012 à 00:33
Modifié:  26 juil 2012 à 00:37 par MonCielEstCrypté
Citer     Aller en bas de page

Au fin fond d’Oz, le magicien s’évertue à composer
Le mauvais sort de la culture
Regarde, il n’y a rien à voir...

Dans les haut-parleurs s’écoule la prise de contrôle
Nous prospérons

Nous prospérons
Est-ce la seule chose qu’il nous reste à dire?
Pour les esclaves javellisés
C’est le seul espoir
Le commandant en chef doit croire à Dieu
Et s’il n’existe pas
Le magicien doit l’inventer;
Et puisqu’il sera mort
Le magicien le remplacera

Hé!! Imposteur!!!
L'esprit derrière la lettre!!
Il ne reste que toi pour tous nous sauver!
T’a pas mieux à faire que de te tenir installé tout droit
Muet, l’œil droit pansé, le sourire narquois
À guetter dans les couloirs étroits de chez moi?

Et tes dents sont le piano sur lequel s’abattent mes poings
découragés.


Jhxdjmnd;
dfeeeeeeeexsdmnnnnnnnnnnndfjenepart
iciperaipasàcettjmhxemachinejeneparticiperaipasjenfcg
eparticiperujhbvaipashjmydxzsjelejuresurtoutsurtoutjelejureiljdcffffffffffmmmmjd;





Qu’est-ce qu’un message de révolte s’il est écrit sur facebook?
Qu’est-ce qu’un appel au changement s’il est retransmis sur les ondes?
Qu’est-ce qu’un prophète s’il est accueilli à bras ouverts?


...

Tous ici rassemblés au dernier relais du cyberespace
Nous sommes les natifs de cet empire
Nous ne laissons plus aucune empreinte
Dans la salle des pas perdus
Nous respirons
ce qui reste de vérité
Personne ne connait personne
Nous tenons pour fait qu'ils sont parmis nous
Comment devait-on se sentir dans les chambres à gaz?
La frayeur diffuse dans les jours cloîtrés
Diffuse dans la poussière et la fumée
qui se dessine dans les rayons qui passent entre les stores
La frayeur diffuse entre nous
De celui qui pourrait bien être en train de se saisir de nous
À ses fins
Mais l’espoir… que les idées ne se cooptent pas…
L’espoir… de faire le bien de défaire les nœuds du mal
L’espoir… l'Espoir putain L’ESPOIR!

  T'es bien jolie, mais est-ce que tu fond sur la langue?
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 26 juil 2012 à 01:34 Citer     Aller en bas de page

Original et revendicatif !... Tout en caractère...

Chouette ! Un message crypté !

Décodé cela doit être ceci : "Je ne participerai pas à cette machine je ne participerai pas je participerai pas je le jure sur tout surtout je le jure ici".

Un texte qui mérite de dire ce que tu penses, même si on pense le contraire de ce que tu penses, ou si on pense à quoi tu penses, c'est ce que je pense. Bien pensé, non?



Vitalic.

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1044 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
26 février
  Publié: 26 juil 2012 à 04:02 Citer     Aller en bas de page

Un bon coup de gueule, putain, que ça fait du bien !!

  -
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
5238 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
26 février
  Publié: 26 juil 2012 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Une sainte colère. C'est rare ça fait du bien
Reste que ce monde virtuel est le notre et qu'on ne reviendra pas en arrière.
Merci pour le tract

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
MonCielEstCrypté


Penser l'impensable, Nommer l'inommable, Contester l'incontestable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
13 mars 2011
Dernière connexion
20 février
  Publié: 26 juil 2012 à 19:11 Citer     Aller en bas de page

Merci, vous autres!

Vitalic - Être ou ne pas être! Il faut penser pour être... autre chose que des robots. Penser pour panser nos plaies. Penser, c'est se pencher, s'épencher sur le vide entre nous. Pan sait qu'il est difficile de s'y retrouver dans le labyrinthe, mais être est la seule façon d'y trouver ce que nous sommes venus y chercher. Beau décryptage

Coldasice et Lacase : oui! il faut que ça fasse du bien! L'écriture n'est valable que si elle peut faire du bien. Je tracterai jusqu'à ce que mort s'en suive! Car c'est ma façon à moi d'exister ...

Pour ce qui est du monde virtuel... c'est lorsque le monde matériel tente de s'y imposer et non lorsque ce dernier s'impose (tout naturellement) au monde matériel que tout semble aller de travers...

Je crois voir la façon dont tu l'a vu, lacase, et ça me fait vraiment très plaisir de m'apercevoir qu'il peut être vu autrement qu'à travers les lentilles avec lesquelles je l'ai composé - celle de la liberté de presse!!

Je désire le dédier au grand et talentueux Topiary et à Bradley Manning...


Laissez moi ajouter un petit complément bien intéressant:

Dans le livre «Le magicien D'Oz», bien plus que dans le fameux film des années 30, la cité d'Émeraude est une vraie de vraie dystopie. Une des premières imaginées! Ce qui en fait, avec Métropolis et le tandem 1984 et Brave New World, l'un des grands pilliers du genre. En effet, les habitants de la ville sont forcés de porter des lunettes avec des lentilles d'Émeraude pour qu'ils voient en permanence la ville comme si elle était faite d'Émeraude! «Ne faîtes pas attention à l'homme derrière le voile.» peut bien être remplacé par «Voulez vous la marionnette de gauche ou bien celle de droite? Il n'y a pas de marionnettiste. Vous me faîtes rire avec vos théories de complot.» Lorsqu'ils trouvent le magicien, que je nommerais bien le «left-eye man» pour nous... l'entité qui regarde du haut de la pyramide... qui regarde de derrière le voile, ils comprennent le truc et s'aperçoive qu'il est un imposteur! «Allez me chercher le balais de la sorcière!» pourrait bien être remplacé par «Allez me chercher le turban d'Osama Ben Laden!» ... Une sorte de mission suicide. En espérant qu'ils ne reviennent pas. Et qu'ils ne disent la vérité à personne...


Merci de votre passage. C'est très apprécié.

  T'es bien jolie, mais est-ce que tu fond sur la langue?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 947
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0226] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.