Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 535
Invisible : 1
Total : 540
· trapanel · ori · La Brune Colombe · Muaddid
13154 membres inscrits

Montréal: 25 févr 17:24:21
Paris: 25 févr 23:24:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Enfant parent sans modèle Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
atouthasard


La vie est écrite dans les mots c'est mon trésor et mon tombeau (Gilles Vigneault)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
1534 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2004
Dernière connexion
13 juin 2013
  Publié: 3 févr 2008 à 00:28 Citer     Aller en bas de page

Enfant parent sans modèle

Prélude

Le devoir pour les yeux est de voir la misère
Amarrée sous l’hiver quand le froid est en terre
Il y a la chanson et aussi la façon
De vouloir un refrain à l’endos des leçons

Est écrit au cahier un mobile en béton
Faire l’amour à la mort on naît roi en prison
Le barreau d’un enfant était fait de ce ber
Copuler votre sort l’avenir c’est vos chair

Famille

Et le son est au cœur de ces cris de boisson
Faudrait voir que ce « gens » eut été un maçon
Le savoir à ses yeux était noir de prières
La marée est venue à deux doigts de ses pairs

Construisons la maison aux saisons de naguère
Parchemin est venu apporter la rivière
Le rapide est si lent pour le pauvre qui gère
Sa fortune en rêvant un peu plus sous l’an-vers

Une église en crayon une mine de rien
Est au plomb quand le soir fait mourir les enfins
Mais l’enfant qui dansait juste un peu ritalin
Sa mémoire est au quai voyageant sur deux fins

Enfance

Une veille à l’éclair de son génie malade
Une vieille en sa chair tricotant des ballades
Tout se dit à merlin surtout pas médecin
Au chevet de son œil un regard incertain

Va falloir opérer, car bon sens est utile
Étiez-vous argenté, mais surtout dans la file
Société à l’encan une vie c’est fragile
Questionnez vos pourquoi la réponse est agile

Départ

Quand parents sont si fiers de vouloir un enfant
Ils ont cru en chagrin que le deuil a un sens
Une larme au jardin est plantée dans leur cœur
Une fleur qui se sait si vivante à ses heures

Construisons nos maisons aux saisons de naguère
Parchemin est venu apporter des rivières
Le rapide est si lent pour les pauvres qui gèrent
Leur fortune en rêvant un peu plus que ces vers



 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1866
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0350] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.