Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 12
· monthery
Équipe de gestion
· Allantvers
13156 membres inscrits

Montréal: 25 mai 00:31:01
Paris: 25 mai 06:31:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Elle est partie en pleurant. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 9 juin 2005 à 06:35
Modifié:  7 avr 2010 à 06:37 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Par un beau matin ensoleillé
Je me suis levée;
Je ne sens plus la senteur de son parfum sur mon oreiller
Un lit vide, que de souvenirs du passé.

Je n'ai qu'un seul café
A préparer.
Pour la première fois depuis notre séparation
Les enfants sont partis chez lui avec aucune intention.

Ma petite étoile n'arrêtait pas de pleurer
Elle ne voulait pas y aller,
J'avais le cœur brisé
Et dans les bras de mon grand
Elle est partie en pleurant.

Mon fils ne voulait pas y aller;
Sans montrer mes sentiments je lui ai expliqué
Que papa avait besoin d'eux
Qu'il regrette et qu'il est malheureux.

C'est un adolescent
Il n'accepte pas
Que pendant tout ce temps
Ils les a abandonnés
Sans les appeler.

Ils ne sont partis que deux jours
Je m'ennuie de mes deux amours.
J'espère de tout cœur
Qu'il prendra ces deux jours pour réparer ces erreurs
Et pour eux, leur démontrer son amour.

Mon grand m'a dit:" t'inquiète pas
Je vais prendre soin de Jessica
Dans mes bras elle dormira"

J'ai le cœur brisé, Mais du fond de mon cœur,
J'espère qu'il sera capable de leur expliquer tout ce qu'il ressent,
Car les enfants ont besoin de leur papa,
Peut-être, vu que je ne suis plus là ,
Il prendra sa place et son rôle de père.
J'espère que les deux jours seront des jours inoubliables
Pour mes deux amours.
J'aimerais tant qu'il puisse les aimer
Comme un vrai papa.

 
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 9 juin 2005 à 06:45 Citer     Aller en bas de page

Touché en plein coeur de la maman que je suis

Mais tu as raison, ils ont besion de maman et papa

Que ces jours profitent à tous

Marie

 
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 9 juin 2005 à 06:51 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Marc et Marie
Je vous remercie d'être
venue.
Le poème que j'ai écris est
celui qui ma le plus fait pleurer
c'est tellement dure de les voir partir
et ne pas être capable d'arrêter leur pleurs
ma petite a tellement souffert
je ne trouve pas les bons mots pour
expliquer ma peine
je sais que c'est pas un poème
très beau mais je l'ai écrit avec mon coeur

merci à vous deux


Marie-Jo

 
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 9 juin 2005 à 06:54 Citer     Aller en bas de page


Le temps n'efface rien mais il aide...

Marie

 
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 9 juin 2005 à 06:59 Citer     Aller en bas de page

Merci Marie
Tu es toujours présente au bon moment
merci juste d'être là
Marie-Jo
xxxxxx

 
Un homme


Un bout de moi, pas le meilleur, mais le seul qui se mange !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
492 commentaires
Membre depuis
28 mai 2005
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 9 juin 2005 à 07:29 Citer     Aller en bas de page

C'est un très joli texte, mais je pense que oui, les émotions que tu voulais y mettre n'ont pas pu entrer entièrement. On peut ressentir combien il est difficile de laisser partir ces enfants, combien ces situations sont difficiles, mais c'est vrai que les mots n'ont peut être pas réussi à caputer tout ce que tu peux ressentir. Bon, j'avoue que ça se fait pas forcément de faire une telle critique, mais j'ose pour deux raisons :

La première, tu es une personne extrêmement sensible et l'écriture doit être pour toi comme un moyen d'extérioriser ce qui te ronge; si les choses ne sont pas dites assez fortement, elles sont restées au fond de toi et sont encore prêtes à te ronger.

La deuxième, j'apprécie énormément ce que tu écris, tu as une facilité, une aisance, une grâce même avec les mots, qui ne se ressent pas forcément assez dans ce texte. Trop personnel ? Peut être que le propre du poète est de se créer des problèmes et de les sublimer par l'écriture, de les rendre mille fois plus triste qu'ils ne le snt pour pouvoir se dire, en regardant sa vie : ben finalement, je suis pas si triste.

Et puis hop, j'ose même donner mes petites idées, même si encore une fois ça se fait pas :
Je pense que l'on peut voir la scène de deux façons : soit la solitude de cette mère, comme tu as décidé de le faire, mais le problème est que l'on parle tout le temps des enfants, comme si finalement ils étaient là, on a du mal à ressentir la vraie solitude. Ou alors, tu te places au moment où les enfants vont avec leur pères, entre ces deux parents qui ne s'aiment plus mais garde le sourire devant leurs enfants et les enfants qui pleurent au milieu... Une espèce de "passation" d'enfant, pour montrer peut être le côté des enfants-objets que l'on se partage après un divorce...

Ah oui, et puis, la matin n'est jamais beau et ensoleillé dans ce genre de cas :p Il est bien banal, si ordinaire, tristement monotone... mais pas magnifiquement inondé de la plus douce et délicieuse des lumières...

Il y a aussi des mots qui n'ont pas forcément besoin d'apparaître aussi : lorsque tu dis "séparation", cela fait comme si tu racontais l'histoire. Je pense encore une fois que le meilleur moyen pour aller au delà de la peine est de la rendre la plus tragique possible (je ne connais pas ton histoire, mais je me dis que si celà est vrai, alors tu dois utiliser ton don pour surpasser l'épreuve, pas pour simplement la décrire).

Oui, une dernière remarque : il y a dans la peremière strophe un côté de regret, comme si cet amour n'était pas totalement mort. Je crois qu'il faut jouer encore plus sur ça, vraiment montrer que cette persone se sent comme complètement seul, comme si elle avait tout perdu. Il faut jouer sur le contraste, sur cette maison vide des habituelles rires d'enfants, de ce silence qui tranche avec la douceur des réveils d'antan...

En espérant n'avoir pas trop abusé, je suis tout prêt à parler avec toi, et je tiens te dire que mon but n'est pas de te faire de mal, surtout pas.

Très amicalement

Thomas (qui lit et apprécie énormément ce que tu écris, et qui apprécie ausi toujours tes petits commentaires pleins de douceur )

  Ne me demandez pas si je vais bien. Je vais bien...
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 9 juin 2005 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Marie-Jo , merci pour ce cadeau ecrit avec ton coeur , ça se sent vraiment à la lecture.........

Psyché

ps: tres belle analyse de Thomas

 
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 9 juin 2005 à 08:21 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Thomas

Tu sais tout ce que tu ma dis
je le prend du bon côter
comme tu peux voir dans mon profil
je ne fais que débuter et ces vraiment
avec ce que je ressens que j'écris
je n'ai aucune technique mais j'apprend

J'ai vraiment une genre d'histoire assez spécial
et oui j'ai beaucoup de difficulté a les voirs
partir dans l'état ou ils ont car ces contre leur volonté
mais j'aimerais tellement qu,ils aillent une bonne relation avec leur père, car je trouve pour des enfants ils ont autant besoin de leur papa que de moi pour leur cheminement

C'est sure que cette amour est terminer mais elle
s,est terminer a cause d'une jalousie , que je ne pouvais
plus endurer et lui me dis qu'il m'aime encore et c'est peut-être pour ça quand j'écris je ressens deux sorte de sentiment de l'amour qui aurais si bien pu se développer encore plus fort et de la tristesse car j,ai pris une décision qui encore je ne sais pas si ça été la bonne

Merci j,ai bien aimé que tu me donne tes commentaire
Car si tu as pris le temps de m'écrire c,est que tu as apprécier et je t'en remercie

Et oui j'adore vraiment ce que tu écris tu as une façon
d'écrire qui me fascine

merci encore
Marie-Jo
xxxx

 
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 9 juin 2005 à 08:24 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Psyché

Merci encore à toi
qui viens me voir régulièrement
j'apprécie beaucoup
j'ai écris ce poème avec mon coeur

Merci
Marie-Jo
xxxx

 
Sims.
Impossible d'afficher l'image
On ne peut être frappé par la foudre plus d'une fois.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
2606 commentaires
Membre depuis
7 novembre 2002
Dernière connexion
11 août 2019
  Publié: 9 juin 2005 à 10:55 Citer     Aller en bas de page

Chère Marie-Jo
Il est facile de voir que tu écris pour te vider le coeur et pour partager tes malheurs, j'espère que celà te fait grand bien. Pour éviter d'avoir à rencontrer les contrintes de la technique pésie, tu n'as qu'à publier ces textes dans la section lettre ouverte ou ton journal.
L'important pour le moment, c'est le partage de ta douleur, alors, vas-y, crache le morceau si ça te fait du bien, les rimes et la technique litéraire, tu pourras t'y mettre quand le temps sera venu.

Je partage ta peine, Serge.

  Sims.
Un homme


Un bout de moi, pas le meilleur, mais le seul qui se mange !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
492 commentaires
Membre depuis
28 mai 2005
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 9 juin 2005 à 14:04 Citer     Aller en bas de page

Hihi ! Je suis assez d'accord avec Sims. Si tu as besoin d'extérioriser un sentiment qui te ronge, ne t'enferme pas à l'écrire sous forme d'un poème. Je pense que la prose est là pour sortir les émotions sans leur mettre de barrières, alors que le poème est plutôt là pour inventer des mondes, tristes, merveilleux, avec tout ce que l'on peut y mettre. Mais je pense qu'il est très dur d'être autobiographique dans un poème triste.

Je pense qu'en l'écrivant, tu as du te forcer pour certaines rimes, et tu as perdu un peu de la violence que tu voulais mettre dans tes mots. Tu as une aisance à la plume, laisse la glisser plus librement sur de la prose, je suis sûr que tu arriveras bien mieux à libérer ton coeur

Pour ma part, je vais me mettre sur mon lit et réfléchir à la question ! Après tout, c'est bien beau de critiquer, mais si on est pas fouttu d'y arriver

La poésie, c'est l'art de s'inventer des vies tristes pour s'émerveiller de celle que l'on a. La prose, c'est l'art de cracher ces noeuds que l'on a dans l'estomac pour continuer à espérer et à sourire

Thomas

  Ne me demandez pas si je vais bien. Je vais bien...
Jo


«Le baiser est le petit point rose que nous mettons sur le «i» du verbe aimer...» Cyrano
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2966 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2003
Dernière connexion
1er octobre 2014
  Publié: 9 juin 2005 à 17:03 Citer     Aller en bas de page

Je suis moi même une jeune adolescente et j'aurais beaucoup de mal à mis faire si mes parents se séparaient un jour... Réaction normale d'un ado... Seul le temps saura lui montrer que même si son père ne vit plus avec vous, il sera toujours présent peut-importe la situation...
Très beau poème.
Amitiés.
Johanny

  ~ Je L'aImE à MoUrIr ~
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 10 juin 2005 à 07:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Serge
tu sais tout mon cheminement
Que présentement je fais c,est bien
En partie un peu grace à toi
Pour moi tu es un vrai ami
Et je t'apprécie énormément
Merci d'être là et de me lire

Gros bisous
Marie-Jo


Bonjour Broken
Merci beaucoup d'avoir laisser
Ta trace sur ce poème
Qui me fais mal
J'apprécie tes mots
Bisous
Marie-Jo
xxxx

 
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 10 juin 2005 à 07:29 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pascal
Merci d'être là


Marie-Jo


Bonjour Thomas
Sa ma fais tellement de bien
D'écrire ce que je retiens au
Fond de moi
Alors je dirais ces noeuds
Que j'ai dans l'estomac
Commence tranquillement
À se défaire

Merci
Marie-Jo
xxx


Bonjour ma petite Jo

Tu vois tu es une jeune adolescente
Et et ta réaction serais surement la
Même que mon fils il est bouleversé
C'est ce qui me fait mal car j'aurais
tellement aimé qu'il n'aille pas à passer
à travers cette situation causé par les
adultes
Merci à toi

Marie-Jo

 
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 10 juin 2005 à 07:32 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Franck
Tu as totalement raison
J'aimerais tellement qu'il
M'oublie et qu'il prenne
Son role de papa
Au lieu de s'occupper de moi
J'espère qu'un jour il comprendra
Et qu'il ne seras pas trop tard

Merci à toi
Bisous
Marie-Jo

 
GENTLEMAN


Il n'y a pas plus beau poème que les mots
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
2490 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2004
Dernière connexion
22 octobre 2019
  Publié: 10 juin 2005 à 19:29 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Marie-jo,

Je ressens très fort ce poème que tu as écrit avec tout ton coeur de maman

Je désire te féliciter de faire partie de ces femmes qui malgré les dégats d'une séparation,souhaitent que les enfants continuent de voir leur père car tu es conscientes que leur relation père/enfants est nécessaire à leur équilibre!

Rien que pour celà,je te dis bravo!

Bises
Joël
GENTLEMAN

  ..Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains,transforme-les en caresses..[Jacques Salomé]
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 10 juin 2005 à 23:33 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Joel

Merci d'être passé me voir
Tu vois ma pensée sur la vie
Même si moi et lui sa ne fonctionne
Pas je crois que les enfants non pas a
subir ce que nous vivons et si ça pas fonctionner
moi et leur père bien ce n'est pas de leur faute

même si très souvent il a été méchant avec moi
jamais je ne serais capable de parler contre leur
papa ,
car ils en ont besoin, présentement ils ont très
faché contre lui mais je fais beaucoup d'effort pour
que tout s,arrange et là la balle est dans le camp
du papa c,est à lui maintenant d'essayer d'avoir
une bonne relation avec ses enfants,
et je pense
que si je ne suis plus là , peut-être la relation
va changer et ils pourront l'aimer
mais maintenant il
a des preuves à faire a mon plus vieux et a part parler avec lui et de lui dire de lui laisser une chance je
ne peu pas rien faire d'autre

Mais tu sais ce que j'aimerais le plus aux monde
C'est de le voir heureux avec ses enfants
et qu'ils reviennent de leur père en me disant
Ho! Maman comme ont c'est amuser avec papa
c'est mon plus grand rêve pour mes enfants

Je n'ai pas donner naissance à mes deux
amours pour qu'un jour les voir malheureux
à cause d'une séparation

lolll j'ai parler beaucoup
Merci Joel
Marie-Jo


 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5972 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
27 avril
  Publié: 11 juin 2005 à 04:54
Modifié:  11 juin 2005 à 04:55 par Andjik
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Marie-Jo,
je lis ton poème et je vois que l'émotion l'a emporté sur l'art. Et j'en suis heureux, parce qu'il est trop de textes rigides à mon avis sur le site.
La technique poétique viendra avec le temps, lorsque tu (s)auras dominé ta peine. Donc je ne m'inquiète pas à ce niveau!

Pour le contenu, le divorce est hélas une triste réalité! Tout ce que je peux faire pour y remédier, est de prier bien fort que ça m'arrive pas! Et de me promettre de tout faire pour que ça n'arrive... Je sais pas moi, si ça arrive, ne pas avoir de regrets!

Et ce sont les enfants qui en souffrent, d'un manque d'affection masculine ou féminine! C'est aussi le petit ami de la fille qui en souffre (j'en sais quelque chose)

C'est une situation difficile! Je te ne peux que te souhaiter bcp de courage, et d'être la meilleure mère au monde pour tes enfants!

Voilà, amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 11 juin 2005 à 14:16 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Yvano

Merci pour tes commentaire
toujours aussi encourageant
merci d'être là
Marie-Jo
xxxx

 
Kimy


On finirait par devenir fou ou par mourir si on ne pouvait pas pleurer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
78 commentaires
Membre depuis
22 mai 2005
Dernière connexion
14 juin 2007
  Publié: 13 juin 2005 à 04:06
Modifié:  13 juin 2005 à 04:11 par Kimy
Citer     Aller en bas de page

Très beau poème,j'espère qu'il leur donnera l'amour que les enfants attendent d'un père.Ta peine se ressent beaucoup dans ce poème,je suis une âme très sensible et je suis encore tout émue par ton poème je le mets dans mes favoris....
Amicalement.
Kimy.

  Ce n'est pas parce que on est handicapé qu'on est différent car nous sommes tous différents.
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 13 juin 2005 à 06:57 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Kimy
Je suis ému moi aussi
qu'il t'es plus et que
tu le met dans tes favoris
Merci beaucoup
Marie-Jo

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2141
Réponses: 20
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1457] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.