Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 84
Invisible : 1
Total : 85
13211 membres inscrits

Montréal: 18 mars 20:15:28
Paris: 19 mars 01:15:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Le coin de la technique : La grammaire :: Essai sur la Conjugaison: son existence (1) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 15 sept 2009 à 15:44
Modifié:  10 oct 2011 à 11:54 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Essai sur la conjugaison : son existence




Le Français est constitué de beaucoup d'ennemies: il y a principalement l'Orthographe, la Grammaire et la Conjugaison. Souvent, cette dernière provoque des « aaaaah beerk ! », « j’aime pas la conjugaison, c’est dur ! » etc. On se demande d’ailleurs pourquoi elle existe celle là; c’est chiant, en plus ce n’est même pas constant, il y a plein de règles, on se mélange les pinceaux, c’est la galère… Bref ! Elle nous pourrit l'existence!


Je crois que pour comprendre la Conjugaison, il faut tout d’abord se mettre dans la tête qu’elle nous sert de repère dans le temps. Faites une petite comparaison avec les Mathématiques si cela peut vous aider : les chiffres, on en a besoin pour donner du concret à une situation (paradoxal non, quand on sait que les mathématiques sont abstraites… Mais ceci est un autre débat ), on s’est servi des Maths et de sa cousine la Physique pour donner une dimension au Temps. En Français, c’est pareil : Pour se repérer, on a casé trois temps principaux : le Passé, le Présent, le Futur. Jusque là, vous me suivez. Et on se dit finalement « ah, la conjugaison, finalement, c’est pas si nul, au moins je peux parler et me faire comprendre ! ».


Oui, c’est bien beau tout ça, mais pourquoi y a plusieurs passés, plusieurs futurs et un seul présent ? On en revient au même avec les maths : tout est relatif. Vous avez sans doute déjà vu en cours le petit schéma où le professeur s’amusait à placer les différents temps, eh bien voilà, c’est la même chose que si vous deviez placer des chiffres sur une ligne, avec le 0 au milieu : pour résumer, le 0 correspond au présent, tous les futurs correspondent au chiffres positifs : 1, 2, 3...; tous les passés, aux chiffres négatifs : -1, -2, -3... S'il y a plusieurs passés et plusieurs futurs c’est pour mieux nous repérer dans l’espace temps, pour mieux nous exprimer, pour mettre aussi en avant des choses aux importances différentes.


Enfin, là je n’ai parlé que des temps en général, je n’ai pas évoqué les différents modes… Je sens venir les « aie, aie, aie, c’est quoi ça ??? »
Je vous évoquerai cela dans un prochain chapitre, digérez d’abord ce petit paragraphe…

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
651 poèmes Liste
18562 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
3 février
  Publié: 15 sept 2009 à 15:49 Citer     Aller en bas de page



Moi j'attends le chapitre sur la conjugaison relativiste... que vous maîtrisez si bien mam'zelle




*C'est quand on attaquera les nombres complexes ?^^ *

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Bébinou


L'amour est le gouffre de l'ennui
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
987 commentaires
Membre depuis
7 juin 2009
Dernière connexion
12 décembre 2012
  Publié: 16 sept 2009 à 08:39 Citer     Aller en bas de page

pffffff!
La maîtrise de la langue française, c'est quelque chose.....

  Bébinou
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 17 sept 2009 à 06:06 Citer     Aller en bas de page

Pour moi les plus complexes sont les subjonctif et conditionnel passés.
C'est pourquoi je les évite !!!

 
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
254 poèmes Liste
5026 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
21 novembre 2018
  Publié: 18 sept 2009 à 06:30 Citer     Aller en bas de page

j'en reviens pas, tu nous parles de maths, c'est un grand jour

pour pousser la comparaison, je dirais que si une langue était purement logique, il n'y aurait pas d'exceptions, mais elle serait moins vivante aussi, la vie contient un savant mélange de logique et de chaos

bravo ...

  La musique danse, la poésie chante
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 21 sept 2009 à 14:56 Citer     Aller en bas de page

Eric: j'en parlerai, j'en parlerai !!! Et euh les nombres complexes... Euuuh là j'ai mal à la tête...

Maman: c'est sûr, personne ne peut la maîtriser entièrement!

Carole: ce sont les deux Modes les plus chiants, normal !

David: une première hein? Moi parler de maths ! Finalement mon beau-père avait raison: les maths c'est du français... Une langue n'est pas entièrement logique, les Modes en sont la preuve principale !

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
254 poèmes Liste
5026 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
21 novembre 2018
  Publié: 25 sept 2009 à 06:48
Modifié:  25 sept 2009 à 06:51 par chimay
Citer     Aller en bas de page

le brave homme

les maths, les partitions musicales sont des exemples parmi d'autres de langages spécialisés, permettant de représenter en une ligne des concepts qui prendraient des pages en français ou dans une autre langue générique

un langage informatique en est un autre exemple, une boucle évitant de réécrire 1000 x un texte qui ne varie presque pas

toi qui aimes illustrer, j'y viens : en plus de l'aspect artistique, on peut voir le dessin comme une langue générique et en même temps flexible, puisqu'elle s'adapte naturellement au sujet qu'elle traite, pour le décrire de la façon la plus concise (ou la plus élégante) possible

tu as le don de lancer des débats fascinants, je m'arrête avant d'inonder le flux

  La musique danse, la poésie chante
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1521
Réponses: 6

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 984/13204

8.6%
 
 85 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.5%
 
 74 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5%
 
 49 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

16.1%
 
 158 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.9%
 
 107 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 190 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

30.9%
 
 304 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0756] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.