Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 9
Invisible : 0
Total : 9
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 20:38:22
Paris: 17 oct 02:38:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: Pour Sylvie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
♥Ange Noir


C'est comme si ça avait toujours fait partie de moi, comme si j'avais trouver ce qui me manquait...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
315 commentaires
Membre depuis
3 juin 2005
Dernière connexion
30 mai 2018
  Publié: 6 nov 2007 à 17:58
Modifié:  25 jan 2010 à 13:32 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Salut Sylvie.
Je voulais juste te faire part de comment je vis ça d’être dans un autre groupe cette année encore et je préfère l’écrire. (Sans doute plus facile pour mon petit coeur )
J’adore les gens qui m’entourent, c’est vrai et je ne peux pas le nier, mais mes anciennes coéquipières me manquent beaucoup, je m’ennuie beaucoup du temps où l’on était Julie Carol-Ann et moi... on était inséparables... C’est sûr que la danse est et restera toujours ma raison la plus intense de mes sourires, mais ces temps-ci, c’est bizarre à dire ,mais je suis moins heureuse qu’avant... j’ai peur de quelque chose que j’ignore... j’ai EXTRÊMEMENT de la difficulté à m’adapter un peu partout... et ce depuis que je suis haute comme 3 pommes...
Je croyais que cette fois-ci ce serait différent... mais j’ai peut-être eu tort... en fait, j’ai peut-être peur de trop m’attacher encore parce que je ne sais pas ce qui m’attendra au bout de tout ça.
Je vous aime tellement au fond que j’ai peur de l’avouer, comme ça je me dis que si je vous perds cela fera sans doute moins mal... mais ça servirait à quoi au fond de tout cacher ainsi?
J’essaie juste de me protéger du mieux que je peux, j’ai peut-être trop eu mal avant que ça en est devenu un moyen de défense...
Mais je te suis reconnaissante d’une chose, c’est de m’avoir ouvert les yeux, et je t’en remercie...merci de m’avoir poussée, je me rends compte maintenant de la chance que j’ai eu que tu m’aies poussée ainsi... je suis chanceuse d’avoir des gens merveilleux comme vous derrière moi, tu m’as juste démontrée que je devais continuer dans cette direction, et que c’est vraiment ce qui me tient le plus à coeur... je n’y crois simplement pas que pour une fois j’ai trouvé quelque chose de bien pour moi.
J’ai peur de ne pas être à la hauteur de la place de choix que tu m’as offerte... être à la hauteur de quoi au fait? Je l’ignore, mais j’ai extrêmement peur de l’inconnu donc... c’est peut-être une des raisons qui me fait encore douter... mais je veux te dire une chose, ne doute jamais de mon amour pour la danse, et de mon amour pour vous, sinon je ne serais pas ici... je ne sais pas combien de fois j’aurai à te dire merci et à quel point j’ai une confiance aveugle envers vous, mais j’espère que vous le comprenez... je ne suis pas naïve, je sais que la danse peut m’apporter quelque chose de bien, mais ces temps-ci c’est simplement plus dur, et lorsque la poussière sera tombée, je retrouverai sans doute mon sourire comme avant.
Je t’aime beaucoup Sylvie et mille fois merci ne serait pas assez pour te faire comprendre à quel point vous m’avez sauvé la vie...
Ta petite Marie-Pier
XXXXXXXXXXX

  Mεяячε♥
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1626
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0279] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.