Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 152
Invisible : 0
Total : 152
13279 membres inscrits

Montréal: 21 oct 23:21:21
Paris: 22 oct 05:21:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: Tout est dit, c'est fini. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Yana


J'étais à peu près, je suis exactement la femme que j'espèrais !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
260 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 octobre 2012
  Publié: 15 nov 2006 à 12:40
Modifié:  1er juin 2009 à 03:27 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Elle en a mis du temps, mais aujourd'hui elle a compris. C'est pas une bombe qu'elle a pris en pleine face, mais carrément une mine antipersonnel. Comme à son habitude elle encaissera.
Quand la colère fait place à l'indifférence c'est que le point de non retour a été atteint.
Elle croit que tout change, mais seule elle a changé.
"Elle" c'est moi ...

J'avais cru lire dans tes yeux que tu m'aimais,
Que tu rêvais de nous, de nous 2 au sommet.

Je sais, des fois j'ai trop de rêves en tête,
C'est pas une raison pour que je prenne perpét' !

Un coup j'vais, un coup j'vais pas,
Un coup je sais, un coup j'sais plus, du coup j'sais pas

Un coup j'te hais, un coup on s'sépare, un coup j't'aime
Un coup tu sais, un coup de trop, un coup de haine.

Tu s'ras déçu ailleurs,

J'te connais par cœur, t'façon c'est moi la meilleure !

Le pire ça doit être ça, savoir qu'on va droit dans l'mur, fermer les yeux et foncer dedans sans retenue.
J'le voyais venir, c'est peut-être pour ça que ça ira mieux demain... du moins je l'espère, parce que c'est déjà ce que je me suis dit hier.


Et alors !? Et maintenant !?

Ferme ta gueule et pleure, ça passera (ou pas)



Tout est dit, c'est fini

  assurement.skyblog.com
TheDream


Il y a la musique, et ce que l'on en fait.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
515 commentaires
Membre depuis
5 février 2006
Dernière connexion
8 août 2018
  Publié: 15 nov 2006 à 13:38
Modifié:  15 nov 2006 à 13:39 par TheDream
Citer     Aller en bas de page

"J'avais cru lire dans tes yeux que tu m'aimais,
Que tu rêvais de nous, de nous 2 au sommet"

Et tu n'es pas la seule à s'être trompée, au combien de personnes...
Moi même...

C'est un texte très poignant, félicitation

Amicalement.

  Miles after miles ...
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août
  Publié: 26 nov 2006 à 04:56 Citer     Aller en bas de page

la vie n'est pas un long fleuve tranquille.....mais il faut le croire....

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1977
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0459] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.