Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 322
Invisible : 0
Total : 323
· Cidnos
13090 membres inscrits

Montréal: 24 mars 15:57:02
Paris: 24 mars 20:57:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Nuit reptile (pseudo-sonnet) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
17466 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 mars
  Publié: 17 avr 2006 à 04:35 Citer     Aller en bas de page

C'est juste après le soir, à l'heure des prières
Aux slows des encensoirs, au tango lent des corps
Quand sombrent les miroirs de leurs muets décors
Au puits du désespoir d'où la peine est guerrière

C'est juste avant minuit, roulent comme rivières
Les serments qui s'enfuient et les passés accords
Là, on cherche les fruits de nos anciens records
Sans voir les court-circuits des rêves en civière

C'est juste un incendie dont les braises soupirent
Et que nul n'a prédit, car né de l'intérieur
Morphée s'est interdit, devant elle inférieur

C'est juste cette nuit, le noir n'est en rien pire
Que celui des réduits où s'étouffe l'alarme
Sans silence et sans bruit, coule venin des larmes


A Anthony
17 Avril 2006

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 17 avr 2006 à 04:46 Citer     Aller en bas de page


Que les larmes apaisent cet incendie, non pas pour l'éteindre .... juste pour l'apaiser un peu.

Je pense à toi...

Loup

  http://papemich.free.fr/
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
254 poèmes Liste
5026 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
21 novembre 2018
  Publié: 17 avr 2006 à 04:48 Citer     Aller en bas de page

c'est juste entre deux slows entre eau froide et eau chaude, quand le sommeil ne veut pas venir et qu'on erre dans le délire ... un sonnet plein d'émotions, Vinie

  La musique danse, la poésie chante
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
9 mai 2018
  Publié: 17 avr 2006 à 07:08 Citer     Aller en bas de page


"C'est juste un incendie dont les braises soupirent
Et que nul n'a prédit, car né de l'intérieur..."

J'ai aimé cette lecture, vraiment.




amitiés

dav

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
17466 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 mars
  Publié: 24 juil 2006 à 14:11 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous pour vos passages si chers à mon coeur, pour votre sensibilité à mes etats d'ame

Vous embrasse
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
17466 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 mars
  Publié: 17 nov 2008 à 13:42 Citer     Aller en bas de page

Merci Dominique

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3276
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0320] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.