Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 241
Invisible : 0
Total : 241
13173 membres inscrits

Montréal: 10 août 21:37:50
Paris: 11 août 03:37:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Seul dans un monde inconnu Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 19 avr 2006 à 19:21
Modifié:  31 mai 2006 à 04:16 par matin calme
Citer     Aller en bas de page

Pas plus haut que 3 pommes pourtant je me rappelle
Le premier jour de mon arrivée dans la capitale
Je sortais de ce monstre volant d'acier si glacial
Très inquiet de mon sort dans ce périple irréel

Avec mes petits jouets bien serrés dans les mains
Qui furent l'unique réconfort, l'héritage de ma nation
Je suivais ce trop long couloir gris de fiction
Sans savoir que ma vie prenait un autre chemin

Une angoisse jaillissait du passé, un terrible doute...
La déchirure toujours béante qui ne veut cicatriser
Aujourd'hui encore ma gorge se noue rien que d'y penser
Le jour où les miens m'ont abandonné au bord de la route

Je me sécurisais tant bien que mal entourés des landaus
Mes seuls liens qui me rattachaient à mes origines
Ces frères et soeurs qui étaient aussi sans racines
Mais trop petits de voir ma peur devant ce monde nouveau

Une foule est venue près de nous, leur tête étrange
Regards impatients, un essaim de personnes autour de moi
Ces yeux bleus, ces cheveux blonds, ces visages en émoi
Heureux de m'adopter, épiant mon sourire en échange

J'ai réalisé que ces gens étaient mes nouveaux parents
Triste et résigné, j'ai su que je perdais à jamais mes amis
A des milliers de kilomètres de ma naissance, de mon pays
Seul avec mes jouets en bois, seul avec mes souvenirs d'enfant...

 
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 20 avr 2006 à 05:57 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton commentaire Youhurtme.

Bise
Sté

 
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 20 avr 2006 à 06:50
Modifié:  5 mai 2006 à 08:11 par matin calme
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Maryjo,

Ne t'inquiète pas pour moi tu sais, je me sens très bien. Merci

J'avais envie de décrire que dans la tête d'un petit garçon de 8 ans arrivant à l'aéroport, accompagné de bébés aussi à adopter, de voir pour la première fois des gens qui ne ressemblent pas du tout à lui. C'était une atmosphère bizarre et certainement un second déchirement dans ma vie... C'était bien mes premiers sentiments que je ne peux l'oublier...

Merci de ta gentillesse Maryjo



Sté

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5972 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 22 avr 2006 à 08:24 Citer     Aller en bas de page

Un dépaysement, un éloignement, une aliénation. Mais le poète en toi est plus fort que ces marées!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 22 avr 2006 à 11:23 Citer     Aller en bas de page

C'est gentil ton commentaire....

Merci Yvano de ton passage

Sté

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9631 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
17 avril
  Publié: 23 avr 2006 à 07:27 Citer     Aller en bas de page


Ton passé a forgé l'être que tu es aujourd'hui...

Je suis émue par ma lecture..

Loup

  http://papemich.free.fr/
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 24 avr 2006 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Ces deux lignes de textes me font très chaud au coeur,
tes mots qui me donnent des ailes pour continuer à écrire et j'espère progresser... Merci beaucoup Loup.



Sté

 
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 25 avr 2006 à 14:57 Citer     Aller en bas de page

Merci Maryjo de ta présence et de ton message toujours positif



Sté

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août
  Publié: 12 mai 2006 à 06:30 Citer     Aller en bas de page

Je note que ton déracinement est bien plus douloureux que le mien....

LES DÉRACINES

comment peut-on agir ainsi....
beaucoup de ressentis et d'émotions dans ce texte....
mais la vie trouve toujours son chemin, et tu as le tien

Amitiés

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 12 mai 2006 à 07:15 Citer     Aller en bas de page

La pauvreté, l'impuissance de ces parents font ce geste inévitable, oui on peut dire atroce mais je n'ai pas de colère, de rage envers eux.
L'incompréhension de l'abandon m'a donné de la compassion en grandissant.
Ouiiiiii je dis merci à la vie et merci à mes vrais parents

Merci beaucoup de ton message Poète Guido

Amitiés,

Sté

 
Marie-Michelle


Je t'aime.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
780 commentaires
Membre depuis
21 avril 2006
Dernière connexion
15 novembre 2011
  Publié: 30 mai 2006 à 15:00 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème. Très triste aussi.

Bravo!


Amitiés, Mawie-Mimi

 
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 31 mai 2006 à 04:22 Citer     Aller en bas de page



Pour toi Marie

 
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 5 juin 2006 à 06:36 Citer     Aller en bas de page

Je ne pourrais jamais oublier ces moments du passé...

Merci Mélusine de ta douce présence



Sté

 
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 7 juin 2006 à 03:49 Citer     Aller en bas de page

Je suis très loin d'être un écrivain mais seulement un homme qui veut faire partager son monde et son passé.

Merci de ton passage J-M

 
Once-upon-a-time


Tu peux prendre la route qui mène aux étoiles; moi je prendrai celle qui me délivrera du mal
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
34 commentaires
Membre depuis
5 mai 2006
Dernière connexion
8 août 2007
  Publié: 14 juin 2006 à 12:50 Citer     Aller en bas de page

"Tu vis dans tes souvenirs, il faut que tu ailles de l'avant" Voilou ce que m'a dit mon psy il n'y a pas si lgt, et à ce que ton poème m'a fait penser!!

Je te remercie pour tes commentaires sur mes poèmes...

Et voulais juste corrigé une 'tite chose, je ne suis pas encore poétesse, loin de là! Mais ça m'a touchée... mici

Ely

  ely
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 15 juin 2006 à 05:43 Citer     Aller en bas de page

Mici de ton conseil Ely, tu as un bon psy . Pour ma part, mon passé m’a permis de forger une base solide dans ma vie d’homme. C’est ça le plus important pour moi.

Je vais te répéter que tous ceux qui sont sur ce site ont une âme de poète et je persiste et signe ; merci jeune poétesse de ta présence.


Sté

 
Reunionlover


"Ceux qui ne tue pas, te rend plus fort" "Qui ne tente rien n'a rien" "On ne vit qu'une fois"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
30 août 2006
Dernière connexion
19 novembre 2006
  Publié: 19 nov 2006 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

C'est à la fois douloureux de lire ce poème mais aussi très beau du fait que tu puisse avoir ça qui te différencie des autres et que tu arrive néanmoins à le partager par ce poème.

C'est une expérience poignante mais tellement symbolique d'une vie qui est la tienne et je trouve que tu exprime clairement ton état d'esprit.

C'est parfois dans la difficulté que l'on réussie à accomplir des
chef d'oeuvres, personnellement je pense que tu en es l'exemple type.

  ADV "Ne me juge pas sans savoir, seul ton savoir me jugera"
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 29 nov 2006 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

Merci bcp pour le compliment

Amitiés

Sté

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 8488
Réponses: 17
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0410] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.