Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 421
Invisible : 0
Total : 425
· Lucie Granville · Rose-Amélie · Dacie · ori
13149 membres inscrits

Montréal: 24 févr 11:57:06
Paris: 24 févr 17:57:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Premier matin d'école Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
31 octobre 2019
  Publié: 7 mars 2008 à 10:48
Modifié:  7 mars 2008 à 10:52 par (...)
Citer     Aller en bas de page

Premier matin d’école


Je me souviens ce matin froid de septembre
Sur le chemin de l’école le jour de la rentrée
Nous étions tristes et nos cœurs tendres
Étaient serrés des souvenirs d’un bel été

Maman nous regardait nous éloigner
Je la revois nous faire signe de la main
Nous crier de prendre soin
De nos cartables de nos cahiers

Je ne voulais pas me retourner
Pour cacher tout mon chagrin
Je regardais le vague au loin
En maudissant cette journée

A quoi bon le calcul les récitations
L’orthographe et la grammaire
Si maman est seule à la maison
Pour faire tout ce qu’elle a à faire

Je me souviens de notre retour
Au soir du premier jour
Maman était à la fenêtre
Je l’aurais distinguée à des kilomètres

Nous avons couru mon frère et moi
Pour être plus vite dans ses bras
Et lui dire ce qu’elle voulait entendre
Que nous étions heureux d’apprendre

Aujourd’hui quand je vois des enfants
Qui marchent sur le chemin de l’école
Je pense à toutes ces mamans
A tous ces gamins…à mes idées folles…

Je me dis qu’il était bon le temps
Où je courais à perdre haleine
Pour être dans les bras de maman
Pour être dans les bras d’une reine

 
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 7 mars 2008 à 11:10
Modifié:  7 mars 2008 à 11:11 par Hassan
Citer     Aller en bas de page

Il n y a pas comme celle-là ... elle est l'âme de la reine future.

Plein de tendresse ... j'ai beaucoup aimé, mon poète

Poétiquement, ton lecteur

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 février
  Publié: 7 mars 2008 à 11:46 Citer     Aller en bas de page

Plein de souvenirs, de tendresse, et de souvenirs qui remontent à la surface... Alex

 
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3770 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
15 février
  Publié: 7 mars 2008 à 12:01 Citer     Aller en bas de page

Pffttttt ! C'est ben loin tout ça mon p'tit Sergio... Mais ça remonte des fois quand j'ai peur la nuit !!!

  Carpe diem...
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2336 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
10 décembre 2019
  Publié: 7 mars 2008 à 12:25
Modifié:  7 mars 2008 à 12:26 par saldday
Citer     Aller en bas de page


C'est comme un souffle arracher aux
souvenirs...L'enfance....que j'aime!

de cet instant


amitié Saldday.

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 7 mars 2008 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Un coup de coeur pour ces vers emplies de réalisme tendresse et nostalgie.
Si bien écrit !
Merci l'espace de quelques instants un vieux film d'enfant a défilé sous mes yeux.
Amitiés Cathy

 
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
31 octobre 2019
  Publié: 9 mars 2008 à 04:11 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous, chers amis poètes, d'avoir visité ce "petit poème" sans prétention sauf celle de se remémorer "la communale" et sa maman...

 
poète à ses heures


La poésie exprime tout haut ce que chacun ressent tout bas.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
290 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2007
Dernière connexion
13 avril 2011
  Publié: 9 mars 2008 à 11:34 Citer     Aller en bas de page

ha l'école je n'aimais vraiment pas ça. Mieux valait être avec maman. Çà m'a rappelé des souvenirs.

merci et à bientôt

 
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
31 octobre 2019
  Publié: 9 mars 2008 à 13:32 Citer     Aller en bas de page

Merci Poète à tes heures d'être passé sur ce passé !

 
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
31 octobre 2019
  Publié: 10 mars 2008 à 13:52 Citer     Aller en bas de page

JB,

Merci d'être venu aussi à ce "petit texte".
(Hai fatto bene, bello !... eh oui, je vois ta photo !)
A bientôt !

serge

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1961
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0563] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.