Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 40
Invisible : 0
Total : 44
· Soliste · doux18 · Chlamys · walikan
13159 membres inscrits

Montréal: 18 août 09:28:09
Paris: 18 août 15:28:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Impromptu... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 25 avr 2006 à 09:34
Modifié:  22 août 2009 à 13:12 par (...)
Citer     Aller en bas de page


Qu’y pourrais-je à pleurer mes mots sur le papier
Quand l’espoir se fourvoie sur le spleen qui s’accroche ?
J’ai crié, j’ai hurlé, me tenant de plier
Las je suis condamnée à rengainer mes croches !
Des phrases à tout va, des phrases pour quoi faire ?
Vous conter mon bonheur quand le malheur insiste ?
Maudite soit la vie qui traîne ses misères
Damnés soient les désirs à leurs soifs pessimistes !

Mon corps ne croit plus rien que le feu qu’il endure
Le mal qui coule en lui le prend obstinément
Voyez-le se courber ! Mais quelle piètre allure !
Il s’écroule sans peine aux hourras alarmants
Quand bien même combattre au fatum qui persiste
Battrait vers la retraite une armée d’infamies
L’esprit ne se convainc que la flèche résiste
Sur la balance amère empesant l’ennemi !

Ô essence putride aux desseins avouables
La chair est bien trop faible à porter tout ce poids
Mon âme endolorie, endémie d'ineffable
Voyez-la se périr aux affres de sa foi !
Entendez le cri sourd qui gronde dans mes veines
Quand mon sang qui se tait noircit toute pudeur
Ténèbres ouvrez-vous ! Ouvrez-moi la grand scène !
Pour y jeter mon blues, que loin de moi il meure !


© LR

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 25 avr 2006 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup la façon dont tu écris. Merci encore pour un texte encore magnifique où l'on ressent tant d'émotion.
Je pense que chacun ressent la même chose que toi à un moment ou à un autre et j'espère pour toi que "(ton) blues loin de (toi mourra)"
Bon courage.
Au plaisir de te lire,
Amitiés

Plume d'Ange

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
yayane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2006
Dernière connexion
3 juin 2016
  Publié: 25 avr 2006 à 10:44 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui me "colle" au corps...

Des mots tellement vrais pour des maux tellement forts...

Tu à l'art d'interpréter si finement les choses, ta plume est tellement belle, tellement imagée, qu'à chacune de mes lectures, tu me touches inexorablement...

Merci

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 25 avr 2006 à 12:47 Citer     Aller en bas de page

Une révolte contre ce qui nous révolte au fond de soi : la pluie coule des gouttes acides et l'aigreur se dissipe...

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
aeligwen


toujours avec le coeur ainsi est ma devise ainsi est mon chemin.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
16 mars 2006
Dernière connexion
30 août 2017
  Publié: 25 avr 2006 à 14:41 Citer     Aller en bas de page

des mots poignant transcrivant la douleur avec brio
merci a vous pour vôtre écrit

  je vous porte dans mon coeur
Nicolas Reuge

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2004
Dernière connexion
9 septembre 2017
  Publié: 25 avr 2006 à 15:57 Citer     Aller en bas de page

Ah celui-ci il prend aux tripes !
J'ai particulièrement apprécié, grand bravo !!



Nicolas

  Electron libre, un point c'est tout.
patrick dabard
Impossible d'afficher l'image
Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
6515 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
6 novembre 2016
  Publié: 26 avr 2006 à 08:34 Citer     Aller en bas de page

C'est paradoxal de dire d'un texte qui exprime tant de souffrances qu'il est beau.
Bisous.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 27 avr 2006 à 18:12
Modifié:  23 févr 2007 à 17:08 par (...)
Citer     Aller en bas de page

L'orage s'est calmé...

Merci beaucoup de ton passage Magalie..

--------

Merci pour la lumière , je l'ai vue...
La vie.. sera là elle aussi...

--------

Sensible Yayane, merci de t'être posée ici..

--------

Nemesys, un grand merci à toi...

--------

C'était un fluide glacial mais sans trait d'humour..
Merci beaucoup Oz..

-------

Ou une révolution intérieure Yvano... quand tout nous dépasse.. outre limites... Merci d'être là..

-------

Autorisons-nous donc à être heureux Pascalinou !
Il y a des "couvertures" qui permettent au froid de se dissiper très vite.. oui.. Merci à toi...

-------

Aeligwen... merci d'avoir lu..

--------

J'apprécie tout autant ta visite Nico.. Merci beaucoup...

--------

Merci d'être là Patrick, j'en suis touchée..

--------

Un grand merci à toi Saphariel...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Miss x


Il n'y a pas de fin, il n'y a pas de début, juste un amour infini
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
1er août 2006
Dernière connexion
4 août 2006
  Publié: 1er août 2006 à 16:05 Citer     Aller en bas de page

Je n'ai pas envie de dire que ce texte est très bo...tout simplement parce qu'il as était écrit un jour de pluie probablement...je suis toute nouvelle sur ce site...et c'est le tout premier texte que j'ajoute a mes favoris....il me parle...ce soir ou mon coeur est en peine...demain sera un autre jour ...mais...j'etait a la recherche d'une phrase poème ou citation qui comprenne ma peine...souffrance...j'ai chercher longtemps ...très longtemps..Je pensais que je ne trouverais pas...ça soulage un temps soit peu...de pouvoir lire que...ce que l'on ressent peut être compris...et ressentie par d'autres..... mais surtout ...arriver a sortir et trouver les mots juste !! Merci !!
Douce continuation

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 9 août 2006 à 05:31 Citer     Aller en bas de page

Ton commentaire me touche énormément Miss_x...
J'aurais préféré te souhaiter la bienvenue en d'autres "circonstances"... plus heureuses...
Je suis à la fois émue et confuse que ces mots-là soient tiens à ce moment précis... un texte orageux, mais libérateur en quelque sorte.. pour peu que les mots aient quelque pouvoir...

Je te remercie vivement...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1831
Réponses: 9
Réponses uniques: 8
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0344] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.