Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 41
· gillesdepont · Chlamys
13084 membres inscrits

Montréal: 19 juin 13:39:46
Paris: 19 juin 19:39:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Le coin de la technique : Bric à brac :: Le titre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 5 jan 2011 à 14:52
Modifié:  22 sept 2011 à 09:00 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Je sais que le sujet a moult fois été abordé, de "près" ou de "loin" mais il reste que je suis un peu curieux et j'aimerais bien savoir si certains ont des "techniques" ou une manière à eux pour les trouver (peu importe si elle est exotique ou complètement irrationnelle^^)...

Je demande ça car personnellement, en dehors des fois où le titre vient d'abord et le texte ensuite (assez rare pour mon cas personnel), c'est toujours une "galère" incroyable pour trouver LE titre qui collera au texte et qui puisse être "représentatif"...

Des fois, je sais que je suis souvent tenté d'opérer une reprise plus ou moins grande d'un des vers, mais généralement, c'est davantage par défaut que par une raison véritable. Parfois, c'est juste un titre qui m'apparaît s'accorder "musicalement" au texte (et dans certains cas, le lien avec le "fond" est très mince ou tordu)...

M'est arrivé aussi de mettre un titre, a priori, complètement décalé mais en réalité, lié à la circonstance d'écriture du texte et non au sujet qu'il aborde.

Y a aussi le titre "simple"... qui sonne comme un "résumé scolaire" du texte sans vraiment d'originalité.... (des fois, c'est justifié -même si, vu du lecteur, ça paraît "fade" ; des fois, c'est réellement un manque de mots)

On pourrait ne rien mettre... aussi... C'est possible.... Mais ça... Je ne sais pas pourquoi... Ca m'ennuie toujours un peu... Non pas dans le fait qu'il peut être tout à fait justifié de ne pas vouloir en mettre (y a des textes qui ne s'y prêtent pas) mais dans ce cas, c'est plutôt dans la suite de la vie d'un texte que je trouve cela un peu problématique car dans la discussion qui peut s'engager éventuellement, ça devient compliqué d'y faire référence dès que l'on n'est plus dans le contexte...

Bref voilà... curiosité, curiosité... Je voudrais bien lire les différentes visions des uns et des autres, et leurs éventuels trucs & astuces persos^^

Belle soirée

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 6 jan 2011 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

Hélas je n'ai pas de "combine" permettant de générer un titre qui colle comme une seconde peau à un poème. Dans ma démarche, le titre vient toujours après l'écriture du texte. Souvent il s'impose comme une évidence, sinon c'est certainement la solution de facilité qui est choisie.
Voila.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 6 jan 2011 à 10:38
Modifié:  7 jan 2011 à 08:37 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Le titre c'est un peu ma bêbête noire dans l'écriture, tout de même. Mais je n'aime pas l'idée de ne pas en mettre non plus sans que je puisse expliquer vraiment pourquoi... Mais à mon sens ça fait partie du texte. Je cherche souvent un représentatif mais jamais un résumé, ça, c'est pour les articles de journal... Enfin je ne sais pas, je n'ai pas envie qu'on « sache » mon texte sans le lire - même si je suis bien consciente qu'un titre ne pourra jamais tout dire.

Les reprises de vers, je l'ai quelquefois fait parce que c'était ce titre que je voulais et rien d'autre, mais sinon j'évite au maximum, même par solution de facilité. Lorsque je veux faire simple - ou que je n'arrive pas à trouver un titre convenable -, je me contente généralement d'un seul mot. Seulement parfois, c'est aussi ce seul mot qui m'aura donné inspiration pour le texte et je ne vois alors pas l'intérêt de chercher autre chose.

Mais sinon je cherche souvent à associer deux idées/concepts dans mes titres. J'ai toujours l'idée d'une certaine dualité dans l'écriture ou dans les sujets que j'aime à aborder, mais je ne sais pas trop comment expliquer ça. Et je cherche à ce que ça se reflète dans mes titres. En général ce sera sous forme de jeux de mots (si possible mauvais) ou de néologismes - ce qui m'est toujours apparu comme étant à peu près la même chose - et donc là je pars d'une idée vague en me disant : qu'est-ce que je peux bien faire avec ça ? Parfois je trouve et souvent je patauge. Alors j'attends un peu qu'une autre idée me vienne ou je feuillette un dictionnaire à la recherche d'un joli mot (que je le connaisse ou non n'a que peu d'importance, il suffit qu'il me (re)vienne à l'esprit) : il me donnera peut-être une autre idée ou pourra se faire matière d'un jeu de mots. En fait je pars donc d'une première idée pour arriver à une seconde par le biais du jeu. Du moins j'essaye.

Parfois un mot simple sera déjà en lui-même un jeu de mots, mais j'aurais encore bien du mal à l'expliquer.

Il m'est arrivé de temps à autre de procéder par listes. C'est-à-dire que je prenais une feuille et que j'y inscrivais toutes les « idées » qui me passaient par la tête. Après je pouvais gribouiller en essayant d'en relier deux. Mais je n'aime pas trop cette méthode car elle suppose avoir cherché un titre avant d'avoir écrit un texte et comme Corwin, à mon sens, le titre vient après. Bien entendu il arrive que j'aie le titre en premier mais c'est très rare - et d'ailleurs je n'arrive généralement pas à en faire grand chose.

Lorsque j'ai du courage, j'essaye même d'associer plus de deux idées mais je ne suis pas certaine que ça se voie bien une fois mon titre finalisé. Au fond ce n'est pas très grave, la recherche me plait plus que le résultat.

 
Chevalier Liqueur


Je ne suis pas là pour être aimé...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
2459 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2007
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 10 jan 2011 à 18:19
Modifié:  10 jan 2011 à 18:24 par Chevalier Liqueur
Citer     Aller en bas de page

Tout d'abord, chacun de mes textes doit avoir un titre car pour moi un titre est très important, il introduit un mot donc une idée, d'où le texte qui suit, il doit être plus ou moins accrocheur et doit avoir un rapport avec le texte même infime mais tout de même un rapport.

Moi j'ai relevé 3 façons de procéder assez proche des unes des autres:

La première: J'ai déjà une idée de titre, un mot, par exemple, pour "Pandémie" ou "Factoton". Un mot plait et devient le titre et le texte vient après. Ce n'est qu'au bout de 2 mois après ayant l'idée que j'ai écris "Factoton". Donc première méthode, le titre vient avant le texte.

Deuxième: Des idées de vers, de phrases, un champ sémantique ou un sujet (mais c'est rare chez moi), une citation... Le texte se construit sur des idées au hasard, aboutit à une finalité.Le texte est terminé et il faut trouvé un titre en rapport, comme pour "Sic Itur Ad Astra" ou "Un poison nommé Viola..."ou "Harmonia". Le titre vient après le texte.

Troisième: Pareil, ça part d'idées, de mots, de sujet, d'une citation. Le texte se construit et en se construisant donne irrémédiablement le titre au texte. Ca ne peut que être ça, pas d'autres titres possible (en tout cas pour moi évidemment, cela est subjectif), le titre a réellement un sens qui colle au texte comme pour "De ballet en tatouage" ou "Le dernier verre". Le titre vient pendant l'écriture du texte plus proche du milieu que de la fin de la réalisation de l'écrit.

Et donc en fait, la première est très proche de la troisième, vu que le sujet du texte est emboité dans le titre.




Voila c'était les explications des titres du Chevalier Liqueur. Vous pourrez trouver son ouvrage "Les Titres de Poèmes, une philosophie" édité chez Granibart à son emplacement à la sortie du salon. Séances de dédicaces toutes les 2 heures.

  N'attends pas que je sois tombé pour la France...
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 12 jan 2011 à 15:06 Citer     Aller en bas de page

Citation de Eliawe
C'est-à-dire que je prenais une feuille et que j'y inscrivais toutes les « idées » qui me passaient par la tête. Après je pouvais gribouiller en essayant d'en relier deux.



Quelqu'un qui écrit encore avec un stylo et du papier...

* remarque inutile... mais juste que je me sens moins seul^^ *

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Chevalier Liqueur


Je ne suis pas là pour être aimé...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
2459 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2007
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 12 jan 2011 à 17:42 Citer     Aller en bas de page

Citation de Tilou8897

Citation de Eliawe
C'est-à-dire que je prenais une feuille et que j'y inscrivais toutes les « idées » qui me passaient par la tête. Après je pouvais gribouiller en essayant d'en relier deux.



Quelqu'un qui écrit encore avec un stylo et du papier...

* remarque inutile... mais juste que je me sens moins seul^^ *



Ouai c'est fou ça...

  N'attends pas que je sois tombé pour la France...
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 13 jan 2011 à 07:43
Modifié:  13 jan 2011 à 07:43 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Citation de Tilou8897

Citation de Eliawe
C'est-à-dire que je prenais une feuille et que j'y inscrivais toutes les « idées » qui me passaient par la tête. Après je pouvais gribouiller en essayant d'en relier deux.



Quelqu'un qui écrit encore avec un stylo et du papier...

* remarque inutile... mais juste que je me sens moins seul^^ *



C'est si rare que ça ?

Que ce soit l'étape brouillon ou l'étape premier propre, c'est sur du papier pour moi... (Enfin la première pas forcément mais... c'est plus facile de rayer et de faire des gribouillis à côté - c'est important les gribouillis )

 
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
7045 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
6 février
  Publié: 13 jan 2011 à 18:01 Citer     Aller en bas de page

Citation de Tilou8897

Citation de Eliawe
C'est-à-dire que je prenais une feuille et que j'y inscrivais toutes les « idées » qui me passaient par la tête. Après je pouvais gribouiller en essayant d'en relier deux.



Quelqu'un qui écrit encore avec un stylo et du papier...

* remarque inutile... mais juste que je me sens moins seul^^ *



meme au stylo plume Parker encre noire. vala
parce que j'aime bien le bruit de la plume sur le papier.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 14 jan 2011 à 14:42 Citer     Aller en bas de page

Stylo plume... J'ai arrêté... Parce que je n'en trouve plus qui me convienne... (à moins d'y mettre le prix).... Mais là... c'est plutôt mon côté tête en l'air qui fait que je ne fais pas l'investissement car je le perdrai au bout d'une semaine...

Mais stylo et papier... Je trouve qu'y a rien de mieux pour raturer... pour reprendre... Et ensuite.. plusieurs années après revenir sur le bout de papier.. et de redécouvrir l'histoire du texte... en regardant les mots barrés.. les notes mises dans la marge... etc...

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
7045 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
6 février
  Publié: 14 jan 2011 à 15:29
Modifié:  14 jan 2011 à 15:29 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

''...revenir sur le bout de papier et redécouvrir l'histoire du texte...''

L'informatique aseptise le jet de l'écriture..

Les ratures.. D'ailleurs c'est peut être le reflet de la vie : Des traits tirés, des gribouillis, des dessins à coté...

Et puis quand on revient dessus, parfois on sourit, on se demande pourquoi on a changé le mot pour un autre..

Les ratures, c'est des souvenirs, une hypothèse qu'on n'a pas choisit, ou une grosse 'daube' qu'on préfère oublier.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 14 jan 2011 à 15:49 Citer     Aller en bas de page

Ouaip...

(ça me rappelle cet été quand on a relu avec Carine, certaines "vieilleries" que j'ai écrites y a... euh.. une quinzaine d'années maintenant - -... J'ai retrouvé des annotations sur certains brouillons.... je crois que... j'avais dû faire un casse chez Saint-Maclou... et fumer tout leur stock^^ Une réflexion super-hyper-méga argumentée... qui aboutissait à la grande révélation de rien parce que ni queue ni tête... ... je crois que j'me suis impressionné moi-même sur le coup )

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
7045 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
6 février
  Publié: 14 jan 2011 à 16:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de Tilou8897
Ouaip...
Une réflexion super-hyper-méga argumentée... qui aboutissait à la grande révélation de rien parce que ni queue ni tête... : )




ca me rassure pas, c'est que meme sans saint maclou .. ca m'arrive souvent

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 14 jan 2011 à 16:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de FeudeBelt

Citation de Tilou8897
Ouaip...
Une réflexion super-hyper-méga argumentée... qui aboutissait à la grande révélation de rien parce que ni queue ni tête... : )




ca me rassure pas, c'est que meme sans saint maclou .. ca m'arrive souvent



... c'est que tu es passée au rayon linoléum ^^... mais fais gaffe... c'est toxique

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
FiShi°BoNEs


La vie me sourira
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
12 commentaires
Membre depuis
14 mars 2007
Dernière connexion
16 octobre 2013
  Publié: 24 jan 2011 à 12:56 Citer     Aller en bas de page

Bonjour

Pour moi, c'est un peu l'inverse, le titre représente la touche finale. Bien qu'il soit assez dur de le trouver, j'aime attendre que l'idée vienne, car écrire ne dépend-il par de l'inspiration qui nous anime ?

Bref, je me posais une question de tradition envers l'acrostiche... Faut-il obligatoirement mettre en titre la phrase parallèle au poème ou simplement en mettre un qui face image assez représentative du contenu ?

Merci d'avance et excellentes lectures et/ou écritures à tous

  FiShi°BoNEs
Mon Aphrodite


Le poète divague sur la mer des mots, cherchant dans la phrase un sens à ses maux
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
212 commentaires
Membre depuis
28 juillet 2011
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 4 août 2011 à 09:46 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Nouvellement adepte de votre site, pour ma part, il m'arrive de reprendre un vers, une phrase ou quelques mots de mes poèmes en guise de titre.
En revanche, et à l'inverse de vous, le titre m'apparaît souvent avant d'écrire le poème car c'est d'une idée, d'un concept, d'une situation que je tire mon inspiration et c'est donc souvent ce qui en fait mon titre.

Et sinon, je rejoins FeudeBelt sur le plaisir qu'il y a à écrire sur une feuille avec un stylo avant de le taper sur un clavier : moi aussi, j'aime bien les ratures et voir ce que j'ai écrit ou pensé avant d'accoucher du texte final.

  L'art ne fait que des vers, le coeur seul est poète (Boileau)
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
7045 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
6 février
  Publié: 4 août 2011 à 10:27 Citer     Aller en bas de page

le problème avec Parker, c'est que les cartouches sont pas standard...

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1666
Réponses: 15

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 996/13120

8.5%
 
 85 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.5%
 
 75 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

16.1%
 
 160 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 108 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 192 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31%
 
 309 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0659] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.