Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 522
Invisible : 0
Total : 526
· ori · Saphariel · revecrire · Sidonie
13157 membres inscrits

Montréal: 2 avr 11:59:57
Paris: 2 avr 17:59:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (novembre 2012) : "La nuit tombe" :: Fin de partie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MonCielEstCrypté


Penser l'impensable, Nommer l'inommable, Contester l'incontestable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
13 mars 2011
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 18 nov 2012 à 09:42
Modifié:  19 nov 2012 à 06:17 par MonCielEstCrypté
Citer     Aller en bas de page

La nuit tombe
S’allonge de tout son long
À l’ombre
Une voix qui blanchit
La nuit tombe
Les astres s’écrasent
La ville s’éclaire
Et n’y voit que du feu
Deux par deux
Garçons et filles de mon âge
Dans ces avions qui tombent
Deux par deux
Encore et encore
Nous étions en sécurité
Et tout à coup nous ne l’étions plus

C’est l’État ou bien c’est la Compagnie
Oh mon petit oiseau en cage
Choisit ton perchoir et choisit le bien
Si tu veux bien que je t’engage

Nous sommes sensés élever la dernière génération
Sous le charme des Sirènes de Saturne
Des vers d’oreille qui creusent l’esprit
Et ne laissent derrière eux qu’une mince empreinte

Il n’y a rien dans le jardin secret
Que des mirages hallucinés jusqu’à la mort
La nuit tombe
De marbre
Engravée
Par les mangeurs d’Histoire

La marée monte
La nuit tombe
C’est le crépuscule
Qui chatouillent vos pieds.

  T'es bien jolie, mais est-ce que tu fond sur la langue?
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1048 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 20 nov 2012 à 03:10 Citer     Aller en bas de page

Un texte contant un avenir sombre
La compagnie n'est donc pas toujours bonne même deux à deux

  -
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5307 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
2 avril
  Publié: 24 nov 2012 à 05:05 Citer     Aller en bas de page

Bouh quel texte désespéré...
Au contraire il me semble à moi que les jardins secrets sont pleins comme des œufs!
Qui vivra verra!

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 816
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0265] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.