Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 115
Invisible : 0
Total : 117
· Lamina
Équipe de gestion
· In Poésie
13125 membres inscrits

Montréal: 16 juil 08:52:06
Paris: 16 juil 14:52:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Sang d'encre... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 14 juin 2006 à 06:04
Modifié:  22 août 2009 à 13:42 par (...)
Citer     Aller en bas de page


Souvenirs calcinés pour mémoire perdue
Il ne reste aucun mot de ces pages d’alors
De ces phrases coulées comme au creuset de l’or
Il ne reste plus rien, que ce manque éperdu

Au revoir mon enfance ! Adieu l’adolescence !
Où sont tous ces aveux qui vivaient au papier ?
Ces rubis, ces émaux, ouvrés dans l’encrier
Pour lesquels chaque émoi ravive votre absence ?

Fantômes, vous errez au courant de ma plume
Elle vous cherche aux nuits, elle que vous hantez
Elle qui ne sait plus ce qu’elle vous chantait
Aux heures d’insomnie, sous le poids d’une enclume

Vous que j’ai vu mourir à l’horreur sous mes yeux
Mes pleurs n’y pouvaient rien, pas même les éteindre
Ces flammes élancées, dans lesquelles étreindre
Chaque feuillet brûlé qu’elles menaient aux cieux

Je ne dors plus pareil au doux de l’oreiller
Je vous entends gémir quand de vous je revis
Les volutes volées de ces tranches de vie
Où êtes-vous enfuis, vous qui me réveillez ?


© LR

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
TheDream


Il y a la musique, et ce que l'on en fait.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
515 commentaires
Membre depuis
5 février 2006
Dernière connexion
8 août 2018
  Publié: 14 juin 2006 à 06:11 Citer     Aller en bas de page

Magnifique ...
Une fois de plus ptitebulle


Amicalement.

  Miles after miles ...
Astral


Le poème est l'amour réalisé du désir demeuré désir. (René Char)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
136 commentaires
Membre depuis
4 juin 2006
Dernière connexion
2 janvier
  Publié: 14 juin 2006 à 06:48 Citer     Aller en bas de page

... oui ! A lire et à relire ...

Astral

  Astral
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 14 juin 2006 à 06:51 Citer     Aller en bas de page

je ne peux que rejoindre the dream dans son avis très pertinent sur ton poème.
il est vraiment bien écrit et témoigne d un indéniable savoir faire.
bravo à toi.
amicalement.
pyc.

 
IciOuLa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1466 commentaires
Membre depuis
21 octobre 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 14 juin 2006 à 09:41 Citer     Aller en bas de page

Un très beau texte pour une très belle inspiration : le dernier vers nous emporte :

"Où êtes-vous enfuis, vous qui me réveillez ?"

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 14 juin 2006 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

Hello Ptitebulle,
une chose m'a intrigué au travers de ma lecture, c'est cette injonction constante, ce "Vous". Une belle dualité se glisse à chaque strophe, sont-ce les souvenirs? Sont-ce les promesses de bonheur? Ou encore les amours heureuses? Peut-être ce sont les rêves à exaucer? Et pourquoi pas la force et l'idéalisme qui revigorent le coeur, le rendant prêt à aimer?

Trop de questions : j'ai envie de croire que c'est tout cela et bien plus encore!

J'ai aimé ma lecture, comme toujours

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Niandra


"la laideur du jour vous dispense de l'embrasser"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
8 commentaires
Membre depuis
14 juin 2006
Dernière connexion
16 juin 2006
  Publié: 14 juin 2006 à 14:13 Citer     Aller en bas de page

Très joli poème qui a le malheur d'être à côté du mien et d'exalter sa médiocrité...

  Roulie
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
254 poèmes Liste
5027 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 17 juin 2006 à 09:11 Citer     Aller en bas de page

Brûlés sur l'autel de l'éphémère, tout puissant et éternel du moins en apparence ; et c'est notre métal qui s'en va dans l'épée brisée.

  La musique danse, la poésie chante
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 30 juin 2006 à 08:40
Modifié:  23 févr 2007 à 17:16 par (...)
Citer     Aller en bas de page

David, merci beaucoup de ton passage...

--------

Astral, merci à toi de t'être attardé par ici...

--------

Pyc, tes visites me réchauffent à chaque fois.. merci d'être à nouveau là... merci beaucoup...

--------

DS.. un plaisir de te trouver ici également.. merci beaucoup..

--------

IciOuLa, j'aurais plutôt dit expiration .. enfin tu sais, tu savais déjà... merci d'être là... bisous

--------

Ce sont tout simplement mes écrits "d'avant" qui ont péri Yvano.. des souvenirs de plume... des tranches de vie... depuis mes tout premiers débuts jusqu'à... pas très loin d'aujourd'hui... Merci .. comme toujours...

--------

Niandra, tu as déjà eu une petite fessée ailleurs.. ici je ne peux que te remercier de t'être posée sous ces mots.. Merci à toi...

--------

La flamme brûle toujours bien sûr, mais il manque quelques couleurs à ce feu.. Merci Pascalinou...

--------

A la recherche du temps disparu... ou plutôt des traits de la plume à chaque "période"... oui ils ne sont pas très loin.. juste un peu différents... merci ...

--------

Un peu de mémoire enfuie... qui ne peut se retrouver réellement... Merci Davidoux....

--------

Une visite non moins appréciée chère Saphariel.. un grand merci à toi...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Purple Chamane


Le monde est ce que tu veux qu'il soit... Il te suffit de le rêver...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
466 commentaires
Membre depuis
7 juin 2006
Dernière connexion
25 mai 2011
  Publié: 5 juil 2006 à 06:03 Citer     Aller en bas de page

Magnifique texte ....
Les braises pourtant couvent toujours sous la cendre, il suffira d'un souffle d'amour pour qu'elles s'enflamment à nouveau, d'un seul coup ...
Quel que soit l'âge qu'on ait...à cet instant là, on a à peine 15 ans ... et c'est merveilleux !
C'est au moment où l'on y croit plus... où l'on s'imagine que plus jamais ces émois ne seront les nôtres... que la magie arrive !

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 18 juil 2006 à 08:30 Citer     Aller en bas de page

Je te remercie Purple Chamane, visite m'est réconfortante...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Maan


Un enfant n'oublie jamais.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2005
Dernière connexion
28 juillet 2010
  Publié: 4 août 2006 à 05:04 Citer     Aller en bas de page

J'ai fait un petit tour dans tes poèmes... je suis encore loin d'avoir tout lu (!), mais je tenais déjà à te dire que j'aime beaucoup celui-ci.

A lire et à relire, comme dit plus haut.

Salutations touchées
Maan

  Bientôt un(e) mini-Maan dans mes bras !
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 11 août 2006 à 05:12 Citer     Aller en bas de page

C'est très gentil Maan, j'en suis touchée..
Merci de ta visite..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 23 mai 2007 à 10:57 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce silence Ys...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 11284
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0617] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.