Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 29
· thomelie 50
13078 membres inscrits

Montréal: 25 mai 05:30:50
Paris: 25 mai 11:30:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: C'est Ecrit (conflits denses, 1) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17597 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 2 sept 2007 à 10:28
Modifié:  2 sept 2007 à 13:04 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

C'est Ecrit.(*)

Voilà dix fois que je me repasse cette chanson. Quatre jours que la Corse me tient par la main, mes doigts moites d'incertitudes serrés contre sa paume de sable chaud et de vent . Quatre jours. Chaque seconde à me répéter des mots à chuchoter tout bas ... Chaque seconde suivante à intimer le silence à la première. Tant je rêve de tes yeux. Silence. Je pourrais m'arrêter là, combler mon esprit ivre de quelques pages de mes bons bouquins. Robin(*) m'inventerait l'Art de dompter mon Vif besoin de toi. Françoise(*) hanterait mes futurs flashs inconscients de ses fantasmes assouvis, étalés à ma lubricité que je devine ce soir... sans limites. Didier(*) peindrait sa fresque d'amour multicolore devant mon âme de gamine.
Mais je ne veux que tes yeux. Je ne veux que chialer devant mon mac à m'imaginer qu'à cet instant même où les planètes tournoient toujours sur leurs axes , que nos habitudes sont fermement fixées sur leurs manèges aux rouages rouillés... tu imagines aussi l'un de tes chevaux de bois rejoindre le lac de nos idéaux inaccessibles pour s'y abreuver d'une soif insatiable. Ton bras qui cherche encore comment m'étreindre, quelle pression avoir ..La juste mesure, le juste ton pour m'inviter à partir. Je me souviens de tout, alors que je chute plus bas dans mon gouffre de nostalgie.

J'ai mis Vivaldi(*) pour m'accorder à mon abandon. Et malgré l'été qui m'étouffe c'est toujours l'Hiver qui me chavire. Il me reprend ce vertige interminable où je me vois salir mes dentelles dans la campagne fraîche des rosées crépusculaires, les épines des fleurs sauvages irritant ma peau nue. Tes yeux savourant la moindre parcelle de ma vulnérabilité, presque juvénile. Car j'ose croire, dans mon inconscience, que j'étais vierge. Vierge de la magie de ton souffle, vierge de lire sur ton visage tous les tableaux du monde , vierge d'entendre dans ta voix toutes les musiques de la nature. Tu n'aimerais pas que je t'idéalise. Car alors il s'agit d'aimer la perfection. Or là c'est ainsi la perfection du reflet. Le miroir impeccable de tes cils qui se balancent et de mes pupilles qui les suivent comme leur étoile du Berger....


9 Aout 2007, 2h17

*C'est Ecrit, chanson de Francis Cabrel
*Robin Hobb, auteure du cycle fantasy de l'Assasin Royal
*Françoise Rey, auteure de La femme de papier, roman érotique
*Didier Van Cauwelaert, auteur de La naissance d'une Fée
*Vivaldi et ses célèbres 4 saisons



  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16385 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 18 sept 2007 à 06:32 Citer     Aller en bas de page

bonjour bestiole...
j'ai été impressionné par ce langage que tu développes tout au long de cette lettre ouverte...un langage riche,soutenu et de temps en temps un mot qui confère une certaine brutalité comme "gamine","chialer"...
je me suis demandé au vu du fait que tu ais marqué dans ton titre "conflits denses" si quand tu exprimais ces mots cités plus haut,tu n'éprouvais pas un certain mépris contre toi ce qui rejoindrait l'idée du conflit.
enfin,mon analyse n'est sans doute pas la bonne mais je voulais malgré tout te l'exprimer.
tu écris vraiment bien en tout cas.
amitiés sincères.
pyc.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17597 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 19 oct 2007 à 13:39 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pyc

Tu dois avoir raison je suis en conflit avec moi ... conflits entre mes sentiments, mes envies, mes utopies, mes forces, mes faiblesses, mon passé, mon présent, mes projets un peu fous, un peu futiles ...
Merci de ton passage et de tes mots ..


Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2976
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0221] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.