Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 425
Invisible : 0
Total : 428
· HF.TELLER · Y.D · Dona Maurice ZANNOU
13162 membres inscrits

Montréal: 27 mai 11:30:10
Paris: 27 mai 17:30:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La brûlure Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
JCboy


Chante, ô ma muse, des merveilles au-delà de mes compétences
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
207 commentaires
Membre depuis
27 septembre 2007
Dernière connexion
23 mars 2016
  Publié: 20 mai 2008 à 13:38
Modifié:  20 mai 2008 à 22:17 par JCboy
Citer     Aller en bas de page


Frédérick Leighton - Flaming June (1895)

La brûlure

Le froid du feu longtemps éteint,
Grise les couleurs de l’absence,
Consume aux cendres le matin,
Les blancs frissons à l’innocence!
Pleurant au désir du chagrin,
En prison de ma délivrance!
Je brûle encore à tes mains,
Chaleur transie dans la souffrance.

Dès ton envol à la fumée,
Neige en débris des étincelles,
Ton cœur tremblant à s’incendier,
Répand la suie d’un arc-en-ciel,
À mon désertique glacier,
Je fonds les larmes du pastel,
Là où tes eaux gèlent l'été,
S’épouse un ruisseau de chandelles.

La longue attente sur le quai,
N’apaise plus tous les volcans,
À leurs geysers ils ont noyé,
Le souvenir des océans!
À sa tiédeur ma peau brûlée,
De ton doux baiser s’évadant!
Rougie au funeste brasier,
Le cri qu’entonne un ouragan.

Souffle la fièvre du murmure,
À l’agonie d’un corps gelé,
Vent chaud au ciel de tes blessures,
Flamboie des grêlons étoilés!
Ô glacial grésil, je sulfure,
L'artifice de mon passé!
Dans l’espoir d’une autre brûlure,
Brillant sur ma peau enneigée.


JC. 20/05/2008

 
Timoline


Mais nomdidjou, il est où cet interrupteur ??
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
6 février 2008
Dernière connexion
3 juin 2017
  Publié: 20 mai 2008 à 14:20 Citer     Aller en bas de page


En effet, une vraie plume, et un fort beau moment. On se sent partir comme des volutes qui s'échapperaient du corps...

Merci

T.

 
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
1162 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 20 mai 2008 à 15:53 Citer     Aller en bas de page

Sacré Naej : tu pouvais pas la rater , celle - là. Je partage un peu ton avis, rapport à un com récent particulièrement acide , mais faut reconnaître qu'il a un sacré talent , le p'tit jeune. Je fais néanmoins avec toi le pari qu'un jour , la sagesse suivra

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 20 mai 2008 à 16:51 Citer     Aller en bas de page

L'image est sublime et colle parfaitement avec ton poeme tout aussi sublime , il coule harmonieusement


Mystic

 
JCboy


Chante, ô ma muse, des merveilles au-delà de mes compétences
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
207 commentaires
Membre depuis
27 septembre 2007
Dernière connexion
23 mars 2016
  Publié: 20 mai 2008 à 18:31
Modifié:  20 mai 2008 à 18:53 par JCboy
Citer     Aller en bas de page

Merci pour tous vos commentaires....C'est flatteur.

JC.

Ps: J'ai modifié mon commentaire "acide" dans l'espoir qu'il soit accepté par les membres de l'administration! Vous y jetterez un coup d'oeil...

 
Douce_émeraude

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1101 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2004
Dernière connexion
7 décembre 2014
  Publié: 20 mai 2008 à 19:28 Citer     Aller en bas de page

Quel texte ... beau rythme ! belle plume !

Félicitations !

Amitiés,

Douce_Émeraude

  Douce_Émeraude
Lily.H


Macadam Lily
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
2673 commentaires
Membre depuis
27 juin 2006
Dernière connexion
16 mars
  Publié: 21 mai 2008 à 02:22 Citer     Aller en bas de page

Quand un poème est publié, c'est lui qui doit être jugé pas ce que l'auteur pense ou dit, sinon, il y a longtemps que j'aurais arrêté de lire certains poètes!
Quand à celui-ci il est sublime, tu m'as emportée, merci!!










La Lys

  Ava
Lily.H


Macadam Lily
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
2673 commentaires
Membre depuis
27 juin 2006
Dernière connexion
16 mars
  Publié: 21 mai 2008 à 02:45 Citer     Aller en bas de page

Qui de droit se sente concerné, je signale mon avis parce que j'assiste à un tel jugement, maintenant, et à bon entendeur salut, je réagirai de la même façon quelque soit l'auteur du message ^^

  Ava
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3770 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 21 mai 2008 à 03:28 Citer     Aller en bas de page

Désolé, Esterak... Ton com devient incompréhensible, puisque le mien a été trouvé trop "acide" ( ) par Mr Compte Système...
Néanmoins, l'important est que le "jeune homme" dont le talent est réel, l'ait reçu... Je ne doute pas que l'"expérience" finisse par le bonifier....

Tout le reste n'est que billevesée puérile....

  Carpe diem...
JCboy


Chante, ô ma muse, des merveilles au-delà de mes compétences
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
207 commentaires
Membre depuis
27 septembre 2007
Dernière connexion
23 mars 2016
  Publié: 21 mai 2008 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

Avoir su que je causerais autant de réactions...j'aurais fait une rubrique dans de tout et de rien

Je dois vous avouer que je n'ai pas été choqué par le message de Naej...ni celui de personne d'autre.


Je crois qu'il y a du positif; même dans les critiques les plus acerbes.

Merci,

JC.

 
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3770 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 21 mai 2008 à 11:47 Citer     Aller en bas de page

C'est tout à ton honneur de le dire JCBoy... D'autant plus que ma remarque n'était pas une critique, juste un regret...
Merci pour ton honnêteté...

  Carpe diem...
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23534 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 21 mai 2008 à 17:37 Citer     Aller en bas de page

un poème magnifique !
ta plume est sublime
merci pour cette poésie

j'ai relu plusieurs fois tes lignes JCboy
merci pour tes vers !

toute mon amitié

james

  Membre de la Société des poètes Français.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
5956 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 21 mai 2008 à 21:28 Citer     Aller en bas de page

sublime de souffler ainsi le froid et le chaud

 
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril 2018
  Publié: 25 mai 2008 à 04:19 Citer     Aller en bas de page

Une belle rêverie dans les retours des flammes des souvenirs.

Mes Pluriels (sans cheminée)

et mon (en chemin).

 
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
3 août 2019
  Publié: 28 mai 2008 à 22:30 Citer     Aller en bas de page

Un poème de qualité.

Tu as toujours eu une belle écriture.

Pour ce qui est des coms que tu mets ailleurs, ce n'est pas le lieu d'en parler.

Nous sommes comme le vin, on se bonifie avec l'âge...enfin, il faut espérer

 
Billie


Ma bouteille à l'amer, je la vide, néant inné d'idées perdues en mer...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
1718 commentaires
Membre depuis
11 février 2007
Dernière connexion
5 février
  Publié: 10 juin 2008 à 10:49 Citer     Aller en bas de page

On aimerait plus souvent se brûler les ailes, juste pour nous rappeler que nous ne sommes pas fait pour voler seul...

Merci pour cette magnifique lecture...

Amicalement

  CAUSTiQUE
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 22 juil 2008 à 13:42 Citer     Aller en bas de page

Et dire que j'avais raté une telle merveille...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2083
Réponses: 16
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

L'essence de mon être (Autres)
Auteur : Anchentria
Je vous parle d'un pays (Autres)
Auteur : bekrimation
Espoir d'une muse (Amour)
Auteur : Loukristie
Le coeur en vrille.... (Amour)
Auteur : Catalina
Au Bord De Tes Rivages (Autres)
Auteur : togué
Symbiose (Autres)
Auteur : Lykan
Et tourne le manège (avorté.. ou pas terminé) Claire & Tilou (Collectifs)
Auteur : Tilou8897
Pays de Cocagne (Autres)
Auteur : Roxanne de Bormelia
Au bord du monde (brouillon) (Amour)
Auteur : Tilou8897
Qu'à lui... (duo pyc - James) (Collectifs)
Auteur : pyc
Voyager sur ton monde (Amour)
Auteur : THOMAS
L'être fée Secret (Autres)
Auteur : Astre
Sur le tombeau du Maître (Autres)
Auteur : Lykan
Peaux de chagrin (Autres)
Auteur : Tilou8897
Aveux décousus (nullepart avec sa Rose ) (Collectifs)
Auteur : Nullepart (Ailleurs)

 

 
Cette page a été générée en [0,0730] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.