Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 215
Invisible : 0
Total : 216
· doux18
13143 membres inscrits

Montréal: 23 févr 06:38:10
Paris: 23 févr 12:38:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les éphémères (décembre 2012) : "La ville qui volait les étoiles" :: Faites tomber le ciel Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
MonCielEstCrypté


Penser l'impensable, Nommer l'inommable, Contester l'incontestable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
13 mars 2011
Dernière connexion
9 février
  Publié: 13 déc 2012 à 00:50
Modifié:  13 déc 2012 à 10:02 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Faites tomber le ciel
Faites tomber le ciel
Sur ma tête
Constellée

Je ne veux plus les voir briller
Sans moi

Faites tomber le ciel
Le monde mérite
la fin

clignote
De toutes les couleurs
La ville qui volait les étoiles
Se déploie en ombelle
Poudroie sur les hommes
Son butin de trous noirs
La ville qui volait les étoiles

Toutes couleur
de bombes nucléaires


Sous verre
Rouge vitrail


Tournoie tes hanches
Salope
Penche-toi
Vacille
Vacille
Lentement
Vacille

clignote
Tes cils sont des rayons de lumière

Je te retrouverai dans le noir

Tu feras les ongles des gratte-ciels
En m’attendant sous les cendres

Pour la ville
Qui volait les étoiles

  T'es bien jolie, mais est-ce que tu fond sur la langue?
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 13 déc 2012 à 01:57 Citer     Aller en bas de page


Cordialement,
Marcel.

  Marcel
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
3947 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
5 février
  Publié: 13 déc 2012 à 14:28
Modifié:  13 déc 2012 à 14:30 par ballandine
Citer     Aller en bas de page




Une explosion d'étoiles "cryptiques" .... à la dimension d'une plume qui se veut libre ...en son temps .......


Une progression qui déchausse les meilleurs lecteurs....

Une volée d'amour vivant ....






  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5222 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 14 déc 2012 à 06:13 Citer     Aller en bas de page

Bigre. Ça si ce n'est pas de l'amour vache!
une atmosphère d'apocalypse...
Joli texte

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 30 déc 2012 à 05:24 Citer     Aller en bas de page

une écriture qui sort du cadre, du conventionnel...ça surprend pendant, ça fait plaisir après...il y a quand même de sacrées trouvailles dans ce texte, une écriture forte avec parfois un seul mot dans le vers, ce qui en fait ressortir le sens !
bravo à toi pour cet ensemble !
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1201
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0409] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.